Recherches à la con des internautesc’est quoi la jauge sur pes 09

C’est ta jauge de vie... si elle tombe à zéro, tu fais une Foé

 

Nos sales pattes sur la bêta de Hitman

47 est de retour pour un reboot de la série après plusieurs péripéties. Ce sera finalement sous forme de jeu épisodique et ça commence aujourd'hui avec cette bêta.

Hier on m’a offert un code pour la bêta d’Hitman. Alors pour pouvoir le publier dès aujourd’hui (pendant que je suis au taf) j’ai forcément quelques cernes et ma copine me fait la gueule. Mais moi j’ai bien kiffé ma soirée en tête à tête avec 47.

Le contexte

Me filer la rédaction du test d’Hitman c’est un peu comme demander à un fan de StarWars de vous parler de la première trilogie. Forcément je vais kiffer puisque je ne suis absolument pas objectif dès qu’il s’agit de 47. C’est un peu comme me demander si j’accepte de sortir avec Nathalie Portman. Mais bon c’est quand même moi qui m’y colle et avec plaisir.

J’ai donc passé toute ma soirée d’hier à torcher le jeu dans tous les sens.

J’ai bien entendu fini le contenu proposé dans cette bêta à savoir une première mission d’entrainement très guidée, puis un retour sur les mêmes lieux avec, comme Diana vous l’explique, la possibilité de terminer la même mission mais de bien des manières différentes. Elle vous invite donc à refaire et refaire la mission avant de continuer le jeu (quand on finit la mission on arrive d’ailleurs sur un écran qui nous propose "continuer l’entrainement" ou "passer au test final". L’accent est donc vraiment mis sur les multiples possibilités offertes.) Enfin le test final n’est autre qu’une deuxième mission, à peine plus complexe mais tout aussi riche en possibilités.

Pour rappel, le jeu sortira donc finalement sous un format épisodique découpé comme suit :

  • Pack d’intro 14,99 € sur consoles – À la sortie du jeu, les joueurs auront accès au contenu suivant : le Prologue, le défilé de mode Sanguine à Paris, le mode Contrats, le mode Escalade, les cibles fugitives et tous les autres contenus live.
  • Les détenteurs de l’Intro Pack pourront obtenir le reste du contenu à venir, dont 5 lieux supplémentaires, en achetant l’Upgrade Pack (49,99€, disponible dès la sortie de l’Intro Pack).
  • Le reste du contenu de l’Upgrade Pack sera disponible en six fois courant 2016, à compter d’avril 2016 pour 9,99€ par destination.
  • L’expérience complète coûte 59,99 € et permet de tout débloquer au fur et à mesure des sorties.

Tout le bien que j’en ai pensé

La richesse des possibilités. J’espère que la sortie du jeu en format épisodique est bien là pour nous garantir la même richesse sur chaque mission. Ainsi dans ma tête de bisounours, j’imagine que Square a finalement décidé ce format pour laisser le temps à ses équipes de peaufiner chaque mission en offrant une très large panoplie de choix pour les réaliser. Dans la bêta, j’ai pu finir la première mission de plus d’une dizaine de manière différentes. Toutes assez discrètes. Il faut donc ajouter à ces possibilités, l’option de rentrer dans le tas avec fusil à pompe ou fusil mitrailleur. Pas très efficace mais parfois jouissif entre deux tentatives furtives. La deuxième mission vous apprendra également qu’en écoutant les conversations, vous révèlerez des opportunités qui sont autant de solutions supplémentaires.

La liste des points négatifs cités ci-dessous est bien plus longue que le paragraphe sur ce que j’ai aimé mais il faut bien comprendre que la richesse des possibilités est pour moi vingt fois plus importante que toute la liste de points négatifs réunie.

Les challenges, directement liés à la diversité des missions. Diana vous encourage à regarder la page des challenges pour vous donner des idées. Sur la première mission, on découvre ainsi qu’on peut s’infiltrer sur le bateau en se faisant passer pour un garde de sécurité ou qu’on peut les distraire avec des générateurs, des armes qui trainent par terre ou des pièces de monnaie qui tomberaient près d’eux. Qu’un costume de membre d’équipage traine au niveau 0, que de la mort aux rats peut vous donner des idées, qu’on peut se débarrasser de la cible en le faisant exploser, avec la bonne vieille corde à piano, en se faisant passer pour son client, en le noyant dans les chiottes ou tout simplement sans arme avec un bon vieil accident. La liste vous permet vraiment d’imaginer comment vous pouvez vous y prendre mais rien ne vous empêche de jeter la cible par dessus bord, de lui briser la nuque, de lui mettre une balle dans la tempe, de lui défoncer le crâne à coup de sculpture ou de clé à molette et j’en passe. La deuxième mission, qui se passe dans une base militaire, permet la même richesse. Votre cible pourra par exemple tester le système défectueux de siège éjectable d’un jet ou s’électrocuter en réparant un projecteur. Mais j’ai décidé de ne pas spoiler complètement les deux missions.

