Citation

Je ne comprends pas. Quand je me suis tapé la bonne dans les Sims, personne ne m’a fait de reproches - DSK

 

Pirates des Antilles - Kairos

Après une attente qui nous a fait baver d'envie, une première expérience qui nous a malheureusement déçus, nous avons décidé de retourner chez Kairos pour partir en 1727, dans les Antilles. Est ce qu'on a bien fait ? Je ne vais pas vous obliger à tout lire pour le savoir : La réponse est Oui !

Bienvenue chez Kairos

Après une première aventure chez Kairos où nous avions visité le Zombie Motel, nous avions été assez déçus. Il faut dire qu’on attendait beaucoup de cette enseigne qui avait fait parler d’elle, peut-être même de façon non voulue, dans la petite sphère de l’Escape Game et donc créer de fortes attentes. Sans revenir trop longuement sur cette première expérience sachez que l’article a été mis à jour en même temps que je rédige celui-ci afin de préciser que quelques ajustements ont été réalisés.

Nous revoilà donc chez Kairos, pour partir cette fois vers le passé, en 1727 pour être précis et dans les Antilles histoire de se dépayser un peu. Et du dépaysement on en a eu dès qu’on a passé la porte magique qui nous fait voyager dans le temps sans s’en rendre compte (nldr : On ne va pas débattre à nouveau pour savoir si c’est Fylo ou moi qui a eu l’idée en premier mais quand on choisit le thème du voyage dans le temps il serait judicieux de prévoir un sas ou n’importe quelle idée à vous pour imager ce voyage dans le temps et mettre dans l’ambiance les joueurs.)

Pirates des Antilles

Nous voilà en 1727 directement débarqués dans le navire du Capitaine Amaro Pargo afin de l’aider à retrouver son trésor. La première chose qui marque quand on arrive dans le navire est la beauté des décors. Bien plus simples que d’autres décors pirates mais d’une efficacité impeccable. J’insiste sur ce point car j’ai personnellement adoré cette salle de ce point de vue. Mais ce qui est bien c’est que les bonnes surprises ne s’arrêtent pas là. Tout du long de l’aventure, elles s’enchainent ne laissant que peu (très peu même) de place aux critiques que l’on peut faire.

Autre bonne surprise de cette salle, c’est justement la surprise que vous aurez dedans. Une surprise étant une surprise parce qu’on n’en a pas connaissance je n’en parle pas mais chapeau (surtout avec des clowns comme nous).

Ce qui n’est plus vraiment une surprise c’est de découvrir une deuxième salle après celle dans laquelle on débarque. C’est également le cas ici et encore une fois une réussite. Niveau décors et niveau ambiance.

Décors réussis. Ambiance réussie (et ça comprend beaucoup de choses ici). Il nous reste donc à nous intéresser aux énigmes. C’est peut-être le seul point où certaines critiques tomberont. On varie entre de très chouettes manipulations (dont une machine à code vraiment cool) et des énigmes plus standards. Pour notre part on a eu l’impression d’avoir pas mal d’aide du GM, ce qui en a "choqué" certains. Pas moi, vu comment se déroule la salle, j’étais plus absorbé à faire le con et par mon aventure que par le décompte de ces indices.

En conclusion j’ai passé un très bon moment dans Pirates des Antilles, qui est apparemment la meilleure salle de l’enseigne et qui arrive directement dans les excellentes salles selon nous. En tout cas largement de quoi me donner envie de revenir. C’est quand la conquête spatiale ?

L’avis de Fylodindon

Il ne faut pas spoiler l’élément principal de cette salle, me dit-on… Bon, ben ça va pas être simple d’en parler tant il y prend de l’importance. Toujours est-il que c’est un peu grâce à celui-ci que j’ai tant apprécié l’expérience. Car s’il faut bien reconnaître que les décors sont plutôt cool et, pour une partie en tout cas, plutôt originaux, les énigmes en elles-mêmes ne sont pas dingues. Il y a bien quelques trucs sympas, comme le fameux codex dont parle Toma un peu plus haut, mais sinon ça reste très classique. Efficace, mais classique.

Mais voilà, un Escape Game ce n’est jamais une simple succession d’énigmes. C’est une ambiance, une certaine alchimie, un ressentiment général qui fait qu’aujourd’hui, certaines salles très DIY m’ont bien plus fait kiffer que d’autres, entièrement conçues par ces génies de chez Labsterium.

