Citation

Yes Wii can - Barack Obama

 

Retour sur Uncharted : Drake’s Fortune, au revoir Lara

A la fin de l’année 2007 sortait Uncharted : Drake’s Fortune, jeu d’action/plates-formes, aventure dans la lignée parfaite d’un Indiana Jones au pad, et marchait à l’aise sur les plates bandes d’un Tomb Raider en perdition. Retour sur la bête.

Refaire l’Histoire

JPEGSir Francis Drake a vécu lors du XVIème siècle et était à la fois corsaire et à la fois explorateur. Ce qui veut dire à la fois marin dans l’âme et à la fois pilleur (de tombe, de ville, de tout ce que vous voulez du moment qu’il y avait un trésor à récupérer)... Ce personnage ayant réellement existé a servi de base à Naughty Dog pour la création de leur héros fictif, Nathan Drake, descendant caché du monsieur anobli par la Reine Elisabeth pour avoir été le premier anglais à avoir fait le tour du monde en bateau (non sans avoir défoncé quelques villes au passage), et à la fois pour le scénario puisque Nathan est sur la trace de l’ancêtre mais surtout d’un fameux trésor qu’il aurait découvert sans rien dire à personne. Déjà rien qu’avec ça, moi, je kiffe ma race. Prendre des faits historiques comme bases et les mélanger à leur histoire, c’est autrement plus passionnant que de fouiller des tombeaux à la recherche d’artefact donnant des super pouvoirs et autres délires mystiques dans lesquelles s’est engouffrée une certaine Lara Croft…
Alors c’est sûr que Nathan n’est pas muni d’une énorme paire d’obus mais avec sa dégaine simple, ses animations « humaines » où il trébuche ou perd un peu l’équilibre, sa façon de se mettre à couvert presque jamais identique d’une fois à l’autre, on s’attache.

JPEGJPEGJPEG

Un type qui se mouille

JPEGJe suis fan des récits d’aventure à l’ancienne, dont Lucas et Spielberg se sont inspirés et ont repopularisés avec Indiana Jones par exemple, je garde aussi en mémoire quelque chose comme A la poursuite du diamant vert, vous savez ces histoires parfois tellement clichesques mais qui prennent aux trippes, qui font voyager, qui exploitent un genre à part entière, avec ses propres codes. Et il est clair qu’Uncharted s’en inspire. Le scénario est tout à fait sympa et même s’il est parfois bien clichesque lui aussi, ça fait parti du délire. Le système de narration est par contre assez vieillot ou du moins ne cherche pas à innover du tout avec un véritable schéma bateau : phase de gameplay / cinématique/ phase de gameplay / cinématique et ainsi de suite du début à la fin du jeu. David Cage, grand passionné de narration interactive, aura réduit ce procédé à celui du déroulement d’un film porno : scénario / action / scénario / action etc sans jamais faire fusionner les deux. Et je lui donne raison. Mais ça ne m’a pas empêché de me plonger avec grand plaisir dans l’histoire pour autant. Et toc. Des codes du récit d’aventure, les développeurs auront également retenu l’obligation d’un dépaysement, et si on ne fait pas le tour du monde on est quand même hyper bien sorti de la routine vidéo ludique avec une jungle luxuriante et étincelante (carrément, je vous jure). L’occasion d’admirer une technique toujours pas mal foutu même plus d’un an après la sortie du titre. On est par exemple toujours fasciné de voir notre héros sortir de l’eau et d’être mouillé uniquement là où il s’est trempé, la classe

JPEGJPEGJPEG

Pardonne-le, il est encore jeune

JPEGAutre élément très appréciable, Nathan se manie avec une chouette souplesse et croyez moi pour un jeu d’action/plates-formes c’est juste primordial. Les phases purement action s’inspirent du système de cover popularisé par Gears of War et il le fait plutôt bien, même l’I.A. (grande tare du jeu vidéo moderne) s’en sort pas mal avec des ennemis qui s’ils sont capables de nous montrer leur dos, peuvent aussi nous encercler et tout faire pour se rapprocher de leur cible (de nous quoi). Les animations sont un autre élément essentiel pour rendre un jeu tel que celui-ci crédible, et comme je le disais sur la première page Naughty Dog s’est super bien débrouillé sur quelques-unes d’entres elles, ce qui rend celles où ils ont beaucoup moins bossés (les sauts, la nage et les lancés de grenade, au hasard) beaucoup plus détestables. J’ai aussi ressenti quelques maladresses de game design de temps à autres avec des bidons explosifs posés n’importe où n’importe comment on sait pas pourquoi, et même un manque de rythme super idiot sur les phases en jet ski (il y en a quelques unes) où l’on est obligé de s’arrêter pour tirer (désolant)… Aberrant aussi de voir que l’ultime personnage du jeu à abattre « triche » de façon flagrante, on le voit clairement viser à côté ou au sol et la balle arrive sur notre gueule quand même. M’enfin, j’vais pas chipoter, si Uncharted : Drake’s Fortune n’est pas parfait j’ai passé un très bon moment en sa compagnie. Et quand on se dit que c’est un genre que les développeurs exploraient (t’as compris le jeu de mot ?) pour la première fois, moi je dis respect !

JPEGJPEGJPEG

J’aime quand les qualités ou les défauts d’un jeu arrivent à passer au second plan pour me faire ressentir tout simplement un trip, où je m’oublie, où je suis dedans, où je joue en y prenant plaisir. Uncharted : Drake’s Fortune est de ceux là alors je lui dis amen et basta.

