Citation

Putain de bordel à cul, Polygamer c’est une peinture vivante ! - David Jaffe

 

GTA Online, Ton univers intarissable

Suite à la dernière mise à jour intitulée "The Doomsday Heist" j'ai eu envie de (re)revenir à Los Santos et de faire le point sur le Online peut-être le plus riche de l'histoire (en tout cas pour un jeu solo).

Ndlr : Cet article a été écrit en deux temps. Une première partie en Octobre 2016 à la sortie de la mise à jour Motos, boulots, bobos puis la fin aujourd’hui (à cause d’une légère perte de texte qui m’a saoulé). Du coup il se peut que cela se ressente dans la construction de l’article.

Le Lancement

Tout commence en septembre 2013 sur ma bonne vieille PS3. Après avoir claqué le solo en quelque jours (dont vous retrouverez le test de K.mi ici), je me lance dans la création d’un petit personnage Online. Toma021 débarque alors dans Los Santos. Et malgré mes repères du solo, on est bien loin des aventures de Michael et compagnie. Perdu dans un monde ouvert immense je me balade sans flingue et surtout sans activité ou presque. Le monde est étrangement vide. Rien à faire à part errer sur la map et se faire tuer par tous les mecs arrivés avant nous et qui sont donc bien mieux armés. Ah... on est donc obligé de passer par le menu pour lancer des activités. Là je découvre la liste des choses à faire :

Les Missions versus où deux équipes vont s’affronter avec des objectifs du type rapporter des valises du point A au point B.

Des Affrontements qui sont de simples PVP en solo ou en équipe dans des zones fermées et qui récompensent le plus fort d’entre vous selon les critères que vous paramétrez.

Dans le même genre vous pouvez jouer à l’Extermination où il ne pourra en rester qu’un puisqu’on a qu’une seule vie.

Tout un paquet de Courses qu’elles soient armées, pacifistes, nautiques, aériennes ou sur routes avec 2 ou 4 roues. À croire que Grand Theft Auto est un jeu de caisses (petit clin d’oeil à mon ancienne collègue qui l’a acheté à son fils de 8 ans croyant que c’était un jeu de voiture).

Le mode Survie vous propose de résister à 10 vagues d’ennemis de plus en plus nombreux. Surement le mode qui paie le mieux à cette époque.

Et enfin, ce qui m’occupera un bon paquet d’heures, des Missions Coop données par les personnages secondaires de GTA, légèrement scénarisées et à faire entre potes (ou avec des inconnus d’ailleurs). On trouve quand même une quarantaine de missions pour vous donner une idée de la richesse du contenu.

Une fois les heures de jeu accumulées sur ses différentes activités, on peut retourner de manière plus sereine à Los Santos, des GTA dollars plein les poches pour acheter de nouveaux véhicules, un joli chez soi, quelques fringues pour se changer régulièrement et bien sur tout un arsenal de poche pour survivre et faire régner sa loi.

C’est à ce moment qu’une deuxième virée dans la ville devient plus appréciable. S’il n’y a toujours pas grand-chose à faire, on se rend compte que le mode libre n’est pas tout à fait vide. On peut braquer les commerçants ou des fourgons blindés histoire de se remplir les poches rapidement, on peut lancer des petits duels sportifs (golf, tennis ou autres) ou extra-sportifs (on peut proposer un duel à n’importe quel joueur qui vous tue dans le monde libre), on peut aussi livrer des voitures pour le marché noir ou déclencher des attaques de gangs. Mais toutes ces activités font bien pâle figure vu la taille de l’univers.

De toute façon, ce que tout le monde attend, ce sont les braquages, mystérieusement absents au lancement.

Le royaume de la mise à jour

Dès le mois de Novembre 2013, Rockstar effectue une première mise à jour qui offre 500.000 GTA$ à tous les joueurs connectés en Octobre pour s’excuser des nombreux problèmes réseaux rencontrés.

À partir de ce point, les mises à jour ne cesseront de tomber pour donner toujours plus d’ampleur à l’expérience GTA Online. Dans le désordre, on retrouve des nouveaux véhicules (toujours plus rapides et toujours plus chers) des nouveaux modes de jeux comme le célèbre Capture the flag mais à la sauce GTA, des éditeurs pour créer vos propres oppositions, de nouveaux vêtements, de nouvelles armes, des évènements spéciaux pour noël, la Saint Valentin ou autre. Ces mises à jour se sont pas mal enchainées sans apportées de nouveautés majeures mais elles avaient l’avantage d’être toujours gratuites et d’enrichir au fur et à mesure l’univers de GTA.

