Citation

Tu crois que ça veut dire que j’ai pas l’instinct paternel si j’ai laissé mes enfants bruler aux Sims ?

 

Les 10 Commandements du Divisionneur

Pour survivre à la grippe du dollar plus efficacement qu’avec n’importe quel vaccin, suivez les préceptes de ces dix commandements…

#01 - Ton look, tu soigneras

Pour représenter dignement la Division lorsque tu arpentes les rues de New York, il est nécessaire de porter une attention toute particulière à ton look. Car on a la classe ou on ne l’a pas ! Alors régulièrement, fais un tour dans la rubrique apparence de ton personnage, pour changer son couvre-chef, sa veste, son futal ou ses pompes. Tu peux même lui faire porter une écharpe (vu ce qu’il neige, c’est le minimum) ou un marcel tactique. Bon d’accord, je n’ai toujours pas compris ce qu’était un marcel tactique, mais qu’importe, du moment que c’est seyant ! N’oublies pas non plus d’appliquer des skins du plus bel effet à tes armes. Tu pourras les acheter chez le marchand d’apparence de ton QG, dès lors que tu l’auras débloqué.

#02 - Ton équipement, tu étudieras

Lorsque tu jettes un œil dans ton inventaire, le truc qui te saute aux yeux en ce qui concerne ton équipement, c’est sa couleur (gris pour du commun, vert pour du standard, bleu pour du spécial, violet pour du supérieur et jaune pour du rare) et son niveau d’armure (ARM). Mais voilà, ne te contente pas seulement de ces seules informations, car l’intérêt de ton équipement est bien plus complexe. En effet, en plus de ces deux paramètres, il te faut également prendre en compte leur influence sur ton niveau de DPS, de santé et de compétences. Ensuite, il faut aussi faire attention aux bonus qu’ils t’accordent. +10% de dégâts ou munitions pour un fusil à pompe, si tu ne joues pas avec cette arme, ne te sera pas bien utile. Certaines armes sont également affublées d’un ou deux talents spécifiques, qui se débloqueront en fonction de tes statistiques. Enfin, des pièces d’équipements peuvent également proposer des emplacements de mod, te permettant d’accroitre l’efficacité des tes gadgets. Bref, choisir le bon équipement pour son personnage est tout un art. A toi de le maitriser !

#03 – Mobile, tu seras

Les idées reçues laissent à penser que, parce que tu es très souvent à couvert dans The Division (et t’as d’ailleurs plutôt intérêt à l’être), tu peux camper derrière ton abri en toute sérénité, en sirotant un Malibu-ananas entre deux headshots. Et pourtant, c’est tout le contraire. En effet, ce n’est pas parce que la voiture, le muret ou toute autre protubérance du décor te place à l’abri des balles qui fusent, que tu peux t’endormir sur tes lauriers. D’abord, parce que les ennemis généralement nombreux, bien que globalement bêtes, te rushent comme des porcs et n’hésitent pas à te contourner. Ensuite, parce qu’ils sont souvent armés de grenades à fragmentation, incendiaires ou lacrymogènes, qu’ils lanceront toutes les trois secondes à l’endroit où tu te trouves. Bref si te veux survivre, restes à l’abri, mais changes-en régulièrement.

#04 - Tes cibles, tu choisiras

Dans The Division, les ennemis ont tendance à préférer le nombre plutôt que l’intelligence. Du coup, avec pléthore de connards qui t’en veulent en simultané, tu as parfois tendance à te perdre dans tes priorités. Pourtant, pour rester en vie le plus longtemps possible, il va falloir choisir précautionneusement tes cibles. En effet, les premiers à cibler ne sont pas forcément ceux que tu considères comme les plus dangereux, mais plutôt ceux armés d’une simple batte de baseball. Car leur problème, c’est qu’avec une arme de corps à corps, ils sont obligés de venir à ton contact et n’hésitent pas à le faire. Or, si tu les négliges, tu peux vite te retrouver submergé et être obligé de sortir à découvert pour les éliminer, devenant alors une cible de choix pour les snipers. D’ailleurs, dans l’absolu et comme les ennemis ont tendance à te rusher sans réfléchir, il faut toujours privilégier l’adversaire le plus proche, histoire de ne pas se laisser déborder. En cas de combat contre un boss particulièrement résistant, il est préférable d’éliminer d’abord la bleusaille, afin d’être tranquille pour l’explication de texte avec le tocard qui se prend pour un cador parce qu’il a une barre de vie dorée. En coopération, n’hésites pas à distribuer les rôles avec tes petits copains : Un qui s’occupe du boss pendant que les autres éliminent la racaille, ou concentrez-vous sur des zones « géographique » côté gauche/côté droit, avant/arrière. Bref, faites preuve d’un minimum de stratégie lors des gunfights un minimum tendus…

