Citation

Configuration requise pour ce site : Un ordinateur, des yeux, de l’humour et du temps à perdre

 

Uncharted : The Lost Legacy, La Nalyse

Le petit dernier de Naughty Dog est justement étonnement petit...

La nalyse n’est pas systématiquement raccord avec l’actu, elle n’est pas objective, ce n’est pas une fiche technique, elle ne fait pas de détails ou en donne tout plein selon l’humeur, elle n’est pas faites pour influencer tes achats de consommateur fou parce qu’elle n’en tirerait aucun intérêt, elle est juste écrite pour te faire partager mes goûts à moi, ton K.mi qui t’aime (un peu comme un gosse qui fait popo et qui est fier et émerveillé de le montrer à tout le monde.)

=>Cet article comprend quelques spoilers sur le scénario (y compris en images), ne lisez surtout pas ce qui suit si vous souhaitez vous garder la surprise. <=

Je vous l’introduis tout entier

Autant le dire tout de suite, il faut prendre The Lost Legacy comme l’extension du solo d’Uncharted 4 qu’il devait être et non pas comme un jeu en lui-même, stand-alone, comme il est vendu. Je vous explique pour quelles raisons plus bas.

Le pitch dans ta potch

Chloé Frazer a embauché comme sidekick Nadine Ross pour partir en Inde sur les terres de ses origines (elle est métisse Australo-Indienne), à la recherche de la corne de Ganesh, un trésor mystérieux et jamais découvert serti de joyaux, pour qui le père archéologue de la belle a passé sa vie et sa mort sur ses traces...

Attardons-nous là-dessus (enfin, moi, surtout…)

Commençons tout de suite par ce qui fâche. Dans la mesure où depuis le premier Uncharted jamais aucun jeu de Naughty Dog ne m’a "fâché", c’est d’autant plus important. Ce Lost Legacy est pour le studio californien le titre le moins ambitieux de leur existence depuis la création des aventures de Drake. Aucun de leur jeu, y compris Left Behind la touchante extension de The Last of Us, n’a été aussi petit bras aussi bien sur le plan narratif que sur le plan technique. Ce spin-off est très joli hein, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, mais alors que chaque Uncharted était l’occasion pour ses développeurs de se lancer des défis (la jungle (1), la neige (2), le sable (3), les phases sous marines (4)) et offrait une variété phénoménale de décors différents, il n’y a ici aucune ambition particulière. Pire, sur une bonne partie du jeu il nous saute aux yeux une réutilisation grossière d’Uncharted 4, voire même d’autres épisodes, avec des décors sur lesquels on aurait collé un skins "Inde" (le marché, les phases en jeep, le train etc). Le gameplay est évidemment totalement identique à UC4 (même pour les mauvaises idées comme le piolet et la surabondance ridicule de glissades), sans même parler de certaines animations de Nathan que l’on retrouve chez Chloé. The Lost Legacy est paresseux comme jamais un jeu Naughty Dog ne l’a été, et venant d’un studio aussi exigeant, c’est une triste surprise. Même narrativement, The Lost Legacy - après un Uncharted 4 qui faisait un très bel effort de profondeur accordé à ses personnages - est tout à fait classique et sans aucune prise de risque. Irritant.

Oui, Uncharted : The Lost Legacy est clairement un DLC d’Uncharted 4 fait à la va-vite que Naughty Dog n’avait probablement pas très envie de faire à l’origine. Pour autant, c’est très loin d’être un échec total, ni même autre chose qu’un jeu tout à fait sympathique. C’est juste qu’il ne fera pas partie des chefs-d’œuvres auxquels on nous avait habitué. Il n’y a qu’à voir le début du titre, qui démarre comme un cheveu sur la soupe. Ou même sa fin très abrupte, et son milieu qui symbolise finalement un genre de menu best-of action d’Uncharted vite gaulé (7h de jeu grand max) et à la frontière du remake. Mais il y a quand même dans tout ça de très gros points positifs à ressortir. A commencer par le choix du duo de protagonistes principaux. Alors que je m’attendais de façon évidente à Sam Drake et Sully, c’est finalement le pendant féminin de Nate, la belle Chloé Frazer (chasseuse de trésor intrépide, pleine d’humour et fonceuse), personnage secondaire inoubliable d’Uncharted 2 et 3, qui a été choisie accompagnée de Nadine Ross, la mercenaire brute et terre-à-terre qui était un des deux antagonistes d’Uncharted 4. En ça, le choix est vraiment judicieux, surprenant et agréable. On découvre un personnage qui était une rivale (Nadine) sous un autre faciès et on en apprend un peu plus sur un second couteau mémorable de la saga (Chloé).

