Citation

Avec ma Wii je m’ennuie, mais bon au moins elle vibre

 

Mass Effect Andromeda, et si on faisait le point ?

Après la fin du chapitre autour du Commandant Shepard, la saga Mass Effect s’apprête à écrire un nouveau pan de son histoire intersidérale. Entre attentes exacerbées, ambitions gargantuesques et développement chaotique, on tente de faire le point sur un jeu qui semble fuir la presse et les médias.

Introduction

Dire que je suis fan de la saga Mass Effect serait minimiser mon engouement pour le Space Opera de Bioware. Si je lui reconnais ses errances, ses défauts, je ne retiens finalement que le plaisir incommensurable que m’a procuré la découverte de la galaxie à bord du Normandy tout au long des trois épisodes qui ont fait sa légende. Un plaisir qu’aucun autre jeu au monde, à part peut-être Privateer 2 (et encore), n’a su me procurer durant presque quatre décennies à jouer. Du coup, lorsqu’Electronic Arts l’a annoncé durant sa conférence E3 de l’année dernière, j’étais comme un gosse à qui on promet un voyage à Disneyland, à ceci près que chez Mickey, on a peu l’occasion d’entretenir des relations sexuelles avec les extra-terrestres. Aujourd’hui on fête donc les un an de l’annonce d’Andromeda et le moins qu’on puisse dire, c’est que durant ce laps de temps, on n’a pas vu grand-chose. Toutefois, si les images sont rares, quelques infos sont tout de même parvenues jusqu’à nos oreilles. Je vous les compile ici…

Le Contexte

Si vous espériez retrouver le commandant Shepard, sorti miraculeusement indemne du combat final de Mass Effect 3 (si vous choisissiez la bonne couleur, en gros), dans des Systèmes Terminus et autres Espaces Conciliens en pleine reconstruction, vous pouvez oublier. En effet, l’histoire de Mass Effect Andromeda aura lieu plusieurs centaines d’années plus tard, à l’autre bout du cosmos, dans le système d’Andromède. On y incarne Ryder, un pathfinder envoyé vers les confins de la galaxie, bien avant l’épilogue du troisième épisode, pour y trouver une nouvelle terre d’accueil pour l’humanité. A peine sorti de cyrogénisation, Ryder se retrouvera embarqué dans une aventure tournant autour d’une ancienne civilisation oubliée (le dénominateur commun de pratiquement tous les Space Operas) : Les Remnants. Etant parti avant la fin des aventures de Shepard, Ryder et son équipage ignoreront complètement ce qu’il est advenu de l’humanité et des autres races. L’équipage, qu’on imagine un peu comme une sorte d’arche de Noé, s’émancipera donc complètement de la première trilogie, vos choix passés n’auront alors absolument aucune incidence sur ces nouvelles aventures.

Ryder

Si dans le dernier trailer du jeu (ou plutôt carnet de développeurs), on découvre une Ryder femme, il a été confirmé qu’à l’instar des précédents épisodes, on pourra choisir le sexe de son héros. Il s’agit surtout ici d’un hommage, puisque le nom Ryder attribué au personnage viendrait de la première femme américaine à être allée dans l’espace : Sally Ride (tout comme Shepard tirait son nom d’Alan Shepard, le premier américain à être allé dans l’espace). S’il sera donc possible d’opter pour un héros ou une héroïne, on incarnera par contre obligatoirement un ou une humain(e), peut-être même le seul de tout le jeu d’ailleurs. En effet, outre l’équipage du vaisseau, il ne peut y avoir d’humains dans la galaxie d’Andromède. Bref, si vous avez toujours rêvé d’être un Krogan, vous allez être déçu.
Ryder sera issu d’une grande famille de pathfinders, et ses origines auront à priori un impact direct sur notre personnage. Est-ce qu’il s’agira juste de choisir l’histoire de sa famille comme on décidait de son passé au début du premier Mass Effect ou serait-ce quelque chose de plus poussé, comme la naissance de son héros dans Fallout 3 ? On ne sait encore rien à ce sujet. Toutefois, on sait que le personnage étant un éclaireur et non un militaire comme l’était le commandant Shepard, il sera beaucoup moins expérimenté. Il ne faudra donc sans doute pas s’attendre à une bête de guerre. Bioware résume ceci en précisant que Shepard était un héros qui allait devenir une légende. Alors que Ryder doit déjà devenir un héros.