#05 - La tête, tu viseras

Chez l’homme, il existe deux organes vitaux particulièrement essentiels à sa survie : La tête et les couilles ! Or dans The Division, la localisation des dégâts n’est pas suffisamment pointue pour qu’une balle dans les couilles ait un impact substantiel sur la santé de l’adversaire. Il est donc plus que conseillé de viser la tête, pour cette raison évidente que c’est là que ça fait le plus mal, mais aussi parce que ça permettra d’atténuer ce syndrome de sac à PV qui t’obliges à épuiser ton stock de balles pour mettre un ennemi à terre. C’est d’autant plus important qu’en plus de te faire économiser des munitions, cela te sauvera sans doute les miches lorsque tu auras à éliminer une dizaine de clampins en un temps record, afin d’éviter de te faire déborder de toutes parts. En outre, si les headshot sont d’une efficacité redoutable, ils t’offrent également des bonus d’XP bienvenus pour monter ton personnage en niveaux. Pour d’avantage de précision, n’hésites d’ailleurs pas à tirer par courtes rafales avec ton fusil d’assaut ou ta mitrailleuse légère, car le recul sur ces bêtes-là te fera perdre énormément de précision si tu gardes le doigt sur la détente trop longtemps.

#06 - Ton arsenal, tu diversifieras

Dans The Division, il existe six types d’armes différentes, possédant chacune leurs propres munitions. Fusil d’assaut, pistolet mitrailleur, mitrailleuse légère, fusil à pompe, fusil de sniper et arme de poing. Seulement, tu n’auras que trois slots disponibles pour changer d’armes sans avoir à passer par l’inventaire : Un slot principal, un slot secondaire et un slot pour l’arme de poing. Bien entendu, ne t’équipes pas en principal et secondaire avec deux armes de même type, car elles partageront les munitions. Mais en sus, il est plutôt conseillé de garder dans ton sac à dos une troisième arme distinctes au cas où l’une des deux équipées tombe en rade de balle (ce qui arrive assez souvent d’ailleurs). En plus de te permettre de répondre aux différents types de situations, varier ton arsenal te permettra donc de t’assurer de pouvoir faire feu en toutes circonstances. Et n’oublies pas de profiter des temps morts pour recharger, car il n’y a rien de plus ennuyeux que de se retrouver avec tous ses chargeurs vides quand un bâtard a rushé ta position.

#07 - Aux bonus, tu penseras

En général, lorsqu’on monte son personnage en niveau dans un RPG, le premier réflexe c’est de se ruer sur la compétence uber cool qui va péter à l’écran et fumer les ennemis ’finger in ze nose’. C’est d’ailleurs un peu le juge de paix pour différencier un personnage de haut niveau d’un puceau qui sait à peine manier une épée. Bien entendu, The Division ne déroge pas à la règle, et tu seras vite tenté de dépenser les points d’amélioration de ton QG, afin de débloquer les nombreux gadgets qui font office de compétences principales. Pourtant, dans la mesure où tu ne pourras t’équiper que de deux d’entre eux, il n’est pas nécessaire de leur donner la priorité. Il est préférable d’opter pour les mods, permettant d’améliorer tes compétences actuelles, ou même de monter en grade en fonction des bonus octroyés, plus que des compétences et talents associés. En effet, monter tes possibilités de stockage d’items contaminés, te permettra de prolonger tes expéditions dans la Dark Zone. Augmenter les capacités de filtrage de ton masque à oxygène, fera que tu pourras accéder à des zones jusque-là inaccessibles. Dans un même ordre d’idée, si tu veux t’orienter vers le craft, débloquer les coffres de matériel de ton QG pourrait être utile. Si tu souhaites soigner ton look, le vendeur d’apparence sera essentiel. Si ce sont les collectibles qui t’intéressent, débloque l’unité cynophile pour qu’ils apparaissent sur la map. Si tu as tendance à te faire déboîter, augmente tes capacités de stockage de trousses de soin et grenades en tous genres. Bref, les possibilités sont tellement nombreuses et les améliorations suffisamment variées pour ne pas se concentrer exclusivement sur les compétences/gadgets.

