Citation

I have a Dreamcast - Martin Luther King

 

FIFA 13, cette année on joue collectif

A part Nachcar qui lui préfère la natation synchronisée, toute la rédac' est fan de foot, et donc, joue à FIFA. Du coup, comme quatre avis vaudront toujours mieux qu'un, chacun d'entre nous a pris le temps de revenir sur ce millésime 2012/2013.

Nos attentes

Fylo : Ce que j’attends d’un jeu de foot en général, et de FIFA en particulier, c’est deux choses : La première, c’est qu’il soit suffisamment fun pour y jouer toute l’année avec mes potes. Pour cela, il faut qu’il ait un gameplay précis et un bon équilibre attaque/défense. Ensuite, j’attends un mode carrière riche et passionnant, un peu à la manière de ce que nous propose chaque année Football Manager, les matchs jouables en sus.

K.mi : Chez moi comme chez vous, le jeu de foot c’est une religion, le truc sur lequel je passe le plus clair de mon temps de jeu parce que j’y joue toute l’année jusqu’à l’itération suivante. Je m’attends à ce que ça soit parfait, mais comme ça ne l’est jamais j’espère juste qu’il n’y ait rien qui me fasse lâcher la manette comme ce fut le cas pour certaines années (plus sur PES que sur FIFA ces derniers temps mais tout de même).

Toma021 : Comme chaque année, mes seules attentes, connaissant déjà la qualité de la série FIFA sur PS360, sont basées sur le rêve de voir un jour EA corriger les bugs que l’on subit chaque année et qui sont toujours les mêmes. Sinon j’attends de FIFA qu’il me tienne accroché à ma manette pendant une année entière a contrario de tous les autres jeux que je n’utilise plus après les avoir finis.

Tsokoa : Moi ce que j’attends de FIFA13 c’est enfin un mode carrière vraiment prenant. Parce que au final tous les ans j’achète le jeu et j’y joue beaucoup avec Toma, mais en solo je n’ai pas la motivation de lancer une saison à cause des bugs de joueurs qui disparaissent, des transferts pas réalistes ou du système d’évolution foireux.

Nachcar : Ce que j’attends le plus c’est de pouvoir me moquer des moutons qui achètent le même jeu tous les ans. (NdFylo : Dixit le mec qui joue à Call of Duty tous les ans)(NdNachcar : Parce que je les ai gratuitement tous les ans...).

Le gameplay

Fylo : Cette année, FIFA se contente de quelques petits ajustements par-ci par-là, et une gestion des contrôles plus poussée. La balle colle beaucoup moins au pied, et s’il arrive par moment qu’on obtienne un résultat curieux, il faut reconnaitre que c’est plutôt bien fichu et apporte du dynamisme au jeu. Idem pour le moteur physique, amélioré depuis l’année dernière. On a encore droit à quelques chocs surréalistes, mais dans l’ensemble c’est du bon boulot. Par contre, je suis encore un peu déçu du traitement apporté aux passes, et notamment les passes très courtes. Même si c’est moins flagrant que l’année dernière, les joueurs ont encore trop tendance à passer systématiquement vers l’avant au lieu de jouer plus latéral. Sur les longs ballons aériens également, certains défenseurs sont étonnamment passifs, même si on presse comme un fou le bouton de tête, et les déplacements des attaquants sur les passes en profondeur lobées sont parfois bien curieux. Etrange paradoxe aussi, de voir que la défense semble plus efficace que par le passé, mais que le jeu est, dans son ensemble, plus orienté attaque (peut-être trop) : les buts ont parfois tendance à pleuvoir, mais dans le genre grosse averse de ouf’, pas petit crachin matinal. Le jeu semble également favoriser les contres rapides, au détriment de la construction lente. Résultat, il n’est pas rare de perdre 1-0 alors qu’on a dominé le match de bout en bout. Enfin, un ou deux mots sur le système de coups francs, où EA s’évertue à nous balancer des feintes en veux-tu en voilà, avec deux ou trois joueurs autour du ballon. Personnellement, je m’en fous un peu de ça (surtout qu’on pouvait déjà faire quelque chose de relativement similaire via le système de création de coups francs). J’aurai préféré qu’on puisse choisir son angle d’attaque du ballon, pour frapper enroulé ou en force. Surtout que lorsqu’on veut faire des feintes à deux ou trois, on ne choisit finalement pas le tireur. Sinon, c’est presque anecdotique, mais je trouve que les coups francs rapidement joués sont plus intéressant que dans FIFA 12. L’année dernière, dès qu’on jouait rapidement on se faisait systématiquement intercepter. Désormais ce n’est plus le cas, et cela offre d’avantage de possibilités dans la construction.