Le jeu

La première nouveauté d’Andromeda, c’est qu’à l’instar de tous les jeux EA désormais, il tournera sous l’impressionnant Frosbite Engine de DICE. On peut donc s’attendre à un jeu plutôt joli, et les premières bribes de graphismes qu’on découvre çà et là au détour d’une vidéo, vont clairement dans ce sens. Pourtant, l’univers qu’on nous promet d’explorer ici, serait quatre fois plus grand que celui proposé dans Mass Effect 3. C’est d’autant plus vrai que désormais, il nous sera demandé d’explorer les planètes sur lesquelles on atterrit, pour y découvrir leurs secrets. Pour ce faire, on pourra compter sur le retour du Mako, qui devrait s’avérer bien plus maniable que ce qu’il était dans le 1er épisode. D’ailleurs, tout le gameplay autour de ce véhicule a été confié aux développeurs de la série Need For Speed. Ce n’est sans doute pas LA référence en la matière, mais nul doute qu’ils soient plus expérimentés que Bioware lorsqu’il s’agit de faire bouger un véhicule roulant. Faut juste espérer qu’on ne nous demandera pas de tuner le Mako avec des néons sous la carlingue et un aileron trois fois trop grand à l’arrière. L’autre véhicule du jeu, c’est bien entendu le vaisseau. Exit le Normandy, place au Tempest ! Là aussi on nous promet que des efforts ont été consentis afin d’en faire autre chose qu’une grande coquille vide. Il devrait donc y avoir beaucoup de lieux à visiter et nombre d’interaction à effectuer à bord. Bien entendu, une partie de ces actions tournera sans doute autour des relations entre les personnages. On les annonce déjà plus complexes que durant la première trilogie. Ainsi, pour gagner leur confiance, il ne s’agira plus simplement de répondre aux bonnes questions et réaliser les bonnes quêtes. D’ailleurs, si la roue des dialogues sera toujours au cœur du système de communication du jeu, on nous promet qu’il ne s’agira plus de choisir entre blanc ou noir, conciliation ou pragmatisme, mais dans un nuancier de gris. Les relations entre les personnages devraient en être les premières affectées, et notamment les romances qui seront bien évidemment toujours de la partie, hétéro comme homosexuelles. De ces dialogues découleront également de nombreux choix, qui détermineront si une race vous est amicale ou hostile ; ce qui devrait apporter énormément de variété entre deux parties distinctes. Sachez également que le jeu proposera du multijoueur, indépendant du solo. J’imagine alors qu’il sera construit sur les bases du multi de Mass Effect 3. Perso, je ne vois pas l’intérêt d’un multijoueur dans cette saga, mais si ça n’empiète pas sur le solo, après tout pourquoi pas.

