Recherches à la con des internautesvidéo faire de l’alcool de banane

Tout ça parce qu’on a un singe comme mascotte.

 

Huns, Pillages en Nomade Land

Depuis le temps que je lorgnais dessus, j'ai profité d'un week-end à Caen avec les membres de la rédac', pour faire l'acquisition de Huns. L'excuse idéale pour dépenser du pognon quand on a une étagère déjà bien garnie...

Huns est un jeu de draft de dés, dans lequel deux à quatre joueurs incarnent un chef de clan de cette antique tribu nomade. Comme souvent lorsqu’on joue un peuple de conquérants (pour ne pas dire barbares), vous allez devoir affronter vos rivaux pour prouver que vous êtes à même de succéder au Khan actuel, sorte de guide suprême, tombé gravement malade. Pour ce faire, vous allez devoir piller et violer, et amasser davantage de richesses que vos adversaires.

Pour vous aider, cinq decks de cartes de couleurs distinctes, aux propriétés diverses :

  • Les cartes bleues sont des cartes Équipement, qui ne rapportent aucun Points de Victoire, mais offre un bonus permanent à leur propriétaire.
  • Les cartes rouges sont des cartes Razzia, qui rapportent un Point de Victoire en fin de partie, et permettent généralement de gêner ou voler l’adversaire, une seule et unique fois au cours de la partie.
  • Les cartes vertes sont des cartes Mercenaire, qui demandent à être surmontées de plusieurs cubes de richesses afin de bénéficier de leurs effets. Elles rapportent un Point de Victoire en fin de partie si elles sont complétées, mais en font perdre un dans le cas contraire.
  • Les cartes noires sont des cartes Fléau, qui sont jouées dans le camp d’un adversaire et lui confère un malus particulièrement handicapant, tant qu’il n’a pas rempli la carte d’un certain nombre de cubes de richesses.
  • Les cartes jaunes sont des cartes Trésor, qui rapportent des Points de Victoires supplémentaires en fin de partie, si vous remplissez leurs conditions.
  • A cela s’ajoutent des cubes de ces mêmes cinq couleurs, qui vous permettront d’activer/désactiver certaines cartes (Mercenaires/Fléaux) et de remplir le plus grand nombre de chariots possibles. Et si leurs couleurs n’auront guère d’importance pour remplir les cartes, elles en auront bien davantage pour les chariots, puisqu’il faudra y charger des richesses bien spécifiques afin de pouvoir les renvoyer au camp.

    Pour s’emparer de ces cartes et de ces richesses, une seule arme à votre disposition : Le sacro-saint dé !
    Toutefois, nul hasard ici. Ou si peu. En effet, à chaque tour, le premier joueur lance les cinq dés de couleur, puis les place face à la réserve composée des cinq paquets de cartes et richesses associées. Commence alors une séquence de draft où, un à un, les joueurs vont opter pour l’un ou l’autre des dés restants, et s’emparer des cartes ou ressources qui lui sont associées. La valeur des dés allant de 1 à 3, chaque joueur pourra alors poser une carte sur trois maximum, parmi celles piochées, ou prendre jusqu’à trois cubes de richesses de la couleur correspondante. Dès lors que l’une ou l’autre des réserves s’est tarie (de cartes ou de cubes, d’une couleur donnée), la partie s’achève et on procède au comptage des points.

    Qu’on ne s’y trompe pas, malgré la présence de cartes et la possibilité de gagner des Points de Victoire grâce à elles, Huns est avant tout un jeu basé sur le pillage de richesses, aka des petits cubes en bois. Votre tâche principale consiste donc à remplir vos chariots, et l’ignorer c’est souvent l’assurance de la défaite. Malgré la présence de cartes, Huns n’est pas vraiment un Deck Builder et il n’y a d’ailleurs pas de gros combos a réaliser en les associant. Les cartes ne sont là que pour vous faciliter la vie ou pourrir celle de vos adversaires, ainsi qu’amener une touche d’originalité particulièrement bienvenue dans ce type de jeu. Leur faible nombre garantie des parties rapides (environ 45 minutes), du fait des conditions de fin liées à la pénurie. Toutefois, cet avantage pourrait bien se transformer en inconvénient avec le temps, puisque cette modeste quantité (60 cartes tout de même) n’est pas à l’abri d’entraîner une certaine répétitivité, et donc de la lassitude.

    En attendant, Huns est un excellent jeu, rapide, rythmé, mais néanmoins assez tactique. Il offre en sus, beaucoup d’interactions entre les joueurs et quelques coups de putes bien pensés, toujours prompts à ambiancer les soirées. Le jeu idéal à sortir pour pour débrider l’atmosphère entre deux bons gros titres "experts", plus lourd à digérer...

    Par Fylodindon, le 19 avril 2018

     
    Avatar de Toma021

    Tout à fait d’accord avec ta conclusion, le jeu est super sympa et facile à sortir entre Jurassik Snack et Captain Sonar

    Toma021, le 19 avril 2018 à 10h03

    Ajouter un commentaire
    Qui êtes-vous ?

    Liste des raccourcis de mise en forme
    Gras : <b>Texte</b>
    Italique : <i>Texte</i>
    Souligné : <u>Texte</u>
    Barré : <strike>Texte</strike>
    Code : <code>du code</code>
    Image : <photo|lien=url de l'image>
    Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
    Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
    Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
    Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>