K.mi : J’avais un peu peur sur le papier au niveau des contrôles, je me suis dit que ça pouvait facilement être très mal équilibré, au final il n’en est rien, je trouve que ça apporte même un plus vraiment réaliste. Et quand tu aimes le foot tu sais quel joueur est susceptible de rater son contrôle, du coup tu anticipes que tu sois le joueur avec le ballon ou celui sans. Pour le moteur physique c’est sympa de pouvoir vraiment jouer physique en mettant son corps en opposition mais y a toujours des chutes bizarres (voire comiques, avec des 69 et autres joyeusetés). Pour les coups francs ce qui me choque le plus c’est qu’on peut plus tirer en deux fois du fait qu’appuyer une seconde fois sur le bouton de tir provoque une feinte de course, faut un temps d’adaptation surtout pour moi qui tire toujours en deux fois (je sais, cette phrase a un double sens...). Et j’ai l’impression que niveau I.A. y a des coups francs de l’ordi qui rentrent toujours : troisième joueur qui fait semblant de tirer, deuxième joueur qui décale, le mec qui frappe et but. On me l’a fait juste deux fois mais deux fois c’est rentré (bon ça vient peut-être aussi du fait que les deux fois où on me l’a fait j’avais une équipe de L2). Enfin pour ce qui est du mode full manuel, c’est pas encore ça. Niveau passes je trouve la puissance mal dosée, et niveau directions (pour les passes comme les tirs) c’est trop sensible, comme si y avait une sensibilité souris alors qu’on joue au pad, j’aime pas. Par contre y a enfin une putain de physique de balle digne de PES, ça fait plaisir.

Toma021 : Les contrôles de balles sont beaucoup moins traumatisants que dans la démo - que j’avais détesté pour info - Finalement y’a que quand je joue avec Tso’ que ça me choque mais je pense que c’est juste qu’il ne sait pas faire de passes. Quand je joue en solo j’ai quand même ajusté les détails de jeu en baissant légèrement les erreurs de contrôles. Le moteur physique pour sa part est vraiment excellent, les sensations de combat physique entre joueurs sont mieux ressenties que dans les éditions précédentes. Seul hic, le CPU qui en profite pour faire des obstructions monstrueuses sur les passes en profondeur. Pour les coups francs je mets les mêmes que K.mi encaisse donc ça ne laisse présager que du bon à l’usage. Un seul coup franc direct et déjà quelques-uns en décalage puis grosse frappe. Je pense qu’en les travaillant un peu ils offrent beaucoup plus de richesses qu’avant. Autant offensivement que défensivement d’ailleurs avec la possibilité d’ajouter des joueurs dans le mur ou de le faire avancer par exemple.

Tsokoa : Après la « révolution » du système de défense de l’an dernier ce FIFA13 fait dans la continuité vers un gameplay toujours plus axé sur le positionnement et la physique que sur le simple fait d’appuyer sur un bouton. Un poil déroutant encore au début avec notamment des fautes voire même des cartons jaunes qu’on ne comprend pas trop vu qu’on a « rien fait », mais c’est surement la bonne direction et on s’y fait. J’ai aussi été pas mal perturbé au début par le jeu en profondeur avec des passes qui ne vont pas toujours où on s’y attend, là où elles allaient dans le 12 et il n’y a rien de plus rageant que d’avoir dans sa tête un caviar suivi d’un superbe but qui se traduit à l’écran par une passe raté et un appel dans le sens contraire que celui qu’on avait prévu mentalement.

Nachcar : On peut simuler des fautes imaginaires ? Nan parce qu’on ne peut pas dire que c’est une vraie simulation de foot sinon !

L’I.A. et l’arbitrage

Fylo : Outre le moteur physique, s’il y a bien un point où FIFA fait toute la différence sur son concurrent PES, c’est bien sur l’I.A. Totalement à la rue dans le titre de Konami, l’intelligence artificielle de FIFA offre bien plus de possibilités offensives et renforce l’impression de suivre un vrai match de foot à la télé. Les joueurs se placent généralement bien, en défense comme en attaque, font des appels tous seuls, prennent les ailes, dédoublent avec leurs coéquipiers, font des courses croisées, bref c’est du bon boulot. Tout n’est pas parfait pour autant. On voit encore des latéraux qui trainent un peu les pieds lorsqu’il s’agit de jouer le hors-jeu ou des milieux de terrain qui se jettent trop dans la surface et en déserte l’entrée, ce qui empêche de récupérer les ballons dégagés par la défense adverse. Mais dans l’ensemble c’est plus que satisfaisant. D’autant plus que les appels manuels et la défense à deux permet de pallier certaines lacunes offensives et défensives (replacement). Par contre, l’arbitrage me laisse toujours cette désagréable impression de favoriser l’équipe dirigée par la console. C’est moins flagrant que l’année dernière, mais c’est assez frustrant de se prendre péno sur péno pour un simple contact de l’épaule dans la surface, alors que l’adversaire passe son temps à faire un ippon sur vos attaquants sans que jamais le sifflet de l’arbitre ne retentisse. Carton rouge également pour les obstructions, qui ne sont tout simplement pas prises en compte. Du coup, dès que vous tentez de prendre de vitesse un défenseur, il vous bloque avec son corps et vous perdez le ballon. C’est pénible. Au moins, la règle de l’avantage est bien mieux gérée que l’année dernière. C’est le seul vrai point positif de l’arbitrage. Maintenant si vous foirez votre action suite à une faute adverse, l’arbitre revient à la faute initiale et vous offre un coup franc. Ça évite d’être obligé de stopper net le jeu pour être certain de bénéficier du coup de pied arrêté.

