Recherches à la con des internautesjeux de resteront

Aucune idée, nous on ne joue qu’aux jeux de partiront.

 

Le changement, c’est maintenant !

Née des désidératas et frustrations de chacun, la V4 aura supplanté en une semaine, une V3 arlésienne étouffée dans l’œuf.

Si vous nous connaissez depuis longtemps, ça va peut-être vous paraitre curieux, mais oui nous sommes passés directement de la V2 à la V4.
Je vous rassure, même si certains d’entre nous ne sont pas allés bien loin à l’école, nous savons quand même compter. C’est juste qu’après des années de gestation d’une V3 plus chaotique que le développement de Duke Nukem Forever, notre humeur changeante de pucelle un soir de bal de promo l’a rendu obsolète avant même sa sortie. Du coup, on est passé totalement à autre chose ; et quand on dit « totalement », on ne parle pas seulement de design ou de fonctionnalités.

Retour aux sources

D’ailleurs, à bien y réfléchir, cette V4 on aurait presque pu l’appeler V1. Car à l’époque où nous avions décidé de créer Polygamer, K.mi, Fylodindon, Tsokoa et… Guime (ça me fait bizarre d’écrire ce pseudo), le site que nous avions en tête n’était finalement pas très éloigné de ce qu’on vous propose aujourd’hui. En effet, avides de gloire et de traits de coke à sniffer sur les hanches de prostituées ukrainiennes, nous souhaitions proposer quelque chose de différent des sites de news qui pullulent sur le web. Notre idée première était donc de coller d’avantage à la forme d’un blog, où nous parlerions de ce qu’on aime, sans faire de véritables critiques dans le sens où on l’entend généralement (avec verdict, note et passage en revue de qualités et défauts), ni même de news que vous pouvez de toute façon retrouver ailleurs. Mais il faut croire que, venants d’un site traditionnel, nous n’avions pas su nous extirper comme nous l’aurions voulu du carcan « site d’actu »… sans parler de nos petites habitudes de serial newseurs difficiles à perdre (surtout pendant les périodes de chômage).

Il nous aura donc fallu un peu plus de quatre ans pour arriver à nos fins, et même si nous ne renions pas ce que nous avons accompli jusqu’ici, cette V4 correspond d’avantage aux objectifs que l’on s’était fixés alors. Quelque part, plus qu’une nouvelle version, c’est donc une sorte de reboot de Polygamer ; un terme très à la mode qui sied à ravir à cette nouvelle itération.

Révolution numérique

La première chose qui devrait vous sauter aux yeux, c’est le nouveau design. Beaucoup plus sobre, plus axé blog, mais aussi beaucoup plus classe (bon après, les goûts et les couleurs…). Ne cherchez plus les news, nous n’en ferons plus (ou presque). On continuera de parler, de temps à autres, de trailers ou d’actu marquante, mais de manière beaucoup plus sporadique. Bref, ne comptez plus sur nous pour être à la page niveau actu. De toute façon tout le monde sait que vous avez Jeuvideo.com planqué dans vos favoris, entre BonjourMadame et Youporn, vous n’avez pas besoin de nous pour ça.

Vous remarquerez aussi qu’après trois remises à zéro des sujets, notre forum a maintenant carrément disparu. Ce n’est pas un bug ou un oubli, mais une volonté motivée par le peu de participants et des conversations qui, de toute façon, ne tournaient qu’autour de trois ou quatre topics. A la place nous vous proposons un système de commentaires beaucoup plus joli et beaucoup plus agréable à l’usage, avec avatars et des sujets de discussions ciblées et classés selon leurs hashtags respectifs. Attention, tenez-vous bien : Vous pourrez même cliquer sur les liens diffusés dans ces commentaires. Ouais je sais, c’est dingue (les vrais savent…).

Ça peut vous paraitre également étrange, mais chacun d’entre nous nourrit d’autres passions que le jeu vidéo. Ils nous arrivent de voir des films ou des séries, de jouer à des jeux de plateau/rôles, d’écouter de la musique et même de lire… oui, oui, de lire ! C’est donc tout naturellement que nous avons décidé d’élargir le site à d’autres médias. Se consacrer à la seule industrie vidéoludique, c’était un peu comme un enclos bridant nos petits cœurs de poneys sauvages… nous aspirions à notre liberté, à d’autres horizons. C’est désormais chose faite, mais rassurez-vous, l’esprit lui n’a pas changé.

