Recherches à la con des internautesgrand chef auto IV

Le jeu développé par ToqueStar North ?

 

Pro Regression Soccer 2012

Autant ne pas faire monter un faux suspense inutile, non Pro Evolution Soccer n’est pas revenu au niveau de FIFA cette année encore, loin de là.

Alors on va dire oui…

JPEGJ’ai passé plus de 30 heures sur ce PES 2012 d’après les stats, j’aurais pu en passer moins si ça ne tenait qu’à mon intérêt mais je me suis un peu forcé pour le bien de cette critique (c’est toujours mauvais signe), et j’ai fini par lâcher le pad complètement lassé par les défauts. Ca fait maintenant 4 ans que ça m’arrive sur PES, jamais pour les mêmes raisons. Ca commence à devenir lassant. Ce n’est pas que cette itération soit dénuée de qualité, d’année en année le fond de jeu, les menus, les modes, tout s’améliore un peu, mais pas encore assez. Et là où certains points reviennent presque à un niveau intéressant, d’autres s’enfoncent dans la médiocrité inexplicablement. Commençons par ce qui m’a le plus plu, ça devrait aller plus vite que ce qui m’a foncièrement dérangé… Tout d’abord j’ai apprécié le retour des défis en mode entraînement, même s’ils ne sont pas folichons c’est vraiment agréable de les retrouver. Aussi, la modélisation a encore gagné en finesse, les avants matchs sont bien réalisés et on a même tous les hymnes nationaux (du moins des équipes sous licence), plutôt bluffant.

JPEGLa réalisation générale a d’ailleurs fait un grand pas en avant avec notamment un mode « Football Life » (comprenant la Ligue des Masters, le mode Boss et le mode Vers une légende) carrément mis en scène avec des tas de cinématiques qui viennent rythmer les événements importants au fil des saisons. C’est prenant, ça donne un côté scénarisé vraiment cool et un peu plus proche de la réalité. Dommage que du côté de l’aspect gestion ça soit moins précis puisqu’on a par exemple des prix de joueurs absolument pas en adéquation avec la réalité. C’est un détail mais moi ça me gâche le trip. Tout de même, au rang des nouveautés cools, un petit tour dans les options pour distinguer des assistances au gameplay enfin un chouilla paramétrables, ce n’est pas encore digne de FIFA (c’est l’une des grandes forces du jeu d’EA) mais l’effort est à signaler. Niveau gameplay les appels manuels s’avèrent très pratiques sur les coups de pied arrêtés, mais complètement inutilisable en jeu parce que trop compliqué, putain mais qui a eu cette idée de faire utiliser le clique du stick droit et une direction alors qu’une simple pression de bouton aurait suffit bordel ! ?

… mais en fait non, pas du tout.

JPEGVoilà, ça c’était pour les bons points. Le problème c’est que les mauvais sont plus nombreux et s’avèrent parfois extrêmement fâcheux. Des défauts il y en a à piocher dans tous les domaines, et pas des moindres. Par exemple les statistiques des joueurs sont incroyablement infidèles à la réalité, à se demander si Konami regarde réellement des matchs de foot ou se renseigne auprès des clubs et des supporters. Dans à peu près toutes les équipes il y a des joueurs archi sur-notés et d’autres archi sous-notés. Ca fait tâche et c’est assez détestable lorsqu’on se lance dans un mode Carrière et qu’on voit par exemple un joueur de niveau baltringue dans la vraie vie avoir des stats proches d’un cador, ou à l’inverse un bon joueur dans le vrai foot être à peine moyen dans le jeu. Tu parles d’une simulation, où est le plaisir là-dedans ? C’est très très frustrant mais pas autant que l’I.A. des gardiens. Sans rire, je crois que c’est la plus mauvaise que j’ai vu depuis des années, ils sont nuls à chier à un point inimaginable. Ils se trouent n’importe comment n’importe quand, sont aux fraises régulièrement, ne sont pas capables de plonger dans les pieds, de sortir correctement, bref de vrais passoires qui provoquent des scores fleuve à tous les matchs et qui donnent l’impression qu’il va y avoir but à chaque frappe à la con.

JPEGSi l’I.A. offensive et défensive ont été grandement améliorés, il n’empêche que défensivement l’I.A. a beau bien se placer elle reste bien trop passive et regarde généralement le possesseur du ballon sans rien faire, limite les mains dans les poches en sifflotant. Enervant surtout lorsqu’on sait que derrière, face au gardien, il y a but un tir sur trois. En parlant de tir il est assez surprenant de constater que les frappes pourtant si plaisante de l’année dernière sont devenues des petites tapes de poussin ultra molle. L’équilibrage est mal vu et ça aussi c’est énervant. D’autant qu’on retrouve les tics à la con made in PES à savoir quelques courses sur rails et des centres au premier poteau et des coups de pied arrêtés trop souvent dévastateurs.

JPEGMon enthousiasme de l’année dernière qui laissait augurer un retour à la simulation s’effondre complètement avec cette itération. Si PES se vantait désormais comme un jeu d’Arcade, on pourrait juger avec compréhension cette sempiternelle impression (et ce n’est pas qu’une impression) de toujours marquer les mêmes buts en assistant toujours aux mêmes occasions, mais non le jeu de Konami a toujours cette ambition d’être la meilleure simulation possible... Et c’est totalement raté, encore plus en comparaison à une concurrence FIFAesque qui est cette année, pour moi, la meilleure simu de foot jamais créée en ayant fait de gros changements dans le gameplay pour proposer une liberté et une profondeur de jeu ahurissante. Ah oui au fait j’ai failli oublier, sur 360 il y a un gros défaut très bizarre qui rend le jeu au stick inutilisable. Les déplacements se retrouvent hyper sensibles et le joueur que l’on dirige arrête sa course sans qu’on lui demande... A côté de ça avec la croix tout fonctionne nickel et sur PS3 ça marche visiblement bien même au stick. Bizarre... (Et oui mon stick 360 marche parfaitement sur les autres jeux.)

Jugeons PES 2012 comme ce qu’il prétend être, à savoir une simulation de football, et arrêtons de lui faire amende honorable parce qu’il est typé Arcade comme si c’était normal alors qu’il ne l’assume pas. Cette année, PES a régressé à cause de trop vilains défauts extrêmement énervant qui n’existaient pourtant pas l’année dernière... Dommage parce qu’il y a des améliorations intéressantes...

Par K.mizol, le 14 octobre 2011

 
Avatar de POPOFZ

Bah ce sera bien la 1ère fois que je me serai interessé à un article sur du foot ! je suis même allé jusqu’à visionner TOUTES les photos !! :p

POPOFZ, le 14 octobre 2011 à 13h35
Avatar de Tsokoa

La "copine" de Neymar c’est un bonhomme de 40 ans, non ? Sinon Pennant c’est un ailier droit formé à Arsenal qui était un grand espoir du football anglais et qui s’est un peu perdu en route.

Tsokoa, le 14 octobre 2011 à 14h07
Avatar de POPOFZ

Et Neymar, son prénom c’est Jean ?? Mouhahaha !!

POPOFZ, le 14 octobre 2011 à 14h10
Avatar de K.mi

Mort de rire pour le Jean Neymar, je suis étonné de n’y avoir jamais pensé, comme quoi j’ai pas l’humour le plus pourri de la Terre :D

K.mi, le 14 octobre 2011 à 16h20

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>