K.mi : Bah concernant l’I.A. je trouve ça vraiment bien, d’autant qu’avec les appels manuels tout est possible. Mais l’I.A. offensive (sans faire d’appels manuels) a toujours tendance à s’écarter du porteur du ballon je trouve, ça amoindrit les solutions naturelles. Mais en soi à partir du moment où il suffit de marteler la touche d’appel pour en avoir dans tous les sens c’est souvent super plaisant à jouer. Ça fait partie des trucs que PES n’a jamais compris, instaurer des appels manuels simples change tout dans le jeu. L’I.A. défensive est solide, j’aime bien. Pour celle des gardiens, franchement, même en L2, j’ai pas encore vu de boulettes énormes et pourtant j’ai déjà pas mal d’heures au compteur. Sinon déjà l’année dernière j’activais les mains sans jamais avoir eu de souci, généralement quand y en avait une dans le match c’était obligé qu’il y en ai une deuxième, cette année ce n’est plus le cas. Et puis comme c’est activable, désactivable ou juste activable pour les pénaux c’est nickel (autre grande idée de FIFA, de rendre tout paramétrable). Aussi je trouve l’arbitrage très varié, vraiment en fonction de l’arbitre, c’est donc réaliste. Aucun souci là-dessus pour moi mais faut dire que je ne suis pas un mauvais joueur contrairement à d’autres qui râlent à n’en plus finir dès que la décision n’est pas dans leur sens, si vous voyez ce que je veux dire...

Toma021 : Que se soit l’IA ou l’arbitrage, les deux ont énormément progressé depuis le 12. Je suis pas d’accord avec K.mi (ça change) sur les appels qui restent selon moi un des points négatifs. Quand on arrive à 2 de front devant le goal et qu’on voit l’autre abruti partir vers l’aile au lieu de rester à nos côtés moi ça me donne juste envie de défoncer ma télé à coups de manette puis de faire manger ma console aux développeurs mais il parait que je m’énerve en jouant à FIFA. Sinon de manière générale, les placements sont meilleurs que dans les épisodes précédents. Les gardiens sont à mes yeux assez inutiles et font des sorties pitoyables qui sont dignes du zapping assez souvent. Je compte déjà plus combien de fois où j’ai vu Landreau, Cech, Lloris ou De Gea sortir et plonger pour boxer la balle mais passer à côté. Côté arbitrage, je suis plutôt satisfait et c’est a marquer d’une pierre blanche car je crache dessus depuis le début de la (nouvelle) suprématie des FIFA. Enfin, mais je crois que ça c’est vraiment un sentiment de persécution, j’ai l’impression que les avantages ne se transforment jamais en coup franc pour nous alors que le CPU revient 5 minutes en arrière pour profiter des siens après 3 passes et une frappe. Petit ajout de dernière minute, je viens de remettre les mains et c’est vraiment pas une réussite. Replay à l’appui, j’ai repéré 3 énormes mains (comme celle de Kaboré en Ligue Europa) non sifflées contre le CPU alors que moi quand un de mes joueurs effleure la balle du bout du doigt y’a pénalty tout de suite. J’ai donc préféré les enlever plutôt que de fulminer à nouveau contre l’arbitrage. Petite soirée en 1 contre 1 avec des potes du coup je remet une couche sur l’IA et l’arbitrage qui au final deviennent de plus en plus comme chaque année (c’est à dire moyen) contrairement à mon engouement décrit au début de ce paragraphe. Lors d’un OM - Réal, où le niveau des équipes ne nécessite pas vraiment qu’on s’acharne sur moi au niveau de l’arbitrage, la console a pourtant pris son pied à me torturer lentement. De manière concrète, j’aimerai me plaindre d’un penalty. Moi qui dit toujours que le CPU ne revient jamais à l’avantage là il me siffle un penalty sur un avantage justement. Et je trouve ça honteux ! Car j’avais marqué. Alors faudrait peut-être expliquer le mot "avantage" à ces blaireaux de développeurs. Car quand on marque un but revenir à la faute pour siffler penalty c’est tout sauf un avantage. Bien sûr Casillas l’arrête sinon c’est pas drôle. Mais comme si ça ne suffisait pas (moi je trouvais que si pourtant) à la 87e minute, suite à une action collective absolument géniale de ma part, Rémy se retrouve seul (mais genre vraiment seul, 30 mètres d’avance j’aurai pu me mettre à jongler si je voulais) devant Iker Casillas. Je prépare un petit R1 frappe et hop je gagne enfin mon match mais non. L’encul** de fils de p** d’arbitre arrête le jeu car Valbuena est blessé au milieu de terrain. Au moment où j’arme ma frappe le mec coupe l’action. Forcément je fais un bon dans le canapé, ma manette valse à travers la pièce, les insultes fusent envers la console et c’est moi qui passe pour un mauvais joueur. Alors que pas du tout. Au final 0-0 et je m’excuse d’avoir pensé que l’arbitrage s’était amélioré.