Pour conclure

Enfin, difficile de ne pas parler des rumeurs comme quoi l’équipe de développement serait au bord de l’implosion, des rumeurs alimentées par les reports, le silence radio et les nombreux départs importants au sein de Bioware. En effet, en quelque mois ce fut l’hécatombe avec de nombreuses défections, dont la plus importante, Casey Hudson, executive producer de la première trilogie de Mass Effect et de KotOR, parti chez Microsoft trifouiller de l’Holo-lens (joli choix de carrière). D’autres ont suivi, comme Chris Wynn, senior development director, Chris Schlerf, lead writer, ou encore Cameron Harris, senior editor, mais aucun d’entre eux n’avait bossé sur les premiers épisodes de la saga. Et puis les deux derniers étant des auteurs, on peut légitimement penser que leur boulot était terminé. Bref, les envies d’ailleurs ça arrive souvent, c’est juste lorsqu’ils sont mis en exergue avec une communication chaotique que ça laisse entrevoir qu’il y a des problèmes. En tout cas, avec Mass Effect Andromeda, la saga semble vouloir passer un nouveau cap. Plus ambitieuse et basée sur l’exploration, cette nouvelle série (trilogie ?) pourrait s’apparenter d’avantage à Star Trek, là où la première était plus une sorte de Star Wars. Difficile aujourd’hui de préjuger du résultat, mais quand on voit tout le chemin parcouru par l’autre saga de Bioware, Dragon Age, on peut être résolument confiant. De toute façon, moi vous me mettez dans un vaisseau qui fait piou piou avec des races extra-terrestres et des planètes qui brillent, ça suffit à mon bonheur. Si en plus vous lui offrez une consonance sociale et des scènes de cul avec des madames toutes bleues, je suis aux anges !

Par Fylodindon, le 22 juin 2016

 
Avatar de POPOFZ

Arf, c’est mal barré, j’aime pas son pif à la nana !! :O
Mais quand même, je l’attends aussi celui-là, z’ont pas intérêt à se planter !

POPOFZ, le 22 juin 2016 à 17h00
Avatar de POPOFZ

Et pis c’est quoi ce nom ?? Parce que du coup, si elle se casse la gueule, elle Tomb Ryder ?!??

POPOFZ, le 22 juin 2016 à 17h02
Avatar de Fylodindon

Tiens d’ailleurs j’ai vu que tu jouais à Rise Of... Tu trouves comment ?

Fylodindon, le 22 juin 2016 à 17h26
Avatar de POPOFZ

Et oui, je l’avais dis, pour pas faire de jaloux que je me ferais Batou et Lara !! :p
TR, j’avais comme toi adoré le remake, bah du coup, j’adore celui là !
Même si j’ai pas encore bien avancé, on se rend vite compte que c’est un peu le même...en mieux !
Et en même temps, je viens de tester Limbo, que je ne connaissais pas encore et qui est gratuit sur le store ! C’est sympa, mais vu que j’ai fais les choses à l’envers, j’ai l’impression de jouer à Unravel...

POPOFZ, le 22 juin 2016 à 17h38
Avatar de Annaz

Ryder et son équipage ignoreront complètement ce qu’il est advenu de l’humanité et des différentes races de l’Alliance.

En tant que fan je peux pas laisser passer ça : l’Alliance, c’est juste l’Humanité. Donc que les Humains. Donc y’a qu’une seule race (logique). Après les conciliens c’est Asari/Turiens/Humains/Galariens (plus leurs inféodés, comme les Elcor ou les Volus par exemple).

Sinon je trouve le silence radio sur MEA pesant. On apprend des choses, petit à petit, mais on a au final peu d’infos sur comment on se retrouve là. Y’aura ce système d’Arche, c’est sûr, mais comment elles ont été construites ? Normalement l’invasion Moissonneurs, personne n’y croyait. Et envoyer des colons dans Andromède est un peu idiot, vu que à peine 1% de la Galaxie à été explorée (dixit le Codex du jeu).
Mais j’ai hâte quand même de voir le tout pour de bon. Très hate.

Annaz, le 23 juin 2016 à 11h49
Avatar de Fylodindon

Oui, tu as parfaitement raison... Mea culpa.
Je corrige.

Après pour Andromède, j’ai envie de dire pourquoi pas.

Si 1% de la galaxie a été explorée, il se peut très bien que des missions soient envoyés aux quatre coins de la galaxie et qu’en ce qui nous concerne, on incarne ceux étant partis vers Andromède. Ou il se peut même qu’une seule équipe soit envoyée et que, au hasard, ils aient choisi cette destination.