Le système de repérage est vraiment bien pensé. Il n’est pas sans défaut mais le principe que les gens dans la mission connaissent leurs collègues est plutôt sympa. Quand vous prenez le déguisement d’un technicien, les autres techniciens de la zone seront assez méfiants. C’est symbolisé par un petit icône blanc au dessus des PNJ concernés. A l’inverse, déguisé en membre d’équipage, les mêmes techniciens ne vous porteront plus aucune attention, ce qui semble assez logique. De ce côté, le système est franchement sympa et bien pensé.

Visuellement, le jeu est assez beau. Le moteur Glacier, sans faire de merveille est efficace. Les PNJ sont nombreux (et ce n’est rien par rapport à ce qui est annoncé sur les missions à venir) et ce sentiment de foule vivante est bien présent. Sachant que l’on parle ici du tuto avec des missions d’entrainement de l’agence donc dans un décor fermé. J’espère que le jeu nous offrira des décors avec plus de perspectives.

Tout le moins bien qui ma saoulé, au moins un peu

Certains des défauts cités sont sûrement dus à la bêta. J’espère en tout cas que ça sera corrigé, au moins pour les bugs.

La musique qui soit est bugguée par moment soit est vraiment très étrange. Déjà moins prenante que les épisodes sur lesquels Jesper Kyd a travaillé, la musique présente ici quelques anomalies comme à 3 min 47 sur la vidéo test.

les gunfights ne sont vraiment pas très convaincants. Certes ce n’est pas ce que je cherche dans un Hitman mais là quand même on est loin, très loin d’avoir de bonnes sensations armes à la main. Enfin ça n’empêche que je préfère ça à un Hitman qui devient un jeu de bourrin.

Le système de repérage qui parfois part un peu en vrille. Vieux démon des joueurs de Hitman, le système répond encore de manière étrange certaines fois (assez rarement heureusement). Ainsi, il arrivera malheureusement que vous ne sachiez pas trop pourquoi certaines personnes vous soupçonnent ou à l’inverse, d’autres seront très compréhensifs avec vous alors que vous venez de forcer un accident avec un pied de biche. Et même si on vous a vu faire, ça ne parait pas troubler les gens du moment que vous disparaissiez rapidement (3min 50 dans la vidéo test).

Les animations sont encore approximatives. Perso, les meurtres à la cordes à piano sont toujours ratés. 47 s’acharne sur du vent pendant que votre cible s’étouffe quelques centimètres à côté. C’est pas grand chose mais c’est dommage. De même la façon de se déguiser ou de cacher les corps est proposée avec des coupes assez brutales (voir aux alentours de 50 secondes dans la vidéo test).

Les cinématiques. Si elles sont assez jolies, la synchronisation des voix est à la masse et les cinématiques rament... c’est déjà pas mal.

La sauvegarde des challenges a eu beaucoup de mal chez moi. C’est assez énervant de valider trois challenges dans la même tentative de mission et qu’ils ne soient pas cochés au prochain redémarrage. Perso je ne suis pas contre le système de trophées / succès bien au contraire, ça peut permettre de prolonger le plaisir en réalisant des objectifs qui n’étaient pas votre priorité au début mais s’ils sont bloqués ou non sauvegardés là ça devient vite lourd de refaire les choses juste pour les débloquer. Espérons que c’est lié à la bêta.

La touche Instinct dans un Hitman me fait encore plus gerber que dans Lara Croft. Depuis quand 47 a des super pouvoirs ? En appuyant sur R1 vous verrez tout simplement à travers les murs, vous détecterez votre cible en rouge et les éléments interactifs en jaune (boissons empoisonnables, personnage clé...) Ça ne laisse plus grand intérêt. Après libre à chacun de ne jamais appuyer dessus mais à quoi ça rime, je ne comprends pas.

Le spoil complet de la première mission par moi

Conclusion

Même si en comparant la liste des points positifs et des points négatifs sans la lire (oui je vous connait bande de flemmards) vous avez l’impression que je n’ai pas aimé le jeu, il n’en est rien !

Hitman sent bon, très bon. Une fois ce tuto fini, on a qu’une seule envie, essayer une "vraie" mission comme celle du défilé parisien qui a l’air d’être la même chose mais en bien plus grand et bien plus riche encore. Si la diversité des missions est au rendez-vous et que l’histoire ne fait pas dévier le jeu en shooter bourrin au fur et à mesure, Hitman ne sera peut être pas un retour aux sources mais en tout cas un très bon épisode. Vivement le mois de Mars !

Par Toma021, le 13 février 2016

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>