Tsokoa : Niveau IA j’ai été déçu (encore) par le mode carrière avec un Pro virtuel où je trouve qu’on se fait juste chier à moins de toucher tous les ballons. Coté arbitrage comme je disais plus haut je trouve qu’il y a parfois des jaunes difficilement compréhensibles contre nous à croire qu’il n’y a que des arbitres de L1, alors que de l’autre côté l’ordinateur est beaucoup plus indulgent avec lui-même (bizarre…), mais bon c’est peut-être surtout de la mauvaise foi.

Nachcar : Vu le niveau intellectuel de certains joueurs je ne suis pas certain que le terme IA soit très adapté...

Les modes carrière

Fylo : Difficile pour moi de juger le mode carrière dit « classique », celui où on manage son équipe, effectue des transferts, etc. car, comme l’année passée, je passe le plus clair de mon temps sur le mode Joueur Pro, où on ne dirige qu’un seul joueur (ou le versus avec des potes). Ce mode reprend grosso modo les bases déjà établies l’année dernière : On a toujours droit au GameFace qui permet de créer un joueur qui nous ressemble réellement (bluffant), et ce dernier progresse non pas via des points d’XP à dépenser (comme dans NBA 2K par exemple), mais en fonction de ses actions. Certains verront ça comme un bémol, d’autre comme une bénédiction, mais si vous avez un niveau de jeu correct, votre joueur va très vite monter en stats. En une saison et demie, je suis ainsi passé de jeune joueur prometteur à 69 de moyenne, à star d’équipe avec une moyenne de 80. Arrivé à ce stade par contre, ça devient plus délicat de progresser, puisque c’est surtout sur des challenges inscrits sur la durée que vous allez gagner de l’expérience. En jeu, les nouveautés sont quasi-nulles. Vous devez toujours vous placer correctement pour ne pas voir votre note diminuer, et même si vous êtes un jeune joueur au milieu d’autres bien plus chevronnés, vous pouvez toujours les commander, en demandant une passe ou en leur ordonnant de tirer ou de défendre à deux. La seule réelle différence, mais elle est salvatrice, c’est l’I.A. bien plus agressive sur le porteur du ballon. Du coup, fini les matchs contre des équipes de D2, qui font tourner le ballon comme le Barça. Les matchs n’en sont que plus incisifs et plus agréables à jouer, même si le comportement de certains de vos coéquipiers agace toujours autant. Le gros de la nouveauté cette année, se situe donc dans les menus du mode carrière. Et la principale d’entre elle, c’est qu’il est terminé le temps où vous incarniez un entraineur-joueur. En tant que simple joueur vous n’avez donc plus du tout accès aux options de l’entraineur. Vous ne pouvez faire ni tactique de jeu, ni transferts, pas plus que vous pouvez choisir votre 11 de départ où assigner les tireurs de coups de pieds arrêtés. Au début c’est un peu frustrant, il faut bien l’avouer. Mais finalement c’est dans la logique des choses et on s’en accommode. Malheureusement, pour laisser les fonctions d’entraineur à l’I.A. encore aurait-il fallu développer une I.A. Pour commencer, il est regrettable de constater qu’on ne peut pas entrer en cours de jeu : Soit on est titulaire, soit on n’est pas sur la feuille de match. D’ailleurs en tant que titulaire, vous ne sortirez qu’en cas d’extrême fatigue ou blessure. A cause de ces choix complètement débiles, il n’est pas rare de rater un grand rendez-vous à cause du niveau d’épuisement de votre joueur. De plus, votre entraineur à tendance à faire n’importe quoi niveau transferts. Au PSG par exemple, club ô combien dépensier, les seules arrivées en deux ans sont des joueurs français et allemand de seconde, voire troisième zone. Pire, des joueurs clés qui font une très bonne moitié de saison, sont très souvent vendus au mercato hivernal. Résultat, mon club se retrouve avec près de 90 millions d’euros de budget et pas une seule arrivée probante ne semble programmée. Il est également dommageable de constater que lorsque vous lancez une nouvelle partie Joueur Pro, vous êtes obligé de créer un nouveau joueur (et donc de recommencer à zéro). Il n’est plus possible de lancer une nouvelle carrière avec un joueur qui a déjà pas mal progressé dans une autre partie. Du coup, il est tout simplement impossible de démarrer avec une grosse équipe, en tant que titulaire. Même avec une équipe de L2 (Nantes pour ne citer qu’elle), on reste cantonné au banc, malgré le fait que votre rival direct est moins bien noté que vous, où qu’à chacune de vos rares entrées en jeu, vous faites péter la note de 9/10, distribuez les caviars et plantez but sur but. Si vous voulez intégrer une grosse équipe d’emblée, attendez-vous donc à vous faire prêter pour la saison dans un club de bien moindre importance (moi je suis parti en D4 anglaise). C’est frustrant, mais au moins quand vous revenez au club la saison suivante, vous êtes bien mieux armé pour concurrencer les stars de l’équipe.

