Citation

Ce site ne parle pas de warez, de Britney Spears nue, d’armes de destruction massives, de Gamekult...

 

Les Revenants (Saison 1), la nalyse

Une série française de genre qui n'est pas ridicule, ça mérite que l'on s'y attarde, d'autant qu'en plus de tenir la route elle a même des qualités...

La nalyse n’est pas systématiquement raccord avec l’actu, elle n’est pas objective, ce n’est pas une fiche technique, elle ne fait pas de détails ou en donne tout plein selon l’humeur, elle n’est pas faites pour influencer tes achats de consommateur fou parce qu’elle n’en tirerait aucun intérêt, elle est juste écrite pour te faire partager mes goûts à moi, ton K.mi qui t’aime (un peu comme un gosse qui fait popo et qui est fier et émerveillé de le montrer à tout le monde.)

Je vous l’introduis tout entier

Canal + a le mérite d’être un acteur majeur en terme de bonnes productions télévisuelles françaises, peut-être même le seul. Les Revenants fait partie de ces créations originales d’envergure qu’il y a 10 ans on aurait probablement jamais imaginé chez nous. Inspiré d’un film éponyme a priori pas terrible (sorti en 2004), la première saison de la série, diffusée il y a quelques semaines à peine, a fait sensation et même polémique...

Le pitch dans ta potch

De nos jours, dans une petite ville montagnarde française, des morts reviennent à la vie sans explication. Attention point de morts-vivants classiques ici, il s’agit plutôt de morts tout à fait vivants, qui ne savent pas pourquoi ils reviennent...

Attardons-nous là-dessus (enfin, moi, surtout…)

Les Revenants c’est : un gosse flippant et mystérieux, un serial killer qui bouffe directement le foie de ses victimes encore toutes chaudes qu’il vient de poignarder, une dépressive qui croit en Dieu, un type qui bosse dans l’humanitaire mais qui est plus proche du gourou de secte que de l’altruisme, un père alcoolique, une médium nympho qui a des visions seulement en plein ébat, un couple de lesbiennes, un passage souterrain propice aux agressions, des plaies qui s’amplifient sans raison, des animaux suicidaires adeptes de la noyade en masse, des meurtres étranges, des visions, un flic parano, des troupeaux de morts pas aussi sympathiques que les autres qui rôdent dans la foret, un keuf qui dit "j’suis gendarme, j’suis pas un intellectuel", une route pour quitter la ville qui fait toujours revenir au même endroit peu importe le nombre d’heures à rouler, et bien entendu tout un tas de questions soulevées par l’intrigue.

Le point central de tout ce bordel semble être un barrage qui s’est effondré à la fin des années 70 dans la même ville et qui a tué des centaines de personnes. Le principal problème là-dedans n’en est pas vraiment un mais aura suffit à faire énormément polémiquer : beaucoup de mystères, peu de réponses. Ce n’est qu’une première saison et il semble évident que tout est monté en épingle pour se dénouer à travers une suite (dors et déjà en développement). En tant qu’adeptes de séries américaines on est plutôt habitués mais visiblement ce n’est pas le cas pour les téléspectateurs lambda de la chaîne cryptée qui n’ont pas hésité à envoyer des tonnes de messages de protestation sur la page facebook officielle, voire même de comparer Les Revenants à Lost, série phare en matière de gros suspense qui ne sert à rien... Étonnant au bout d’une seule saison, je le répète.

Une série de genre comme on en voit pas si souvent que ça et surtout pas dans notre pays. La gestion du suspense y est maîtrisée et évolutive, les acteurs y sont bons - mention spéciale au gosse qui joue Victor, Swann Nambotin, définitivement effrayant -, ce n’est pas pompé sur les cainris et on y voit même de la pure franchouillardise avec du nichon à gogo (j’exagère pas tant que ça), la photo est belle et très ambiancée, il y a un côté très intimiste pour quelque chose de très ancré dans le fantastique, les décors sont peu nombreux mais globalement envoûtant... Beaucoup de qualités parsèment le projet.