Ce duo fonctionne très bien et il est aussi assez jouissif d’avoir deux personnages principaux féminins qui ne sont ni débilement sexualisés ni dépourvus de personnalité. A noter que Lost Legacy se déroule après Uncharted 4, il est donc normal de ne pas voir débarquer un Sullivan qui avait pris sa retraite, mais on se réjouit vers la toute fin de l’arrivée de Sam pour compléter notre duo d’enfer (imaginez les retrouvailles entre Nadine et lui). On se régale comme d’habitude des dialogues du jeu. On s’arrête régulièrement devant la somptuosité des décors. On est toujours enthousiaste devant la débauche de mise en scène et le rythme effréné du jeu qui satisfera ceux qui avaient critiqué l’ambiance un peu plus introspective d’Uncharted 4 (stupidement à mon sens mais c’est une autre histoire, voir ma Nalyse d’Uncharted 4). Et même si le scénario est plutôt plat, sans aucune originalité et qu’il base son intrigue dans un seul et même pays dont les décors sont beaucoup plus variés que ce qui est montré dans le jeu, The Lost Legacy est efficace, très beau et agréable à jouer, sans aucun doute. Mais espérons que Naughty Dog ait le courage de ne plus JAMAIS donner aussi peu d’importance au développement d’un de ses titres. Je terminerais par une auto-citation tirée de ma Nalyse d’Uncharted 4 : "[...]un spin-off d’Uncharted sans la même maîtrise serait forcément décevant. J’espère me tromper. Peut-être que Sony aura l’intelligence d’accepter la fin de la saga ferme et définitive. L’avenir nous le dira." The Lost Legacy est un peu moins maîtrisé mais surtout beaucoup moins ambitieux, et c’est forcément décevant pour tout fan de la saga qui se respecte, tant bien même on y joue toujours avec un plaisir certain.

Les intertitres auxquels vous avez échappé si la Nalyse en avait fait

- Boobie Movie

- Larmes fatales

- La bonne, la brute et le truand

- Remake up

Les trucs à ressortir en société pour susciter de nombreux fantasmes chez les personnes de ton choix

- Si comme d’habitude le scénario part sur une base de légende réellement existante (la corne manquante de Ganesh) pour dériver sur son propre truc, il faut également avouer que c’est ici chichement développé.

- The Lost Legacy fut tout de même l’occasion pour Naughty Dog de mettre à la tête de son développement deux jeunes loups, Shaun Escayg et Kurt Margenau. Rappelons que c’est en fonctionnant de la sorte que le studio aura révélé Bruce Straley et Neil Druckmann qui auront donné naissance à The Last of Us et font depuis partie des têtes pensantes et créatives des projets du studio.

- Si Neil Druckmann est occupé sur la suite de The Last of Us, il est tout de même sur cet épisode à la tête du développement narratif alors qu’il avait entièrement co-écrit Uncharted 4. C’est son co-auteur sur l’épisode précédent, Josh Scherr, qui fut en charge totale de l’écriture de ces aventures de Chloé et Nadine.

- Le jeu fut développé en 9 mois, ce qui représente une sacrée prouesse mais qui explique aussi bien des choses quant au manque flagrant d’ambition du projet.

- J’ai tout de même très envie de me faire un marathon Uncharted un de ces jours en enchaînant tous les épisodes à la suite.

Par K.mizol, le 2 septembre 2017

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.


Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>