Recherches à la con des internautesjeux de resteront

Aucune idée, nous on ne joue qu’aux jeux de partiront.

 

The Walking Dead Episode 2 : Starved for Help, la nalyse

The Walking Dead Episode 1 : A New Day posait les bases, Starved for Help nous prend délicatement la boîte crânienne et l'enfonce directement dans l'ambiance.

La nalyse n’est pas systématiquement raccord avec l’actu, elle n’est pas objective, ce n’est pas une fiche technique, elle ne fait pas de détails ou en donne tout plein selon l’humeur, elle n’est pas faites pour influencer tes achats de consommateur fou parce qu’elle n’en tirerait aucun intérêt, elle est juste écrite pour te faire partager mes goûts à moi, ton K.mi qui t’aime (un peu comme un gosse qui fait popo et qui est fier et émerveillé de le montrer à tout le monde.)

Je vous l’introduis tout entier

Après un premier épisode étonnement encourageant et intriguant, j’attendais avec impatience la suite...

Le pitch dans ta potch

L’intrigue se déroule 3 mois après les évènements auxquels on a joué dans "A New Day". La surprise et l’incompréhension des personnages face au récent chaos laissent place à l’instinct de survie et la méfiance, la nourriture se fait rare, les tensions sont palpables. Lee Everett et Clémentine résident toujours avec leur groupe dans le petit Motel qu’ils ont fortifiés avec des éléments de fortune... Un nouveau survivant les a rejoint et ils tombent sur d’autres personnes bien mal en point lors d’une session de chasse en forêt...

Attardons-nous là-dessus (enfin, moi, surtout…)

Toujours aucun besoin de vous parler de technique, vous connaissez désormais les bases du gameplay qui se marie définitivement très bien avec l’ambiance empruntée à la BD Walking Dead, je vais donc pouvoir dès maintenant causer scénario. Pour ainsi dire, "A New Day" était une mise en bouche, histoire de nous faire appréhender au mieux les choix cruciaux et les évènements marquant qui ont lieu dans ce "Starved for Help". Désormais, je n’ai plus aucun doute sur le fait que nos actes pèsent réellement sur l’histoire, ça ne modifie pas à 100% la suite mais c’est suffisant pour avoir cette sensation oppressante lors d’une prise de position. Chaque décision continue d’influer sur votre groupe, sur la perception qu’ont les gens de vous. Ce que vous avez fait lors de l’épisode précédent, ce qu’il s’est passé, tout le monde s’en souvient (sauf peut-être vous du fait du retard de Telltale à sortir ce deuxième épisode...). Ils vous seront reconnaissant ou vous en voudront, vous rendront la pareille à des moments primordiaux. L’enfer, c’est les autres. Et cette fois je n’ai pas fait l’erreur de recommencer une partie, j’ai gardé mes choix uniques, même ceux - au moins un - où j’ai des regrets. Je peux vous dire que j’ai l’impression d’être en plein dans la création de Kirkman...

Et si on n’attendait peut-être pas Telltale là-dessus, ils continuent indéniablement à foutre une mandale aux jeux boite en terme de situations adultes. Définitivement fidèles à l’ambiance des comics, on se retrouve dans des contextes particulièrement hardcore et le fond de réflexion sur le genre humain, sa psychologie et ses rapports sociaux ne sont pas en reste. "Starved for Help" est mouvementé et propose des passages d’anthologie qui devraient satisfaire amplement chaque fan des bouquins - tout en soufflant un bon coup de frais dans le jeu vidéo -. Cependant ne vous attendez pas à un Point & Click classique (ou cliché), le gameplay ne repose pas sur des énigmes, l’histoire est le point central de tout et tout porte à croire que les épisodes à venir garderont cette tournure. J’ai tout de même un léger regret vis-à-vis de la fidélité à l’oeuvre originale, cette dernière me lasse en suivant toujours le même schéma qui se résume à peu près comme ça : "rencontre avec de nouveaux survivants / méfiance / évènements tragiques qui font mourir plusieurs personnages et élaguent le groupe / gestion des troupes et des égos / rencontre avec de nouveaux survivants / et ainsi de suite, bis répétita". Le jeu semble en reprendre exactement la même mécanique mais à leur décharge, il devrait y avoir une vraie fin au bout de 5 épisodes, pas comme la BD qui n’en fini pas...

Vivement l’épisode 3 "A Long Road" qui comme son nom le laisse présager devrait faire bouger notre petit monde...

Pour finir, un gros point noir : le même que le premier épisode, le jeu est toujours intégralement en Anglais, sous titres compris et le restera sans aucun doute jusqu’au dernier épisode. Rien à foutre je protesterai vivement à chaque fois !

Les trucs à ressortir en société pour susciter de nombreux fantasmes chez les personnes de ton choix


- Bonne nouvelle, toutes plateformes confondues le premier épisode s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires.

Par K.mizol, le 3 juillet 2012

 
Avatar de Fylodindon

J’ai terminé l’épisode 3 et c’est clairement le meilleur. Plus mouvementé que le 1er et moins prévisible que le 2nd. Par contre, y a toujours ces problèmes de continuité entre les épisodes. Genre... la bagnole pleine de vivres que les survivants récupèrent à la fin du 2, où on peut refuser de participer au "pillage", sonnait comme un cliffhanger sympa. Au final, c'est juste une anecdote sans intérêt qui est à peine évoqué ensuite.

Mais bon, là je dois avouer qu’il y a des choix un peu plus couillus à faire (dans le même genre que celui du frigo). C’est juste que je me demande si, au final, ça change vraiment quelque chose ou si c’est juste de l’esbroufe pour donner l’illusion d’un jeu à conséquences... J’ose pas essayer.

D’ailleurs à ce propos, dans le 1er épisode... quelqu'un a sauvé le mec plutôt que Carla, quand les zomb' attaquent le drugstore à la fin ? Il reste en vie et Carla meurt ou c'est juste une pirouette où la nana t'en veut d'avoir tenté d'aider le gus plutôt qu'elle ?

Fylodindon, le 30 août 2012 à 15h38

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>