Celle là ou une autre, après tout...

Idem pour les moissonneurs.
Personne ne croyait à l’attaque, mais rien ne dit qu’il y ait une relation entre le supposé anéantissement de toutes formes de vies par les moissonneurs et les missions d’exploration. Le fait que ça soit une arche de Noé (ce qui n’a d’ailleurs pas été confirmé), se tient aussi par le fait que les autres races veulent être impliquées dans l’éventuelle découverte d’autres mondes.

De plus, dans la vidéo de novembre dernier, le discours est tenu par le Commandant Shepard. Peut-être est-ce juste pour les besoins du trailer, histoire de titiller la fibre shepardienne des fans, mais peut-être aussi que scénaristiquement parlant, il soit à l’origine de cette mission (lui qui était le seul à craindre les moissonneurs). Bref, je ne me fais pas de bile. Des explications ils peuvent en trouver des tas.

Moi ce qui m’inquiète surtout, c’est la taille de la map.
Plus elle est grande, plus il va falloir assurer niveau contenu pour éviter l’effet remplissage ou le côté chiant du scan de planètes de ME2.
J’attends aussi beaucoup de la rencontre avec les nouvelles races et ce système d’hostilité/amitié basé sur les choix. Ça me rappelle l’Arche du Captain Blood où tu devais apprendre à communiquer avec les différentes races au moyen d’icônes (bon, là j’imagine qu’ils vont tous parler anglais).

Fylodindon, le 23 juin 2016 à 18h52
Avatar de Annaz

C’est pas impossible, les missions d’explorations : les Quariens cherchaient des planètes où s’installer dans le Tome 2 (Ascension), et ils envoyaient des vaisseaux en éclaireur justement. Après, c’était que les Quariens, et pas toutes les races...
Pour Shepard, je tiens à rappeler qu’il est en prison entre ME2 et 3, à cause de l’explosion du relais chez les Butariens. Donc il peut-être à l’origine, mais ça me semble compliqué. (Enfin, prison... Assigné à résidence plutôt).

Pour la map, je m’attend purement à du ME1, plein de planètes, la moitié à explorer, et des quêtes sur quelques unes. Je me fais pas d’illusion sur le sujet. Et je pense qu’ils ont appris la leçon des scans de ME2 : PLUS JAMAIS.

L’Arche du Capitaine Blood... Je connais pas, je suis trop jeune je pense. Mais oui, j’espère qu’on va avoir le droit à un vrai beau truc, à la hauteur de "l’émerveillement" de la découverte de la Citadelle ou des autres races dans le premier ME.

Annaz, le 23 juin 2016 à 20h10
Avatar de Fylodindon

1988 pour Captain Blood... ça ne me rajeunit pas. :D

Un remake baptisé Captain Blood Legacy était en cours de développement à une époque, mais il devait coming soon en 2012. Donc ça sent pas très bon...
http://captainbloodlegacy.blogspot.fr/

Pour MEA, tout semble indiquer que le développement part en sucettes, mais j’sais pas... moi j’suis confiant (ou j’ai envie de l’être).

Ils connaissent très bien les attentes des joueurs sur cette licence. Ils savent qu’ils ne peuvent pas se louper. Ne rien montrer, ça leur permet peut-être de faire de l’anti-Molyneux justement : Eviter de promettre des trucs impossibles à tenir.

De plus, EA mise gros avec Mass Effect.
Ce n’est pas juste un jeu que tu vends rien qu’avec son nom et tant pis si tu te foires... t’auras fait tes ventes.
Mass Effect c’est minimum une trilogie. Si tu veux vendre les épisodes suivants, tu dois combler ta fanbase... suffisamment en tout cas pour qu’ils ne te lâchent pas.
D’ailleurs, quand tu regardes leur dernière vidéo, c’est clairement du fanservice : Le Mako, l’Asari, le Krogan, tous les poncifs de la saga y passent et ce n’est clairement pas le grand public qui est visé, mais les fans (et les actionnaires qui s’inquiètent peut-être plus que nous).