#08 – Accompagné, tu seras

Que les fanatiques de l’onanisme se rassurent, il est tout à fait possible de jouer à The Division dans son intégralité, seul. Cependant, il est plus que recommandé de se faire l’aventure à plusieurs, en coopération. Déjà, dans l’absolu il est toujours plus agréable de jouer avec un ou plusieurs potes, quel que soit le jeu j’ai envie de dire. Mais ici c’est encore d’avantage le cas, pour de multiples raisons : Dans l’aventure principale, c’est plaisant car outre le fait de se marrer, cela permet également de multiplier les adversaires IA. Car saches-le, leur nombre et leur force dépend du nombre de joueurs et de leur niveau. Et bon, corrige-moi si je me trompe, mais à moins d’être un patachon à moitié froussard et l’autre moitié flemmard, il est toujours plus agréable d’être mis sous pression par une pelleté d’ennemis que par un ou deux gus perdus sur une map gigantesque. De plus, ça permet de monter une team avec des personnages plus ou moins spécialisés, afin d’apporter une touche de stratégie à ce RPG très orienté action. Enfin, errer seul dans la Dark Zone à la recherche du loot ultime, est le meilleur moyen pour se faire victimiser, tant par des ennemis particulièrement retors, que par des joueurs renégats qui verront en toi un petit agneau prêt à se faire dévorer.

#09 - La randonnée, tu aimeras

Les rôlistes pourraient penser que dans The Division on passe le plus clair de son temps à looter et/ou crafter armes et items. Les bourrins aimeraient qu’on occupe l’essentiel de ses parties à défourailler du PNJ par bennes entières. Et bien tous deux ont tort ! Car l’activité qui prend le plus de place dans ton temps de jeu, c’est la marche. Ah ça, des bagnoles tu vas en croiser un paquet. Beaucoup d’épaves, mais aussi d’autres bien garées, en meilleur état que les occasions de certains concessionnaires. Pourtant, nul véhicule ne te seras proposé pour te déplacer en ville. La seule solution que tu auras pour relier un point A à un point B, sera de marcher comme un connard. Mais ne te plains pas, car Ubisoft a eu l’intelligence de rogner sur la crédibilité de son jeu, en te permettant de sprinter ad vitam eternam. Imagine un peu si en plus de cela, tu étais obligé de gérer ton souffle, comme dans un bon vieux GTA. Alors certes, tu auras la possibilité de te téléporter d’une planque à une autre afin de raccourcir les voyages, mais encore faut-il que tu les débloques au préalable. Et crois-moi, quand on se coltine des longues randonnées en ligne droite dans les rues new-yorkaises désespérément vides, on se rend vite compte à quel point ça peut être long 200 mètres…

#10 - Le cœur sur la main, tu auras

Au cours de tes nombreuses balades dans les rues enneigées de New York, tu seras régulièrement interpellé par des civils dans le besoin. Comme nombre de parisiens aujourd’hui, la tentation de détourner le regard ou de hausser les sourcils dans un sourire gêné pour exhorter le mendiant à tracer sa route sans demander son reste, pourrait t’assaillir. Pourtant, tu as tout à gagner à laisser parler ton côté Sœur Theresa. D’abord parce qu’ici ce n’est pas ton pognon que tu donnes, mais de l’eau, des barres vitaminées ou, au pire, des médikits dont tu n’auras guère l’usage tant leur impact est minime sur le gameplay (sauf pour les trousses de soin, bien sûr). Ensuite car en échange de ta générosité, le nécessiteux te lâchera un item, généralement des fringues autrement plus intéressantes pour ton moi virtuel qu’un exemplaire de Macadam (le journal des SDF, pour les provinciaux).

Par Fylodindon, le 1er avril 2016

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>