Adoptez un Polygamer

Nous restons ce que nous sommes, avec nos qualités et nos défauts, notre humour de merde, nos analyses de comptoir un soir d’open bar, et nos élans haineux vis-à-vis des pratiques toujours plus douteuses des grands industriels de ce monde.

Bien entendu, qui dit nouvelle version, dit forcément merdes et bugs en tous genres.
Donc si vous rencontrez le moindre pépin technique ou tombez sur une boulette au détour d’un clic, n’hésitez pas à nous le faire savoir ici même, via les commentaires, en précisant notamment votre navigateur, votre système d’exploitation, votre âge et vos mensurations.

On espère que, malgré tout, vous nous resterez fidèles (ou si vous allez voir ailleurs, protégez-vous) et adopterez notre nouvelle ligne éditoriale.
On espère aussi, on ne va pas vous le cacher, agrandir notre petite communauté, tout en gardant cet esprit de connivence qui a toujours régné ici.
On espère enfin qu’on va mettre la misère à Facebook en terme de trafic, que le F.B.I. ne nous fermera pas arbitrairement (de toute façon, la France n’extrade pas ses ressortissants ! Ahahahaha dans le cul !), et surtout, que la fin du monde n’arrivera pas cette année… parce que ça ferait chier d’avoir fait tout ça pour rien.

Tags : #Polygamer

Par La rédac’, le 7 février 2012

 

Pages 1 | 2 | 3 | 4

Avatar de K.mi

Ca fait plaisir un peu quand même. A noter que certains trucs vont être peaufiner genre les liens partenaires y aura des petites bannières à la place etc...

K.mi, le 7 février 2012 à 23h53
Avatar de Tsokoa

Comme dit dans l’article n’hésitez pas à nous signaler les éventuels problèmes.

Tsokoa, le 8 février 2012 à 14h36
Avatar de neorodriguez

J’aime beaucoup la rédaction des critiques ciné. Par contre j’ai du mal avec la page d’accueil où faut scroller comme un porc façon jv.org. Mais sinon c’est sexy.

neorodriguez, le 8 février 2012 à 14h55
Avatar de Frensoa

\o/

Super !

Je mets un gif inutile pour fêter ça :

Frensoa, le 8 février 2012 à 14h57
Avatar de Fylodindon

Bah si tu ne veux pas scroller, faut venir régulièrement... comme ça t’as juste à lire les nouveaux articles, en haut de page. :D

Fylodindon, le 8 février 2012 à 15h02
Avatar de Tsokoa

Ouais là y’a pas mal de nouveaux articles comme c’est tout neuf, après on remettra juste 1 ou 2 trucs par semaine comme des branleurs que nous sommes^^

Tsokoa, le 8 février 2012 à 15h05
Avatar de neorodriguez

Haha c’est juste qu’il faut que je m’habitue au nouveau format :p . En tout cas beau boulot les gars.

neorodriguez, le 8 février 2012 à 15h08
Avatar de POPOFZ

Wouhou !!! Ah ça y est quand même ! C’était pas trop tôt ! :p
Mais attends...c’est nul à chier ?!

...Ah non en fait, c’est pas mal ?!

Rhââaa je sais plus , je suis tout chamboulé !!!!

POPOFZ, le 8 février 2012 à 15h44
Avatar de POPOFZ

Aaaahhhh ! Je trouve plus rien ! Il est ou ce putain de forum !!!!

POPOFZ, le 8 février 2012 à 15h47
Avatar de Fylodindon

Si t’avais lu l’article, t’aurais vu qu’on a viré le forum...

Par contre, si tu cliques sur Forum, dans la barre noire en bas de l’écran (qui bouge quand tu scrolles), t’arrives sur un espace de discussion qui utilise ce système de commentaires.

Bon, le hic c’est qu’on ne peut pas éditer les messages pour l’instant...

Fylodindon, le 8 février 2012 à 15h55

Pages 1 | 2 | 3 | 4


Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>