Recherches à la con des internautesc quoi comme jeu fear 2 ?

Euh... je sais pas, la suite de Fear peut être ?

 

Les Gardiens de la Galaxie, dans l’espace personne ne vous entend ronfler

Un film de super-héros sans super-héros, mais avec un raton laveur qui parle, quand même, parce que faut pas déconner… ça donne quoi ?

Les super-héros, je n’aime pas ça, mais alors vraiment pas. Alors quand je vois que le dernier Marvel à être adapté au cinéma n’est pas un film de super-héros, mais un Space Opera avec des extra-terrestres dedans, forcément je marche. Car si je n’aime pas les super-héros, les extra-terrestres ça j’aime ! Bon, je ne suis pas naïf au point de penser que je vais assister au film du millénaire, mais puisqu’on est là, en vacances (ouais, je suis en vacances), à faire du gras sur le canapé tout en m’entortillant les poils pubiens, autant faire du gras au cinéma et laisser mes poils pubiens souffler un peu (non, je ne m’entortille pas les poils pubiens au cinoche, je sais me tenir !).

L’histoire des Gardiens de la Galaxie, c’est celle d’une team de losers qui se prennent soudainement pour des justiciers de l’espace. Bref, l’originalité du récit atteint des sommets… ou pas. Non, définitivement pas. Dans cette équipe de bras-cassés, on retrouve un humain (il en fallait bien un), enlevé sur Terre quand il était môme par un OVNI, une poufiasse qui ressemble à une héroïne de RPG empoisonnée (comprenez qu’elle est verte… au sens littéral du terme), un monsieur muscle avec des étranges tatouages sur le corps, un arbre humanoïde qui ne sait dire que « Je suis Groot » (vu qu’il est doublé par Vin Diesel, les scénaristes ont dus drastiquement réduire les lignes de dialogues qui lui étaient originellement attribuées) et enfin une sorte de Raton Laveur qui parle et joue de la gâchette. Tous les cinq vont s’opposer au grand méchant de service, bien décidé à désintégrer la planète des « je-ne-sais-plus-quelle-race » qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la race humaine (forcément). Non franchement, je veux bien que ça soit un blockbuster estival, mais je ne sais pas moi, vous auriez pu ajouter au moins un truc un tant soit peu original dans votre pitch, ou au moins quelque chose qu’on n’a pas systématiquement vu dans TOUS les films MARVEL/DC COMICS. En gros, vous prenez Avengers, sorti l’année dernière (ou celle d’avant, je ne sais plus), vous transposez l’histoire dans l’espace et peignez les PNJ – pardon, les figurants – en verts, rouges et roses, et vous obtenez Les Gardiens de la Galaxie.

Outre le scénario débile, le jeu des acteurs est tellement brillant que je leur décernerais un oscar collectif. Mais bon, je suis sévère là, car les blockbusters c’est un peu comme Les Feux de l’Amour, personne ne les regarde pour les acteurs. Ce n’était en tout cas pas pour cela que je suis allé au cinéma. Non, je suis allé au cinoche pour me divertir devant un film qui me promettait de m’emmener dans l’espace, à la rencontre de races E.T. super chouettes qui se foutrait joyeusement sur la gueule avec une autre race d’E.T super chouette. Et puis, mes extra-terrestres super chouettes se sont transformés en… figurants peints en roses, en verts ou en bleus. Sans déconner ? Star Wars est sorti il y a près de 40 ans, et en 2014 vous n’êtes pas foutu de nous pondre des extra-terrestres autre que des humains rose et bleu ? J’ai l’impression de m’être fait avoir sur la marchandise. Un peu comme lorsque vous ouvriez votre cadeau à Noël étant gosse, pensant trouver la dernière figurine à la mode, ou une voiture téléguidée, et que vous ne trouvez sous le papier cadeau qu’un pull en laine trois fois trop grand pour vous… qui gratte.

La seule chose à sauver de ce film, c’est Rocket, le raton-laveur. Bon, je passerai sur le fait qu’outre Groot (l’homme arbre), Rocket est le seul extra-terrestre qui ne ressemble pas à un homme aux couleurs de l’arc-en-ciel et ils n’ont pas trouvé mieux que d’en faire un putain de raton-laveur. Mais à part ce détail, le personnage est vraiment réussi, cynique à souhait et plutôt drôle. C’est d’ailleurs le seul à sortir quelques bonnes vannes de temps à autres, les autres « bons mots » dont le film nous gratifie étant plus éculés que les coudes du fameux pull en laine de mémé.

