Recherches à la con des internautesladance des putes

Vu le titre ça doit être un jeu Kinect d’Ubisoft, non ?

 

Anthem, je t’aime moi non plus

Anthem était surement l'une des sorties les plus attendue de cette génération. Et son accueil a été inversement proportionnel à cette attente. Pourtant faut-il vraiment l'enterrer ?

Pour répondre à ma propre question en tuant tout suspens, non, il ne faut pas enterrer Anthem. Mais sur 3 freelancers, Fylo et encore plus Nach n’ont pas accroché autant que moi. Voici donc notre critique contradictoire.

Un univers très réussi

Le premier élément sur lequel le jeu s’appuie est son environnement. La carte est grande et même encore plus que ce qu’elle n’y parait puisque l’équipe de BioWare a vraiment fait un énorme travail sur la verticalité. Ainsi, certaines zones assez petites, profitent parfois d’un effet de terrasses voir même de véritables étages avec des tunnels et autres composantes qui donne une impression de monde riche peu importe la région où l’on se trouve. Les "régions" sont au nombre d’une dizaine et chacune à son identité visuelle. Certaines sont plus montagneuses avec de grandes cascades, certaines plus verdoyantes alors que d’autres ressemblent plus à des marais.

Mais n’étant pas très grandes, vous vous doutez bien que dans un souci d’ensemble, si elles ne sont pas identiques elles ne varient pas non plus du tout au tout. Si les décors sont variés, c’est donc quand même sur ce point que l’on peut concentrer nos reproches. L’ensemble manque de diversité et seul l’accès à d’autres planètes pourraient apporter un vrai vent de fraicheur aux environnements.

Un Gameplay au poil

Franchement ce n’est pas mon type de jeu. Je n’ai jamais joué à Destiny et jamais eu envie de monter à bord d’un Titanfall. Mais contrôler des Méchas (au moins des armures ou exosquelettes) avec autant de faciliter et de précision, bah c’est tout simplement classe. La prise en main demande environ 10 minutes. Et après quelques heures de jeu vous vous surprendrez à vous poser en plein vol avec une frappe d’impact au centimètre près où vous souhaitiez arriver. Franchement y’a pas à dire le gameplay est millimétré.

Le jeu propose 4 javelins, le commando, un espèce d’Iron Man de base. Armé pour le combat et maniable il est probablement le plus facile à prendre en main. L’intercepteur sans être complètement différent est plus habile et plus orienté corps à corps. Le colosse comme son nom l’indique sera plus Gatling et dans le rôle de Tank pendant que le tempête se spécialisera sur les combos élémentaires. Dans tous les cas, la maniabilité est exemplaire et la prise en main est facile. Pour ma part seul le tempête ne m’a pas convaincu. Avec, on est très vulnérable aux dégâts, un peu trop selon moi. Mais vu que j’ai l’habitude d’être celui qui joue le tank, ça peut se comprendre assez facilement. Dans les faits le tempête est super utile avec des combos élémentaires vraiment puissants mais je préfère jouer à ses côtés plutôt que de l’incarner.

Autre composante essentielle du jeu et du gameplay, le loot. Faisons simple, plus on joue, plus on a d’XP. Plus on monte en niveau, plus notre loot monte en niveau. C’est simple et efficace. Que ce soit en mission, en contrat ou en monde libre n’espérez pas looter du magistral ou même de l’épique si vous êtes bas niveau. Vous n’obtiendrez que du commun ou de l’inhabituel. En montant dans les niveaux, les objets gagnés suivent votre progression et leur rareté aussi. Ainsi il faudra s’approcher du niveau 25 pour espérer obtenir votre premier élément magistral. Si ce système marche très bien à mes yeux, il manque d’imprévus ou de surprises. C’est vrai qu’en plein combat quand un objet tombe, on souhaiterait être grisé à l’idée de le ramasser. Alors que là, on est ravi quelques minutes quand on trouve nos premiers verts/bleus/violets mais en quelques sessions, le vert/bleu/violet devient la norme et ainsi de suite. sur le late-game on se rend quand même compte de la plus grande rareté du contenu magistral ou légendaire qui contredit un peu ce que je viens de dire puisqu’on sera quand même excité à la vue de toute couleur dans les tons de jaune. Mais quand votre Javelin atteindra un niveau supérieur à 600 et que vous touchez du bleu vous aurez quand même l’impression qu’on se fout de vous.