Alors c’est vrai qu’on reste, forcément, sur notre faim au bout du compte, même si les choses ont tout de même pas mal avancées, mais on ne peut pas juger les intentions des scénaristes sans avoir vu la saison 2. Si celle-ci laisse autant d’interrogations en suspens il est certain qu’on pourra beugler toute notre rage, et à raison, mais au bout d’une première saison aussi bien réalisée et encourageante, c’est tout de même un peu rapide... Si ça avait été Américain, je suis persuadé que le monde entier serait probablement en train de se secouer la nouille dessus sur les forums. Oui j’aurais tout de même aimé un dénouement plus concret pour le season final, avoir plus de réponses, mais tout ça ne donne pas encore de quoi crier au scandale.

Certes tout n’est pas parfait non plus, il y a par exemple quelques détails que j’aurais humblement vu différemment (la mère blonde passe son temps à chialer et à faire des sandwichs / le passage souterrain glauque passe en dessous d’une route que l’on pourrait tout à fait traverser, jamais une fille seule passerait là-dedans à part Monica Bellucci pour faire plaisir à Gaspard Noé). Oui mais les bonnes impressions prennent largement le dessus et je ne peux qu’attendre impatiemment la saison 2 alors que j’étais à peine au courant de la diffusion de la première il y a quelques semaines. Ca veut tout dire et cette fois, les créateurs sont attendus au tournant.

Les trucs à ressortir en société pour susciter de nombreux fantasmes chez les personnes de ton choix

- Seuls l’acteur Frédéric Pierrot et la société de production Haut et Court (et Canal +) sont communs au film de 2004 et à la série.
- Les Revenants est à ce jour la série originale de Canal + la plus regardée de l’Histoire.
- La saison 2 était déjà en cours d’écriture avant même la diffusion de la première et ne sera pas diffusée avant 2014. La bonne nouvelle c’est que le showrunner a balancé qu’il imaginait précisément comment tout ça devait se finir... Il a donc une vraie fin en tête.
- Il aura fallut 5 ans à la série pour exister. La rencontre entre les producteurs qui avaient le concept en tête et Fabrice Gobert, le showrunner, fut décisive et salvatrice pour le projet.
- Lunar Park, Morse ou encore Shining sont des inspirations avouées par Fabrice Gobert pour mettre en place l’ambiance.
- Une de mes copines a rencontré plusieurs fois l’acteur Pierre Perrier (Simon) dans un bar il y a quelques petites années. "C’est un prétentieux et un vrai connard" selon ses propos, il a donc tout pour réussir. (Il est d’ailleurs à l’image de ses collègues dans la série : très bon.)

Par K.mizol, le 8 janvier 2013

 
Avatar de Younz

Ca m’a donné envie de mater la série, bon j’vais la télécharger et pas m’abonner à canal mais le coeur y est !

Younz, le 8 janvier 2013 à 20h52
Avatar de POPOFZ

Je viens de la mater récement et pour faire simple : j’ai adoré.
K.mi résume très bien l’ensemble d’ailleurs, j’aurai pu copié-collé son article pour faire mon com tellement j’pense pareil.
Je pensai également la même chose que tout le monde à propos de la fin de saison mais tu me rassures en confirmant une 2ème saison.
En bref, de la série française, à l’image de braquo, que l’on aimerait voir plus souvent !

POPOFZ, le 9 janvier 2013 à 09h35
Avatar de POPOFZ

Ah oui pis j’ai oublié de dire, j’adore Victor aussi !........Et Lena aussi...:p

POPOFZ, le 9 janvier 2013 à 09h36
Avatar de Frensoa

Je me demande si K.mi n’a pas sélectionné des photos aussi petites pour éviter qu’on discute encore de ses goûts pendant 4 pages de commentaires...

Frensoa, le 9 janvier 2013 à 10h29
Avatar de K.mi

Suffit de taper les noms dans google, j’assume parfaitement mes (très bons) goûts ! :D

K.mi, le 9 janvier 2013 à 13h52

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>