Quoi qu’il en soit, un film tellement mauvais qu’on se voit contraint de s’accrocher à un raton-laveur pour tenter de justifier les 10 euros dépensés (en fait 5, j’ai des tickets ciné), n’est clairement pas un film à conseiller. Je vous le déconseille donc fortement, même si je doute que vous ne m’écoutiez. Sachez enfin qu’une suite est annoncée à la fin du film (quelle surprise). On n’a donc pas fini de bouffer des mecs en rouge et bleu, mais cette fois, ce sera sans moi.

Par Fylodindon, le 18 août 2014

 

Pages 1 | 2

Avatar de K.mizol

A noter que c’est le premier film de James Gunn qui avait jusqu’ici pondu quelques scénar’ sans intérêt pour Hollywood (genre le remake de Snyder de Dawn of the Dead) mais qui surtout était consultant créatif et scénariste pour Suda51 sur Lollipop Chainsaw. J’ai été surpris de le voir comme réa sur un projet aussi gros en terme de budget.

K.mizol, le 18 août 2014 à 22h39
Avatar de Keil

Alors la je m’insurge les gars. Je viens de le voir et d’habitude, dès que je rentre dans un ciné, un gars me racket de 10 €uros, ça m’énerve. J’essaye de lui expliquer que ma connexion internet coute un poil plus et que s’il continue à me soutirer autant d’argent, je vais céder au sirène du Tipiakisme. Ensuite, on m’assoit devant des pubs, je râle en me disant que je ne les regarde jamais à la télé et que là, je viens de payer pour en voir une tripoté dont je ne comprend d’ailleurs pas la moitié, vu que c’est des pubs de parfum et que je comprend jamais les pubs de parfum. Tout ça pour dire que généralement, lorsque le film commence, je suis particulièrement irritable et prêt à jouer mon téléraman en puissance. Et bien là, j’ai déconnecté. J’ai bien ri , j’ai bien suivi l’action et je me suis laissé emporter. J’avais pas franchement aimé les dernières œuvres de Marvel (bien que je les ai quasiment tous vu, cherchez pas, je suis une victime du merchandising). Et le dernier long métrage de super héro auquel, j’avais bien accroché, je crois que c’était Hellboy 2. Mais les gardiens de la galaxy a cet avantage de ne pas se prendre au sérieux et dans ce monde ultra stéréotypé qu’est le monde des supers héros, ça change et j’ai bien apprécié la direction scénaristique qu’on pris les auteurs pour adapté ce comics. Bref sus au poils pubiens et allez voir ce film. Hum, en relisant cette dernière phrase, j’ai un gout amère dans la bouche.

Keil, le 20 août 2014 à 22h58
Avatar de Surimi

Ben merde les gars !!! On me l’a justement conseiller et la vous me mettez le doute.

Surimi, le 21 août 2014 à 08h28
Avatar de Nachcar

Bah moi il me branche aussi. Pourtant je ne suis pas non plus super fan des super slips. Je vais tenter le coup quand même !

Nachcar, le 21 août 2014 à 09h25
Avatar de Fylodindon

Mouais, moi je trouve que la promesse d’évasion intersidérale n’est pas remplie, du fait qu’il n’y ait que des humains dans ce film.
Ils ont des cicatrices, des bosses sur la tête ou des couleurs chelous, mais ils font trop humain. Du coup, je ne vois pas l’intérêt d’avoir transposé l’histoire dans l’espace, si c’est pour faire la même merde que lorsque les super-héros se battent sur Terre pour sauver New York.

Surtout que si tu lis le pitch, le seul être humain dans l’histoire, c’est le héros.

M’enfin, c’est limite pas la faute du réalisateur. J’imagine que ça doit être comme ça dans le Comics... ça se saurait si les mecs qui dessinait les comics avaient une once d’originalité et de bon goût (on parle quand même de mecs qui kiffent dessiner d’autres gars en collants).