K.mi : Perso je n’ai pas encore entamé de mode Carrière en Pro Virtuel, juste en Normal. J’en suis pour le moment très satisfait, les transferts sont plus réalistes et dans ma partie pas hyper abondant et cohérent. Y a par contre toujours l’air d’avoir ce truc où un joueur se plaint d’avoir le mal du pays et j’ai comme l’année dernière l’impression que c’est vraiment sans raison, choisi au hasard. Ça peut potentiellement te pourrir une partie. Par exemple l’année dernière C.Ronaldo avait le mal du pays à la quatrième saison, résultat mes dirigeants m’ont forcé à le revendre et il est parti à Arsenal... Le mec est Portugais en Espagne, il a le mal du pays, résultat il part en Angleterre... Faut avouer que c’est débile. J’avais trouvé une manip’ pour éviter ça, dès que le joueur se plaint de mal du pays tu le fous en prêt, personne va en vouloir, si c’est le cas tu refuses et hop tu le gardes une saison supplémentaire. Parce que même si le joueur te dit qu’en fait tout va bien et que son agent reste cool, ben ce con il va vouloir partir quand même. Cette saison là, sur FIFA 13, c’est un tocard qui me fait le coup donc je m’en fous, je voulais déjà le vendre. D’ailleurs c’est toujours chiant ça, il me reste sur les bras chaque fois que je prends une nouvelle équipe 4 ou 5 joueurs (parfois même talentueux) que je veux revendre et que personne n’achète. Pas très crédible même si cette année dans le vrai foot c’était la crise ok. Y a d’autres incohérences type un mec qui est là depuis seulement 6 mois (déjà là quand tu intègres l’équipe) qui te sort qu’il veut partir parce qu’il a vécu un cycle avec l’équipe... Un peu déçu aussi que les vrais budgets du vrai foot ne soient pas respectés par contre, Monaco a 12 millions dans le jeu, en vrai ils ont 50 millions, ça fait quand même une grosse différence. Et j’aime beaucoup le fait de pouvoir être sélectionneur national même si ça a l’air d’être assez aisé d’avoir une grosse sélection. Perso j’ai pris Monaco, en L2 je n’avais que des propositions de merde, puis après 6 mois de L1 et une deuxième place en championnat à quelques points du premier la Belgique est venue me chercher (le challenge est intéressant, ils ont des putains de joueurs et un palmarès vide, mais ces cons au moment où je les prend ne se sont pas qualifié pour le mondial de l’été suivant, du coup c’est assez sympa de se dire qu’on peut s’inscrire sur le long terme, imaginez, on est à la saison 2013/2014 et je n’ai d’autres choix pour objectif que de me qualifier pour l’Euro 2016 et le mondial 2018... En attendant c’est match amicaux sur matchs amicaux pour roder ma sélection, c’est d’ailleurs assez jouissif de réellement sélectionner les joueurs).

Toma021 : Comme K.mi je ne joue qu’en "normal" car le mode pro m’a toujours déçu et saoulé. Pour le mode carrière beaucoup de points positifs cette année (ouais encore. Autant j’aime critiquer et chier dans la bouche des développeurs de FIFA autant j’ai plein de compliments pour FIFA 13.) Alors dans le désordre, beaucoup moins de gros transferts irréalistes, beaucoup moins de transferts tout court, moins de grosses blessures (de toute façon c’est effectivement paramétrable comme beaucoup d’autres choses), l’apparition des sélections en plus des clubs (effectivement on a assez facilement des grosses écuries. Avec Tso’ on a eu la France alors qu’on était en train de faire sombrer Chelsea), le fait de pouvoir changer de club quand on veut dans la saison et non uniquement à la fin, l’apparition des contre-propositions pour les offres de transfert, j’ai pas encore eu de joueurs qui disparaissent (juste certains qui ne reviennent pas de prêt - édit : il y a des prêts de 2 ou 3 saisons programmés au début), l’évolution des joueurs qui est plus importante (jusqu’à +5 ou +6 en un an pour des jeunes qui partent de loin et à l’inverse -5 pour des vieux qui ne jouent plus). Voilà c’est déjà pas mal et que du positif.

Tsokoa : La carrière « deviens pro » m’a donc déçu encore une fois. En commençant à l’OM je me faisais juste chier devant des matchs où il ne se passait rien comme si je ne jouais que des Bastia – Troyes, puis une fois prêté au Gazélec (parce que moi au contraire de Fylo je ne vais pas en D4 anglaise), je m’amusais plus, mais c’était assez n’importe quoi : je devais jouer milieu récupérateur et avant-centre en même temps pour qu’il y ait un peu d’animation. La carrière traditionnelle me plait elle beaucoup plus avec des transferts plus réalistes et des jeunes qui progressent bien (voire limite trop), ce qui fait que je m’amuse limite plus à suivre l’évolution du niveau de mes joueurs comme dans un RPG qu’à jouer en fait. Par contre gros carton rouge pour le système de prêt avec option bugué qui a juste niqué ma première saison : gros foutage de gueule des développeurs encore une fois.

Nachcar : Vis ma vie de Footballeur... Passionnant !