Un an plus tard, le jeu est officiellement confirmé sur console Next Gen et même si je jure le contraire il me faudra pas plus de 3 semaines pour racheter un nouvel exemplaire du jeu cette fois sur PS4. Merci Quentin.

Après avoir perdu à nouveau une soixantaine d’heures à refaire le solo (bah oui ça faisait longtemps) Toma021 arpente de nouveau les rues de Los Santos. Un simple transfert de personnage me permet de ne rien perdre de ma progression (qui n’était de toute façon pas bien poussée sur PS3).

La nouvelle puissance apportée par la nouvelle génération de console permet des mises à jour des plus intéressantes à Rockstar. Mais il faudra encore attendre Mars 2015 pour voir les premières grosses mises à jour arriver. Tout d’abord, les braquages, tant attendus (qui sera la dernière mise à jour compatible PS360).

Les Braquages

Voici le point culminant du jeu, que tout le monde attendait au lancement. Il est maintenant possible d’organiser des braquages dans GTA Online.

Il vous faudra pour cela avoir déjà prospérer un peu dans Los Santos pour vous payer un appartement de luxe avec une pièce dédiée à l’organisation des braquages. Car oui une telle mission ne se fait pas comme ça.

Vous devrez composer votre équipe de 4 joueurs, réaliser les missions de préparations souvent au nombre de 4 avant de pouvoir vous attaquer au braquage lui-même.

Le chef d’équipe avance les frais nécessaires à l’organisation et ne sera payé qu’une fois le braquage réussi. Pendant ce temps, son équipe est rémunérée pour chaque mission mais ne touchera qu’une part du butin final (librement attribuée par le chef). Les sommes récoltées lors des braquages restent aujourd’hui encore les activités les plus rentables du jeu en termes d’argent reçu par rapport au temps de jeu.

Au final cette mise à jour défonce ! Apportant exactement ce que les gens avaient reproché au solo de GTA : Des braquages de haut niveau, bien organisés, parfaitement réalisés et assez différents les uns des autres. Seul souci, ils ne sont que 5 et très vite, vous devrez vous habituer à rejouer toujours les mêmes missions. Je pense que la plupart des joueurs attendent aujourd’hui une suite à cette mise à jour avec de nouveaux scénarios.

Un enrichissement important de l’univers

Suite à ça, Rockstar va lancer consécutivement une mise à jour évènements mode libre qui apportera un intérêt qui manquait réellement dans le jeu. Si l’on ne restait jamais dans nos sessions (car rien à faire dedans) et que l’on passait son temps sur des salons à la recherche d’activité, tout cela va changer. Désormais, le monde libre est rempli de missions assez variées, qui se déclenchent avec le temps. L’ajout par la suite des missions Lowrider de notre vieux pote Lamar vont également dans ce sens. Plus besoin du menu activité mais vous allez à la rencontre du personnage sur la carte (comme dans le solo). Entre nos appartements, nos garages remplis de voitures et les missions qui commencent à affluer, les sessions de GTA commencent à se remplir. Chacune des mises à jour incluant également de nouvelles activités, des courses poursuites, des jeux par équipe, des affrontements ou autre. J’ai par exemple beaucoup aimé les nouveaux affrontements tueur en série et leur ambiance unique de chasse à l’homme dans le noir au couteau dans une vieille boucherie désaffectée.

La prochaine mise à jour importante sera baptisée Casse-cou jusqu’au bout et transformera votre GTA en un mix entre Stunt Car (oui c’est un peu vieux comme référence) et Trackmania. Résultat, des courses délirantes, des rampes de folies et bien sûr des nouveaux véhicules et vêtements hors de prix.

Mais c’est encore un peu plus tard que le studio va frapper très fort avec les mises à jour Haute finance et basses besognes et Motos, boulots, bobos. En Juin 2016 (puis en octobre pour les motards), près de 3 ans après son lancement, vous pouvez désormais acheter des bureaux et des entrepôts afin de trafiquer des marchandises à travers toute la région. Si la logique est assez répétitive (aller chercher une caisse, la déposer dans l’entrepôt et ainsi de suite) le principe de faire prospérer sa propre entreprise dans GTA est assez plaisante et les recettes augmentent assez largement (jusqu’à 2M en une seule mission de livraison pour les plus grands entrepôts - sachant qu’il faut remplir tout le hangar avant bien sur). La mise à jour est accompagnée de plein de petites nouveautés liées au bureau.