Abordons maintenant le point qui fâche. Les chargements. Alors je ne sais pas si c’est grâce/à cause de Métro Exodus où vous avez le temps de vous préparer un thé pendant le chargement de votre mission, mais ceux d’Anthem ne m’ont jamais paru si longs que ça. Du coup je suis encore celui qui va dans le sens du jeu en disant qu’il n’y a rien de catastrophique à ce sujet. Oui Le chargement quand on part en expédition est un peu long mais rien d’abusif. Oui certains menus nécessitent un chargement mais rien de catastrophique non plus. On pense notamment à la forge, qui sert à équiper tout nouveauté et qui nécessite un chargement pour y entrer ou en sortir. Personnellement je trouve bien plus agaçant le temps de réaction du démantèlement quand on est dans la cache ou la vitesse de marche de notre personnage en ville. Ndlr : Il s’avère que deux mises à jour consécutives ont gommé les deux éléments les plus gênants à savoir ne pas pouvoir partir en expédition n’importe où dans la ville (il suffit maintenant d’appuyer sur Y/Triangle plutôt que de marcher jusqu’à son javelin) et le chargement pour la forge. Donc je suis encore plus positif qu’avant sur le fonctionnement du jeu.
Seul point négatif pour moi la marche en ville. Elle est lente, trop lente. Quand je cours j’ai l’impression que mon personnage rampe. J’exagère mais mon dieu ce que c’est lent. Heureusement que la ville est petite finalement.

Ah oui et signalons quand même quelques problèmes de connexions. Ils sont de moins en moins nombreux par rapport au lancement mais il arrive quand même que l’on soit déconnecté du jeu, renvoyé au menu d’accueil ou qu’on plante avec un beau logo "problème de connexion".

Un contenu qui pose question

Si l’univers n’est pas le souci et le gameplay encore moins mais qu’est ce qui pose problème selon les tout le monde ? Le contenu. C’est probablement là que la bât blesse. Et pourtant. Je suis toujours le bon flic dans cette histoire donc je vais plutôt appuyer dans le sens du jeu. Au lancement, on profite d’une campagne (jouable solo ou coop) avec des missions participant à l’histoire principale et plusieurs personnages qui vous donnent des contrats à remplir. Ajoutez à cela 3 forteresses, sortes de missions plus compliquées, uniquement jouables à 4, avec un boss et un meilleur loot. Mais aussi le monde libre, vous permettant de monter à bord de votre javelin et de vous lancer n’importe où à la recherche d’évènements ou simplement de ressources et d’ennemis. En dehors des missions, la ville regorge de personnages qui ont chacun leur histoire. Si j’avoue cela m’a un peu pris la tête au début, on apprend à connaitre tout le monde et on finit même par être curieux de la "vie" de chacun. Et même si ce n’est qu’au niveau des dialogues, toutes les interactions avec vous auront du poids et changeront l’évolution de leurs histoires.

Côté javelins, le contenu est déjà un peu plus maigre. Chaque version comprend 4 pièces d’armures, torse, bras, jambes et casque. Et seulement 2 versions de chaque sont proposées. La version de base et une version achetable (en crédits de jeu ou argent réel comme c’est maintenant la triste norme). Les boutiques proposent d’autres pièces dans les achats de la semaine mais mine de rien l’argent in-game n’est pas non plus ultra abondant et il sera assez difficile d’acheter beaucoup de choses en boutique. La personnalisation est complétée par des stikers et des vinyles (dont j’ai pas bien compris la différence) et, bien-sûr, les matières et peintures que l’on a vu partout dans les présentations. Malgré la richesse finale, la personnalisation n’est pas optimale et beaucoup de javelins en mission se ressemblent.

Côtés armes on tourne encore plus vite en rond avec 9 catégories d’armes (pistolet lourd, pistolet mitrailleur, fusil d’assaut, fusil mitrailleur, fusil de précision, fusil de sniper, fusil à pompe, canon automatique et lance grenade) comprenant chacune seulement 3 armes différentes. Au moins on n’a pas trop de mal à faire du tri. Tout ce qui n’est pas de la couleur que vous pouvez looter va direct à la poubelle. Et une fois que vous obtenez une version de la même arme d’un niveau supérieur, l’ancienne version part au démantèlement.