Par K.mizol, le 7 mai 2009

 

Pages 1 | 2 | 3

Avatar de K.mi

Vous aussi vous avez un souci de mise en page avec les images ? Parce que j’arrive pas à capter pourquoi.

K.mi, le 7 mai 2009 à 16h24
Avatar de K.mi

Ha bah non c’était une feinte.

K.mi, le 7 mai 2009 à 16h25
Avatar de Fylodindon

Bon, vu que désormais j’ai une PS3, j’ai commencé par celui-là (ça me semblait logique de commencer par ZE trilogy of the PStri). Bah je suis franchement déçu.

Moi aussi je suis plutôt fan de films/jeux d’aventures IndianaTombJonesRaideresques, mais là j’ai du mal à vraiment accrocher.

D’abord, j’aurai préféré qu’ils s’inspirent d’avantage d’un Tomb Raider justement, que d’un Gears of War. Parce que s’il y a un peu d’escalade et trois énigmes ridicules qui se battent en duel (oui, un duel à trois), le jeu est plombé par une action outrancière. J’ai l’impression de buter plus de monde que dans un Call of Duty.
Dans Tomb Raider, certes il y a un côté fantastico-mystique un peu chiant (en même temps, dans Indiana Jones aussi), mais au moins le dosage action-exploration-énigmes, est plutôt bien proportionné (comme Lara).

Le pire, c’est qu’en résolvant des énigmes et en escaladant des trucs de ouf’, tu te retrouves finalement nez à nez avec pléthore d’ennemis, alors qu’ils ne sont même pas censé connaitre le lieu où t’es. Comment ils sont arrivés là ? Mystère ! Peut-être y avait-il un ascenseur ou un escalator que ce benêt de Nathan n’a pas vu.

Plus anecdotique : J’ai bien ri quand Nathan et sa blondasse débarquent dans une pièce censée être abandonnée par les conquistadors depuis des siècles, et qu’une bougie allumée trône sur la table. Ils sont fort ces espagnols quand même : Ils ont inventé la bougie éternelle.

Bref, j’suis super déçu au point que j’avais même arrêté au tiers de l’aventure pour passer au 2 directement (qui a l’air plus sympa d’ailleurs de ce que j’en ai vu). Mais bon, finalement je me fais violence et me force à terminer le 1er. J’arrive au bout (chapitre 15 sur 22), j’ai hâte tant je trouve la progression pénible.

Fylodindon, le 4 octobre 2012 à 14h13
Avatar de Walid

Le 2 est mieux rythmer et agencer que le premier (et n’as pas ce putain de passage en jet ski) Sinon t’as quoi d’autre comme jeux sur PS3 ?

Walid, le 4 octobre 2012 à 15h47
Avatar de Fylodindon

J’ai rien... C’est K.mi qui m’a prêté les Uncharted et les Yakuza.
A termes, j’veux surtout me prendre des J-RPG sur cette console (les Tales of par exemple ou Mugen Soul). Parce que bon, les Killzone, Resistance et autres Infamous, j’m’en bats les noix.

Fylodindon, le 4 octobre 2012 à 17h24
Avatar de K.mi

Ouais le 2 est bien mieux même si j’avais aimé le premier, le 2 dispose de la fameuse mise en scène de ouf. C’est le mieux de la trilogie même si le 3 est cool.

K.mi, le 4 octobre 2012 à 18h57
Avatar de Toma021

En même temps pour le côté les ennemis sont pas censé savoir où tu es mais sont toujours sur ton dos même le jeu lui même s’en moque. Nathan arrête pas de dire "mais d’où ils sortent ceux là ?" ou "comment c’est possible"... Certes ça reste un peu abusé mais au moins ils le savent et moi je trouve que l’auto-dérision fait un peu passer la pilule. Sinon parfois c’est aussi justifié par un mur qu’ils explosent à la dynamite ou ce genre de chose que Nathan ne fait pas. Enfin bref si je continue on va me traiter de fan boy donc j’arrête là. Et oui le deux est le meilleur de tous.

Toma021, le 5 octobre 2012 à 10h52
Avatar de Fylodindon

Bah c’est peut-être aussi que je le découvre tard, mais moi ça me gave franchement ces gunfights à répétition avec des ennemis qui respawnent dont ne sait-où. A un moment, j’ai même cru que le jeu nous faisait le coup du respawn à l’infini, façon Modern Warfare, tellement il en arrivait (la scène où on retrouve notre avion dans l’arbre). En plus, ils arrivaient toujours de la même façon, par 2 et via des chemins et des scripts identiques. Du coup, je les dessoudais avant même qu’ils ne touchent le sol la plupart du temps. :D

Pareil, là j’arrive au mausolée. T’as Nathan qui dit clairement "faut que j’aille jusqu’au mausolée sans me faire repérer", mais en fait c’est impossible de la jouer infiltration. T’es obligé de bourriner.

Bon, au moins l’avantage c’est qu’avec tous ces gunfights, j’ai pris du skill avec cette manette en carton qu’est la dualshock. Parce qu’au début, c’était franchement la misère. :D

Fylodindon, le 5 octobre 2012 à 11h08
Avatar de Fylodindon

** "d’on ne sait où" et pas "dont ne sait-où".

Fylodindon, le 5 octobre 2012 à 11h09
Avatar de Toma021

T’as pas encore passé la scène la plus emblématique de ce mal (même si celle de l’avion est celle qui m’a le plus saoulé en extrême pour ma part). Du coup je t’en dis pas plus mais bientôt...

Toma021, le 5 octobre 2012 à 11h22

Pages 1 | 2 | 3


Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>