La mise à jour des motards reprendra le même système mais mieux travaillé. Vous pourrez ainsi investir dans une entreprise de production d’herbe, de faux papiers, de fausse monnaie, de méthamphétamine ou de cocaïne. Acheter les installations, le personnel, les matières premières avant de lancer la production et d’en assurer la revente (sous forme de livraison une fois de plus.) Mais il vous faudra également les défendre vis à vis des concurrents ou de la police qui essaiera de tout saisir (j’en ai fait la mauvaise expérience moi-même). Le QG de motard est lui aussi accompagné de nouveautés. Vous pourrez ainsi vous payer votre propre "Los Santos Custom" à l’intérieur de votre QG, une table de bras de fer, un jeu de fléchettes et surtout une salle de réunion d’où l’on peut lancer une multitude de nouvelles missions (enfin des nouvelles missions à faire en coop).

En 2017, Rockstar ne laisse pas tomber son bébé (ou sa poule aux oeufs d’or) et enchaine les mises à jour de plus en plus folles. On aura donc le droit à Import - Export où l’on se mettra au trafic de voitures avec toujours des nouvelles missions (et des nouveaux véhicules) mais aussi des garages toujours plus grands (et toujours plus chers). Import-export est également accompagné de nouvelles missions coop. Autant avant les missions tournaient en rond autant maintenant il faut trouver le temps de toutes les faire. Puis c’est le retour de la mise à jour Casse-cou jusqu’au bout avec des véhicules spéciaux (à roquette par exemple). On enchaine en Juin avec la grosse mise à jour Trafic d’arme qui vous propose d’acheter un bunker, un centre d’opération mobile et de vous lancer dans la fabrication de modèles d’armes que vous aurez préalablement recherché et développé vous-même. Avec cette mise à jour, les véhicules deviennent toujours plus puissants, mieux armés et honnêtement le monde de Los Santos commence à partir en couille (mais pour toujours plus de fun). En aout c’est contrebande organisée qui débarque avec tout un lot de surprise aérienne (et aussi un mode battle royale très en vogue où l’on est parachuté et où il faut trouver de l’équipement pour survivre. Ça vous rappelle quelque chose ?) puis enfin, chose attendue depuis (très) longtemps, un nouveau braquage avec la mise à jour braquage de fin du monde qui se passe de commentaire, je vous laisse plutôt regarder le trailer :

Le GTA Business

Ce succès du Online engendre un véritable business chez Rockstar vous vous en doutez bien. Car même si TOUTES les mises à jour du mode en ligne sont gratuites, elles requièrent toujours de dépenser des sommes de plus en plus folles dans le jeu. Par exemple au lancement, l’objet le plus cher était une voiture, la "truffade" (copie de la Bugatti Veyron) qui coûtait un million. Elle était d’ailleurs la seule à ce prix et de loin. Une espèce d’objet d’exception. Aujourd’hui, les véhicules, maisons ou améliorations qui valent plusieurs millions sont légions. Ce qui représente des dizaines d’heures de jeu pour réussir à amasser tout ça. Voir plus vu le nombre important de gros achats que vous aurez à effectuer.

Du coup l’élément que tout le monde attend dans un GTA ce sont aussi les DLC solo. À l’origine ils étaient promis, comme pour chaque épisode de GTA, les DLC devaient arriver. Différentes rumeurs dont une basée sur 3 DLC solo, chacun sur un personnage ont fait leur apparition. Mais jamais confirmé par Rockstar, on sent bien aujourd’hui qu’on va l’avoir dans l’os avec le développement de Red Dead Rédemption 2 en plus (et Red Dead Online) et l’avènement cité plus haut du mode Online de GTA. Ndlr : Tout ça a été confirmé en Octobre 2017 par Rockstar, il n’y aura pas de DLC solo.

La raison principale de ce changement de stratégie, le business fleurissant qui accompagne le Multi. Petit rappel des faits, GTA c’est 800 millions de $ en un jour pour Rockstar, le millard atteint en seulement 3 jours de commercialisation, aujourd’hui c’est près de 90 millions de jeux vendus (pas loin d’être le record dans le monde du jeux vidéo), encore 700.000 millions de dollars en 2016 (dont 500 millions de bénéfices sur les paquets de GTA dollars) et en plus ce jeu est increvable. Outre le fait que je me sois remis dessus parce qu’on m’offre un nouveau braquage (qui va me demander des heures de préparation pour avoir assez de fric), le jeu se classe encore 2e meilleure vente sur PC pour la première semaine de décembre 2017 (derrière PUBG).

La sortie de Red Dead étant pour mi-2018, il reste assurément 6 mois de vie glorieuse à GTA Online. Après on verra ce que Rockstar décide de faire de son univers qui aura alors plus de 5 ans. Et aura-t-on le droit à un GTA VI sur cette génération de console ou restera-t-on avec une sorte de mise à jour permanente du monde du 5. Dans tous les cas qu’on l’apprécie ou non, GTA Online est aujourd’hui un des univers les plus complets que je connaisse.

Par Toma021, le 15 décembre 2017

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.


Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>