Les petits plus

Fylo : Cette année, Electronic Arts a eu l’idée lumineuse, autrefois instaurée par PES, de proposer des jeux techniques. Ces mini-jeux sont des entrainements thématiques de type coups francs, dribbles, péno, centres, etc. De plus, ils sont évolutifs. Comprenez par là qu’ils seront différents en fonction du niveau que vous tentez (Bronze, Argent, Or et Défi technique). Non seulement ces mini-jeux sont globalement amusants à jouer, mais ils sont surtout très efficaces pour te faire progresser et comprendre l’ensemble du gameplay. Pour un joueur aguerri c’est déjà un plus, alors pour un néophyte, c’est l’assurance de progresser rapidement en match. Et ça c’est plutôt pas mal. J’ajouterai le mode Ultimate Team, que j’ai essayé rapidement l’année dernière sans en être convaincu. Cette année il est bien plus riche, avec la possibilité de jouer des mini-saisons de 10 matchs en plus des coupes (off et online). Bienvenue également les paquets Or qu’on t’offre si t’as joué à ce mode l’an passé ou quand tu as réalisé quelques actions basiques (changer de stade, entrainer un joueur, commencer une saison, etc.). Dès lors, on n’est pas obligé de se taper une équipe de tocards trop longtemps.

K.mi : FIFA 13 a un nombre de modes de jeux hallucinants, j’aime beaucoup. Y a vraiment de quoi faire, les modes match de la semaine et match du jour pour l’équipe que tu supportes c’est une bonne idée, le mode défi conservé c’est très bien, l’instauration de la boutique est une très bonne idée (et même d’y avoir foutu des genres de triches pour les handicapés comme vous). Les modes online sont cools, j’aime bien le mode Saison qui n’a pas l’air d’avoir changé par rapport à l’année dernière (le mode online de PES a quand même un principe plus addictif). L’ultimate Team j’ai jamais rien compris mais ça a visiblement son succès et enfin les jeux techniques : je kiffe. Dommage que pour les derniers niveaux de difficulté on soit en FUMA et qu’on soit donc handicapé par les errances du manuel, parce qu’en soit les exercices sont vraiment bien, amusants et tout. Et c’est une super idée d’avoir repris quelques exercices du vrai foot pour les derniers niveaux de difficulté. J’aime bien qu’il y ait ces petits jeux pendant le temps de chargement en début de match aussi, même si quand on est en Versus y en a un qui se fait chier.

Toma021 : Des petits plus ? moi j’en vois qu’un, les mini-jeux/défis techniques durant les chargements. Le reste : Des gros moins de mon point de vue. Pourquoi EA s’obstine à mettre autant de contenu nécessitant que le multi soit activé. Non pas que je réclame moins de contenu Online je suis pas un rageux qui veut du mal aux joueurs en ligne mais juste des trucs comme accumuler des points EA et les utiliser dans un boutique pour débloquer des célébrations ou des maillots collector, je ne vois pas en quoi ça nécessite d’être connecté au LIVE et les mecs qui dépensent 70 boules par an pour avoir une mise à jour annuelle devraient quand même avoir le droit de profiter de ce genre de contenu. Donc tant que je pourrai pas célébrer mes buts avec une Balotelli ba je dirais que c’est des cons de tout verrouiller comme ça. Et quand je joue chez Tso’ et que je vois K.mi se connecter toutes les trois minutes avec un pop-up énorme sur l’écran "K.mi a commencé à jouer à FIFA" bah ça me donne pas envie de rejoindre le monde Online.

Tsokoa : J’avoue m’être assez peu aventuré dans tous les menus. Les maillots classiques sont une bonne idée (à quand les filtres Instagram pour refaire des vieux matchs ?), il faut que j’aille voir où les débloquer, les mini jeux aussi même si il est débile de pas pouvoir changer le joueur.

Nachcar : Ça se voit que j’aime pas le Foot ?

Les couacs et les bugs

Fylo : Depuis que cette génération existe, je ne crois pas me souvenir d’un FIFA qui soit correctement fini. Pire, d’année en année, non seulement on retrouvait grosso modo les mêmes bugs, mais on en découvrait également de nouveaux. Comme on pouvait s’y attendre donc, cette année ne fera pas exception. Bon, passons les quelques bugs graphiques ou les collisions un peu étranges entre les joueurs, c’est anecdotique. Par contre, les freezes qui t’empêchent de recharger ta sauvegarde, c’est plus embêtant. Pour y remédier, et parce que j’ai l’âme aventurière et aime bien faire des expériences, j’ai trouvé qu’on pouvait faire une copie de la save sur le cloud (ou sur une carte mémoire) et l’affaire est réglée. N’empêche que c’est pénible. On trouve également quelques problèmes de « statistiques ». Comprenez qu’en coupe, lorsqu’on atteint le tableau final (1/8ème de finale je crois), on se retrouve baladé un peu partout sur le tableau et à l’arrivée on ne joue pas contre ceux qui nous étaient destinés au préalable. Pire, lorsque mon joueur pro fait une passe décisive de la tête (ou sur une frappe manquée), celle-ci ne compte pas. C’est un peu con, compte tenu que mon joueur progresse justement grâce, entre autres, aux passes décisives qu’il fait. Après, outre les bugs il y a aussi des choix franchement nases, comme ce dernier jour des transferts super long et super chiant, qu’ils étaient tous fiers de nous présenter l’année dernière. Il est de retour et c’est toujours aussi foireux. Pire, on doit même se le taper alors qu’on joue en Joueur Pro et qu’on ne peut donc pas gérer les transferts. Enfin, quelle idée débile de faire un gros plan de plusieurs secondes sur le joueur qui va sortir, lorsqu’un remplacement intervient. J’en arrive presque à éviter de faire des remplacements pour ne pas me taper cet interlude à la con qui casse le rythme.