Enfin, BioWare a annoncé le contenu post-lancement et on s’en doute, le principal enjeu d’Anthem va être d’occuper sa communauté assez longtemps. Je vous laisse découvrir tout ça en image et en vidéo pour le contenu end-game avec beaucoup de personnalisation, des missions légendaires et des évènements :

Qu’en pense les freelancers Nach et Fylo

JPEGL’avis de Fylo :
Plutôt fan du 1er Destiny, très déçu du 2ème épisode, j’avais énormément d’attentes pour Anthem : J’espérais de lui une sorte de Destiny x Mass Effect, avec un gameplay fou, un univers fantastique, des quêtes palpitantes, des personnages secondaires marquants et, pourquoi pas, des éléments RPG typiques des jeux BioWare. Et si Anthem propose bien ces deux premiers points, il en va tout autrement des trois suivants...

Tout n’est pas à jeter et, clairement, Anthem n’est pas ce jeu médiocre que certains peuvent penser et clamer sur les forums et réseaux sociaux. D’abord parce que le jeu est magnifique : Les environnements sont chouettes, très vivants et les effets pyrotechniques pleuvent sans jamais mettre la console à genoux. Ensuite parce que le scénario, bien qu’un peu convenu, se laisse suivre sans déplaisir (tant qu’on n’est pas allergique aux dialogues).
Mais c’est surtout par son gameplay que Anthem marque le coup.
Les gunfights sont nerveux et très agréables et, surtout, la maniabilité des javelins est vraiment jouissive, notamment dans les commandes de vol. On se prend presque pour Iron Man, à virevolter dans les airs. C’est clairement LA grande réussite de ce jeu.

Malheureusement, si le jeu s’avère plutôt agréable jusqu’à son level cap, c’est une fois le endgame atteint qu’il pêche. La faute à un système de loot pas assez généreux, qui ne récompense pas suffisamment les prises de risque des joueurs. Sans doute parce qu’à l’inverse d’autres jeux de ce type (Destiny, The Division...), Anthem ne propose pas assez d’armes distinctes ; notamment dans leur esthétique qui se contente trop souvent d’un simple skin.
Et c’est encore pire côté armures, puisque chaque javelin aura seulement droit à une pièce supplémentaire pour chaque partie (casque, plastron, bras et jambes). Un petit tour dans le store et on comprend vite que le but est surtout de faire chauffer la carte bleue. Cette trop grande monétisation des skins ne sert pas le jeu, car du coup tous les javelins se ressemblent, et la sensation, pourtant si capitale dans un "Game as Service", de contrôler un avatar unique, est absolument inexistante ici.

Ajoutez un nombre de forteresses ridicule, l’absence de raids (même si c’est courant dans ce type de jeu) et un Mode Libre complètement raté, proposant trop peu d’événements et une navigation parmi les pires jamais vue dans un jeu (pas de ping, pas de GPS, etc.), ça fait un peu beaucoup. C’est en tout cas trop pour être contrebalancé par les grandes qualités du jeu.
On regrettera donc que BioWare ait commis les mêmes erreurs que Destiny, pourtant sorti en 2014. Mais avec son univers réussi et son gameplay fantastique, il lui manque juste un peu de contenu pour toucher du doigt l’excellence. Espérons juste qu’il restera encore des joueurs connectés lorsque le jeu sera enfin suffisamment fourni en quêtes et items.

JPEGL’avis de Nach :

Quelle déception que cet Anthem, BLA BLA BLA

Toma021 est un connard il n’y connait rien

BLA BLA BLA

ET les chargements BLA BLA BLA

ET LE LOOT BLA BLA BLA

Bref venez plutôt jouer à The Division 2 !

Conclusion

Anthem est pour moi une sacrée réussite. Le gameplay est génial, l’univers top (mais pourrait gagner à varier un peu plus) et son histoire est sympathique. En l’état actuel, je trouve qu’il vaut déjà largement le détour mais on ne peut qu’espérer que BioWare enrichisse le contenu Endgame et règle les soucis récurrents sur les taux de loot pour tenir la communauté accrochée. On sait déjà que tout le contenu sera gratuit espérons qu’il soit conséquent !

Par Toma021, le 2 avril 2019

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ?

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>