Fylodindon, le 23 juin 2016 à 21h28
Avatar de Annaz

Le développement, tout le monde à pleuré que oui, mais X part, Y s’en va, Z sera plus là... Mais comme tu dis dans l’article, au final, y’en a deux c’est des auteurs qui sont partis après la fin de l’écriture du scénario. A la limite Casey Hudson est un départ douloureux, mais faut pas pousser : c’est pas la première personne à quitter un studio alors qu’un jeu est en cours... Bref je m’inquiète pas non plus.

Après oui, montrer au compte goutte c’est une bonne technique, il suffit de voir le nombre d’articles professionnels ou de théories amateurs qui sortent dès qu’une nouvelle vidéo voit le jour. On le constate encore pour l’E3, la moindre seconde de la vidéo est disséquée, et tout le monde y va de son idée pour expliquer X ou Y événement qu’on voit pendant un dixième de seconde. Ça fait parler, c’est sûr, mais mon cœur de fan espère du concret.

En effet Mass Effect, c’est une grosse série, sinon pour EA (mais quand même un peu), au moins pour Bioware. Alors certes ils ont quand même Dragon Age derrière pour faire tourner, mais... C’est une de leur série phare. Un raté, ça peut faire très mal. Là, ils doivent enchérir sur le scandale des 3 fins (qui est pas siiiiiii mauvaise que ça, quand même...) pour relancer comme tu dis au moins une trilogie. Effectivement, ils doivent contenter des fans, mais ça revient à une discussion que j’ai eu pas longtemps après l’E3 : leur stratégie communication est peut-être un peu dangereuse. Ça tient le fan en haleine, mais le joueur lambda, celui qui rangera le CD une fois l’aventure faite une ou deux fois, risque de passer à côté de la hype, avec si peu d’info.
Par contre bizarrement j’ai pas trouvé la dernière vidéo si fan service. Ouais t’a l’Asari qui semble être un compagnon sympa, mais au final, pas grand chose de plus. Une scène rapide en Mako, le Tempest vite fait, Ryder féminin, et basta. C’est pas si fan service je trouve.

(Et comme la brêle que je suis j’arrive pas à faire des sauts de ligne apparent une fois mon message posté, ce qui fait de gros pavés indigestes).

Annaz, le 24 juin 2016 à 00h14
Avatar de Fylodindon

Je ne me fais pas trop de souci pour les ventes.

Qu’il soit bon ou pas à l’arrivée, quelques mois avant la sortie, EA va matraquer les médias : Pub, affiches dans le métro, publi-reportage dans la presse généraliste (notamment 20 minutes), etc. Sans parler des fans, moi le premier, qui vont acheter le jeu sans se soucier une seule seconde de ce que dira la presse.

Même si les premiers tests lui donnent 2/20, je l’achèterai quand même pour être sûr. :D

Bref, s’ils sont arrivés à vendre Battlefield Hardline, ils arriveront à vendre Mass Effect Andromeda. :D

Et puis, je sais que c’est difficilement comparable, mais quand tu regardes ce que fait Rockstar, ils communiquent assez peu sur leurs jeux. Ils ne le font que dès qu’ils ont du concret à montrer.

GTA IV par exemple, je me souviens qu’on avait eu droit au trailer "Thing will be different" qui durait 1 minute et ne montrait quasiment rien, si ce n’est NY et, furtivement, Niko Bellic.
Tout le monde spéculait comme un ouf, et un an après, on a eu droit au deuxième trailer qui durait lui aussi une minute. Entre temps, zéro info. Ça ne les a pas empêché d’en vendre des palettes entières et de réussir un grand jeu.
Bon, après c’est GTA... on peut difficilement comparer, on est d’accord. Mais quand même.

Fylodindon, le 24 juin 2016 à 08h46

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>