K.mi : On a bien fait d’attendre pour poster cet article parce que ces derniers jours ont été pour moi un festival de bugs dans FIFA 13, j’ai eu en vrac : un où j’ai eu un joueur invisible en fin de partie (offline en plus), un autre plus relou (parce que constant) en mode Carrière où je me suis qualifié pour les quarts de finale de la coupe de la Ligue. Y a eu que 2 matchs lors de cette journée, je vais voir le tableau des qualifs. Je me retrouvais en quart contre Evian-Thonon-Gaillard. En plus j’étais content car les grosses équipes de L1 étaient de l’autre côté du tableau. Journée suivante les autres matchs ont eu lieu, je retourne voir le tableau pour voir qui s’est qualifié et là le tableau avait totalement changé, je me retrouve en quart contre le PSG... Rebelote pour les demies etc. C’est un détail mais c’est le genre de détail qui peuvent vraiment m’énerver et me gâcher l’immersion sur une partie, ça m’énerve et je ne comprends pas comment ils ont pu laisser passer ça parce que c’est un bug qui survient systématiquement à chaque coupe en mode Carrière, ça ne demandait pas grand-chose de corriger. Et j’ai également eu des freeze en Carrière (extrêmement nombreux ces derniers temps) : je joue, je vais dans le menu pour faire des changements et là impossible d’appuyer sur quoique ce soit sur l’écran à part le guide Xbox Live pour redémarrer la console, ou alors le calendrier qui avance jusqu’à la prochaine journée et qui finalement bloque et freeze le jeu... J’ai aussi eu des choses débiles pendant les transferts genre "Trucmachin, meilleur buteur avec 0 but, est très courtisé"... Ou encore, et là je ne sais pas si c’est un bug ou un oubli des développeurs mais en tous les cas c’est super chiant, un oubli de qualification en Europa League. J’ai gagné la coupe de la Ligue avec Monaco en L2 ce qui est sensé me qualifier pour l’Europa League la saison suivante, et cette saison suivante (en L1) je n’y étais pas qualifié... Au final y a pas mal de trucs hyper gonflants, de petites choses qui s’accumulent, c’est vraiment hyper dommage, voire hyper détestable.

Toma021 : Pour les bugs, je compte plus les freeze chez Tso’ (aucun chez moi), quelques contacts avec des réactions bizarres, plusieurs matches avec un ballon invisible (ça c’est franchement dur de jouer sans voir la balle) et ouai les tableaux de coupes qui changent ; en coupe de la ligue ou même en Ligue des Champions. A quoi bon montrer l’arbre si l’ordre change d’un tour sur l’autre. Un bug marrant que j’ai déjà eu 4 fois chez moi c’est le CPU qui fait une passe en retrait avec le défenseur droit et le goal rate son contrôle et prend un CSC. Pitoyable mais au moins on se marre et c’est à notre avantage. Sinon le fait que des sauvegardes Freeze la console (je l’ai pas encore eu de mon côté mais ça ne saurai tarder je fais confiance à FIFA - surtout niveaux Bug) ça me rappelle vraiment des mauvais souvenirs et ça je trouve ça honteux. 5 ans avec les mêmes bugs mais merde de qui on se fout chez EA ?? Non mais sérieux même si on est accro à ce jeu parfois je rêve d’une grève des consommateurs avec 0 vente pour leur nouvel opus tant qu’ils ne sortiront pas des jeux au développement fini à 100%. Autant dire qu’EA fermerait boutique car ils ne savent plus ce que c’est un développement fini à 100%. Merci les mises à jour (et encore une fois merci pour ceux qui n’ont pas le live). Et enfin, je sais pas si c’est un bug ou juste un truc naze mais j’ai eu un club qui refusait de répondre à mon offre de transfert. Du coup j’ai dû changer de cible.

Tsokoa : Sans déconner, faire un système de prêt avec option d’achat et ne pas se rendre compte qu’une fois sur deux le joueur ne peux pas venir et que ça fait freezer la console c’est juste un manque total de professionnalisme. Pourquoi pas non plus des joueurs qui disparaissent de l’effectif ou qui deviennent invisibles, ah non ça ils l’avaient déjà fait en fait. Encore une fois on a l’impression que EA Sports développe un jeu sans jamais y jouer ou juste qu’ils en ont rien à foutre qu’il soit tout bugué. Dans le même genre c’est peut être mon jeu ou ma console qui sont maudits, mais j’ai eu plusieurs freeze juste en mettant pause pendant un match, oui c’est très chiant.