Après l’histoire elle est nulle, mais comme dans n’importe quel blockbuster. Ce n’est pas pour l’histoire que j’en veux à ce film.
J’ai vraiment du mal avec ce côté kitch même pas fait exprès. C’est ridicule. Ça me fait un peu penser à toutes ces séries de SF bien moisies, genre Battlestar Galactica ou autres Stargate.

On te vend du Space Opera et au final t’as un truc qui ressemble à une parodie des Inconnus... Même le remake turc de Starwars est moins ridicule.

Par contre je suis d’accord avec toi sur un truc : Les pubs de parfum, c’est vraiment n’importe quoi !

Fylodindon, le 21 août 2014 à 13h01
Avatar de Keil

Héhé. Moi je pense que le coté kitsch est purement assumé. Après, je peux comprendre qu’il faut se laisser embarquer. Le bestiaire peut sembler cheap, mais rien que le raton et Groot, m’ont convaincu. Ce film reste un très bon divertissement, sans chichi et sans blabla. Un peu avant celui ci, j’avais regardé le dernier spiderman et j’avais baillé la moitié de la séance. De plus ce que je demande aux Marvel, c’est un poil d’originalité. Là, il y avait un début de quelque chose (et je doute qu’il puisse aller plus loin :o)

Après dans Avatar aussi ils étaient tout bleu et pas si éloigné de l’humain. Je te parle même pas des schtroumph (des nains peints en bleu avec des chapeaux). Et dans Watchmen, la bite de Mr Mantathan aussi était bleu (je le sais, c’était moi qui doublait)

Vive le bleu.

Keil, le 21 août 2014 à 20h38
Avatar de Guihavas

T-T ose me dire que t’a pas kiffé Michael Rooker qui descend une escouade d’alien avec sa flèche siffleuse, que t’as pas kiffé la robe mini-moulante de Zoe à la fin du film, le gros plan de Racoon qui sort son flingue débrayable, Groot qui empale une dizaines de streums et se retourne avec un smile gros comme ça.

Franchement ca faisait très longtemps que j’avais pas kiffé un film au cinéma - Marvel ou pas - dans lequel les auteurs essaient de pas te la jouer sur quarante degrés de références.

C’est couillu, c’est bô - y’a quand même des plans et des séquences de dingos - et la 3D sert enfin vraiment son sujet sans se la jouer effet d’approches.

Guihavas, le 30 août 2014 à 19h31
Avatar de Fylodindon

J’ai pas vu le film en 3D... Je boycotte les films en 3D.

Et non, je n’ai pas spécialement kiffé les scènes dont tu parles, et franchement Zoe me laisse complètement de marbre. Elle est bien gaulée, mais elle est verte quoi... verte. A la rigueur l’autre fille de Thanos me plaisait d’avantage (elle me faisait penser à Jack, dans Mass Effect).

Après, je ne nie pas qu’il y a quelques jolis plans (comme la colonie minière), mais je n’ai pas réussi à accrocher à cet univers où il n’est censé y avoir aucun humain (enfin si, un... le héros) et où pourtant tout le monde, Groot et Rocket excepté, ressemble à un humain.

T’imagines Star Wars où les Ewoks seraient des nains poilus, Jabba un mec gros avec les cheveux gras et C3PO un mec peint en jaune ?
On te promet l’espace et on te refile juste des humains de couleurs différentes qui se battent pour sauver une planète peuplée d’humains de couleurs différentes.

Et puis, question scénario, encore une fois, tu prends l’histoire de The Avengers, une équipe improbable qui travaille de concert pour sauver une mégalopole (New York) d’une attaque venue du ciel, et tu prends l’histoire des Guardians of the Galaxy, une équipe improbable qui travaille de concert pour sauver une mégalopole d’une attaque venue du ciel, et tu ne trouves pas qu’il y a comme une similitude ?

Fylodindon, le 30 août 2014 à 21h48
Avatar de Yogourht

Bon.

Et bien je n’ouvrirais plus ce site de vieux raleurs.

Yogourht, le 31 août 2014 à 17h40
Avatar de K.mizol

Y a que Fylo qui est vieux (et râleur). :D

K.mizol, le 31 août 2014 à 19h42

Pages 1 | 2


Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>