Recherches à la con des internautesgiflé par sa femme

Voilà ce que c’est de leur avoir donné le droit de vote !

 

Houdini Escape - Phobia Paris

Adeptes des Escape Games à sensations fortes, nous avons voulu nous mesurer à Harry Houdini, le roi de l'évasion et du bondage.

Après une première séance sur Da Vinci Code (et quelques bières-cacahuètes), nous avons pu mettre nos méninges à l’épreuve dans une deuxième salle de Claustrophobia : Houdini Escape. L’illusioniste américain, légende ultime en matière d’évasion ayant mystérieusement disparu, nous avons en effet été appelé à la rescousse pour percer ce mystère.

Houdini Escape

Les membres de notre fine équipe se retrouvent rapidement dans une situation peu confortable dans une salle pleine de chaines, de barreaux et autres instruments de torture qui rappellent des fantasmes à certains et des souvenirs à d’autres. Nous ne prenons pas forcément le temps tout de suite d’en profiter, mais la qualité du décor et des accessoires est vraiment de tout premier ordre et nous n’hésitons d’ailleurs pas à nous amuser avec certains éléments à tous de rôle quand les autres joueurs essayent de résoudre une énigme. Cette salle fait en effet par moments la part belle à la communication et la coopération pour résoudre certaines énigmes alors que d’autres peuvent être résolues par une seule personne. Cela apporte une certaine variété dans les situations et dans le rythme, même si comme bien souvent, les choses se resserrent un peu en fin de jeu.

Arrivés dans un deuxième espace de jeu, nous pouvons une fois de plus apprécier les éléments de décor totalement dans le thème et que l’on croirait sortis d’un plateau de cinéma. Les différentes zones de jeu proposent ainsi une expérience assez variée que ce soit au niveau des décors ou des mécanismes utilisés pour les énigmes tout en gardant un bonne cohérence générale.

Au final, nous parvenons à sortir de cellule et à percer le mystère d’Houdini au bout de 47 minutes en ayant bénéficié de quelques indices. Après une première bonne expérience sur Da Vinci Code, ce 2ème Escape Game chez Claustrophobia est également une belle réussite à mon goût. La mise en scène du jeu est très soignée et les décors comptent parmi ce qui se fait de mieux sur la place parisienne. J’ai également apprécié les énigmes qui font plus appel à la réflexion et à la déduction qu’à des phases de fouilles tirées par les cheveux. Nous aurions peut-être aimé quelques petites énigmes en plus histoire de faire encore durer le plaisir, mais Houdini Escape rejoint quand même sans difficulté notre sélection des très bonnes salles d’Escape Games à Paris.

L’avis de Fylodindon

Pour faire honneur au célèbre illusionniste et à son don hors pair pour l’évasion, on commence l’aventure dans une posture aussi délicate qu’inconfortable. En effet, chaque membre de l’équipe est emprisonné et/ou enchaîné. Et comme on aime bien être attachés (et pas seulement dans le privé, hein Jérôme ?), ce début d’aventure fait son petit effet sur nous. Je trouve toutefois dommage que la répartition des rôles offre des situations plus ou moins sympathiques aux différents membres de la team. Rassurez-vous ce n’est qu’un détail, et comme en plus je pense avoir eu droit au meilleur mécanisme des quatre, je n’ai pas à me plaindre.

Le début est donc plutôt réjouissant et la deuxième salle est également très plaisante elle aussi, avec ses mécanismes originaux et ce décor toujours aussi impressionnant ; véritable leitmotiv de l’enseigne. Seulement encore une fois, les rôles de chacun vont faire varier leur expérience, avec clairement une préférence pour celui qui aura pris la bonne initiative au bon moment. Là aussi, il y a un risque de provoquer une certaine frustration chez les autres joueurs.

Et la fin va encore accentuer davantage cette impression, puisque la salle devient alors extrêmement linéaire. Une, voire deux personnes maximum vont continuer à jouer, pendant que les autres attendrons bien sagement la résolution de l’énigme. Heureusement, il y a suffisamment de matos dans la pièce pour jouer aux cons avec les éléments du décor et nous faire passer le temps, mais j’ai trouvé dommage d’être ainsi sorti malgré moi de mon aventure.

Alors je suis peut-être un poil critique mais ne vous y trompez pas, Houdini Escape reste une très bonne salle, avec ses décors de fou et ses énigmes originales et parfaitement intégrées au thème. C’est juste qu’elle peut vite s’avérer à deux vitesse, entre le ou les joueurs qui feront preuve d’initiative et ceux, notamment les moins habitués, qui se laisseront porter. J’aurais aimé plus d’énigmes, de fouille et de manipulation à faire en parallèle, afin de garder tout le monde occupé et sous pression toute la durée du jeu.

L’avis de smy

Puisque Tsokoa a écrit son article d’une main, l’autre étant encore attachée par un mécanisme que nous n’avons jamais résolu, je vais une nouvelle fois lui venir en aide et faire l’historique de Claustrophobia. Cette enseigne moscovite a créé sa première aventure fin 2012. Presque cinq ans plus tard, elle compte une centaine de salles dans toute la Russie, et a fait des petits dans le monde entier. La première aventure à ouvrir en France était Da Vinci Code au printemps 2017, suivie quelques mois plus tard par ce recrutement d’illusionnistes...

Nous avons enchainé les deux scénarios le même soir, et sommes ressortis assez enthousiastes. La qualité des décors d’Houdini Escape, les énigmes, les manipulations y sont évidemment pour beaucoup. Le peu de fouille, notre éternel point faible, joue aussi en sa faveur, même si nous aurions peut-être aimé souffrir un peu plus. Un gigantesque élément de décor donne l’impression d’être à un spectacle, mais plutôt du côté des magiciens. Vu nos faibles compétences en la matière, sauf peut-être pour faire disparaître de la bière, nous avons l’impression d’être ici des usurpateurs.

Si le final est un peu moins réussi, l’ensemble est tout de même d’une grande qualité. Cet Escape Game est d’une difficulté moyenne et devrait convenir à la majorité des équipes, à l’exception sans doute de celles avec des enfants…

L’avis de Toma021

Dire que la publication de cet article n’attendait plus que mon avis. À la lecture des précédents ce n’était peut-être pas tellement la peine tout ayant déjà été dit. Le rôle du grincheux ayant déjà été pris, je vais donc tenter de m’en sortir avec un petit tour de passe passe.

Je vais donc me concentrer sur les équipements de cette salle afin d’en parler en bien comme elle le mérite. Car oui après Da Vinci, Houdini n’a fait que renforcer notre impression sur le matos utilisé par l’enseigne. Il est franchement sympa et de qualité. Du coup l’entrée dans la salle est plus que réussie et ayant été l’heureux élu dont parlait Fylo plus haut, j’ai également apprécié l’installation disposée un peu plus loin dans l’aventure. Le coup du "spectacle" est également très original même s’il est vrai qu’il est tout aussi perturbant. Seule la fin n’est ni passionnante ni assez ouverte pour occuper tout le monde mais dans l’ensemble la salle offre une expérience très plaisante.

Pour finir, même conseil que pour Da Vinci, préférez les petites équipes.

Le site de Claustrophobia
Toutes les enseignes et salles : Escape Game : Les taux de réussite

Par Tsokoa, le 4 octobre 2017

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.


Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>