Au final, je retiens surtout de Pirates des Antilles qu’on y a passé un excellent moment. Je ne sais pas vous, mais nous de manière générale, on a plutôt tendance à se marrer quand on fait un Escape. On fait des conneries, on raconte des trucs débiles, on se vanne à tour de bras. On peut parfois avoir une attitude de sales gosses, mais l’important c’est que la bonne ambiance règne. C’est une constante de se marrer, mais ici sans doute encore plus qu’ailleurs. Bref, une très bonne salle qui mérite qu’on lui accorde une heure de notre temps.

Par contre, ça manque de rhum…

L’avis de Smy

Kairos est vraiment une enseigne surprenante, j’aurais adoré l’aimer dès ma première visite, mais il aura fallu attendre la deuxième mission pour qu’elle comble mes attentes de joueur passionné et un peu drogué d’aventures, et ce à un point que je n’imaginais pas.

Plus de zombies ici, même si on croise des membres d’équipage morts, mais une très belle ambiance de vieux galion. Dès l’entrée, je repère un hamac dans un coin, j’hésite un peu mais je n’y résiste pas longtemps, c’est tellement agréable. Comme Fylo est couché sous les tonneaux à essayer de récupérer les fonds de rhum, il n’y a que deux joueurs qui s’activent vraiment sur les premières minutes. Nous décidons tout de même à nous y mettre, et trouvons de quoi progresser…

La suite est très étonnante, avec une inhabituelle succession de surprises et un fabuleux cheminement dans le très grand espace de jeu. Toujours autant sensible à l’immersion, je suis totalement dans mon élément, les décors, l’ambiance, les éclairages me transportent complétement. Les énigmes sont assez simples, la progression linéaire et certaines manipulations sont originales et bien vues. Nous sortons après 54 minutes de plaisir, nos sourires parlent pour nous.

Cette salle n’est pas faite pour les spécialistes d’énigmes, mais elle ravira les joueurs qui aiment l’immersion, les surprises, le plaisir de la découverte. Elle peut aussi convenir aux enfants, ce qui est assez rare, avec une capacité de 7 piratons et un adulte.

L’avis de Tsokoa

Après avoir fait mon vote pour notre classement des meilleurs (et moins bons) Escape Games à Paris et après relecture du premier jet de mon texte qui ne me plaisait pas trop, je vais changer mes habitudes et commencer par la conclusion : Pirates des Antilles de Kairos est pour moi une salle incontournable à Paris. J’en suis presque le premier surpris, mais j’assume.

Comme souvent il est difficile de parler sans spoiler, mais cette salle offre pour moi une expérience quasi unique avec une approche de la narration, de l’immersion et du game mastering que je n’avais jamais trouvée aussi poussée (et réussie) dans aucun autre Escape. C’est aussi tout simplement la salle où je me suis le plus marré depuis maintenant 2 ans d’échappage avec mes potes. Je pense d’ailleurs que notre groupe de potes assez porté sur la déconne a favorisé ce sentiment.

Il faut dire que Pirates des Antilles n’est pas une room « classique » car ici les différentes énigmes passeraient presque au second plan ; elles sont un élément du jeu, mais pas forcément le cœur de celui-ci. Certains afficionados du genre pourraient trouver ça dommage, mais pour ma part ça ne m’a pas du tout déçu.

Je vois plus cet Escape comme un grand jeu d’aventure IRL. Quand je repense à mon expérience là-bas, les souvenirs que j’en garde sont en fait plutôt proches de ceux que j’ai pu avoir des films, dessins-animés et jeux de mon enfance. Avec son décor à première vue un peu dépouillé, mais en fait très « crédible » et au level-design très recherché, Pirates propose une aire de jeu récréative parsemée d’énigmes pas forcément mémorables, mais bien intégrées qui font de l’ensemble un vrai moment de dépaysement et de rigolade.

En sortant de la salle, je n’ai donc pas été tant surpris que ça quand le patron de l’enseigne nous a dit que cet Escape pouvait être adapté pour des familes/enfants. Si les salles de Kairos nous transportent à travers le temps et l’espace, celle-ci en tout cas m’a moi ramené 25 ans en arrière à une époque où je pouvais jouer aux pirates dans le bac à sable de la cour de recré.

Sans forcément d’histoire spécialement originale ou d’énigmes mémorables, la construction narrative et ludique de Pirates des Antilles fait de cet Escape Game une aventure très originale et très dépaysante. Tout le monde n’aura peut-être pas le même ressenti au final, mais c’est à mon avis une expérience de jeu à tenter absolument pour tous les fans d’Escape ou même de jeux tout court.

Le site de Kairos, Pirates des Antilles

Toutes les enseignes et salles : Escape Game : Les taux de réussite

Par Toma021, le 26 avril 2017

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>