Nachcar : 22 joueurs, un ballon, un stade et ils sont capables de laisser passer des bugs ?! C’est des manches !

Nos frustrations

Fylo : FIFA c’est sans aucun doute le jeu le plus gratifiant, mais aussi le plus frustrant du paysage vidéoludique actuel. Même lorsqu’on gagne un match 3-0, on trouve toujours le moyen de râler, gueuler et insulter les mères des développeurs à cause d’une simple passe ratée, d’une décision arbitrale ou de toutes autres approximations. Il faut dire aussi que le jeu se traine toujours quelques boulets dans son gameplay, qui ne changent guère d’année en année. Peut-être sommes-nous trop exigeants, car il faut bien admettre que malgré tout, jamais un jeu de foot n’a été aussi complet et réaliste. Il est frustrant aussi de voir qu’aucun effort n’est fait sur la présentation et l’aspect réalisation. Des plans inintéressants au possible qui hachent le rythme, des ralentis trop courts qui ne laissent pas voir la construction de l’action, un résumé à la mi-temps et à la fin du match qui se contente de montrer les passes en retrait au gardien alors qu’on a fait trois poteaux et des commentaires qui commencent sérieusement à sentir le moisi depuis dix ans qu’ils n’ont pas changé. J’imagine que maintenant il va falloir attendre la nouvelle génération, mais j’espère sincèrement qu’avec un gameplay bien rodé qui ne demande qu’à être ajusté, EA Sports va enfin se concentrer sur tous les autres aspects du jeu.

K.mi : Le menu (général, en Carrière etc) n’est pas du tout ergonomique et laid, c’est vraiment LE truc à changer dans FIFA. J’ai rarement vu un menu aussi lourd et mal pensé, c’est la dernière chose sur laquelle FIFA doit prendre exemple sur PES. Evidemment un jeu totalement débugué ça serait pas mal. Aussi récemment j’ai mis les commentaires en Anglais, putain ça change complètement... Par exemple en Carrière pendant les matchs, les commentateurs t’annoncent les scores des autres matchs en temps réel, quand t’es dans les menus les mecs te tapent un speech sur le classement etc. Ça n’a tellement rien à voir avec les commentaires en Français ! Du coup je trouve ça dégueulasse, les Anglais sont les seuls à avoir un système de commentaires intéressants, foutage de gueule ! Sinon on en parle souvent entre nous mais un terrain qui se dégrade en temps réel (avec les coups de crampons dans la terre etc), un climat qui change dans ta Carrière selon le pays et la saison (de la neige en hiver en France, de la pluie en Automne etc), des vêtements à la NBA 2k qui bougent et comme c’est du foot qui se salissent, se mouillent, se déchirent éventuellement etc. Embauchez moi EA je vais vous donner les idées.

Toma021 : Qu’ils débuguent leur jeu une bonne fois pour toute. Moi je demande plus que ça pour arrêter de les insulter devant ma télé. La météo évolutive et les vêtements qui se salissent ça serait un plus aussi c’est vrai. Ah si, refaire les commentaires français ou au moins les enrichir, les moderniser un peu.

Tsokoa : Cf paragraphe précédent

Nachcar : Que chaque année le jeu se vende autant.

Par Fylodindon, K.mizol, Nachcar, Toma021, Tsokoa, le 6 novembre 2012

 

Pages 1 | 2 | 3 | 4

Avatar de Fylodindon

Tiens, j’ai trouvé un autre bug : Parfois, quand je change l’heure du match... j’ai beau la régler sur 21h, on est toujours en plein après-midi, avec des ombres super relou et un grand soleil. C’est nase.

Ah, et j’ai commencé une carrière classique avec Nantes, sur 7 buts encaissés, j’ai pris un but gag et trois péno sur des fautes invisibles. Ça commence à faire beaucoup.
Faut vraiment qu’ils patchent les arbitres, car c’est clairement le truc qui peut me faire arrêter de jouer, de rage.

Fylodindon, le 6 novembre 2012 à 12h50
Avatar de K.mi

Ca doit vraiment être très aléatoire pour l’arbitrage, selon les arbitres, parce que moi en trois saisons j’ai vraiment rien eu de scandaleux. Parfois des trucs normaux où t’as l’impression qu’on est contre toi comme si c’était l’OM de Tapie en face mais c’est logique, ça arrive parfois dans le vrai foot.

Sinon on a oublié de préciser qu’en Pro Virtuel on peut choisir de jouer juste avec son Pro ou avec toute l’équipe (alors que le coach dirige la formation, les remplacements et tout le reste évidemment), ce qui permet de ne pas se faire chier comme Tso le dit. Et le fait de pouvoir jouer avec un joueur déjà existant comme PES le permet depuis des lustres c’est très bien aussi.

K.mi, le 6 novembre 2012 à 13h29
Avatar de Fylodindon

Je pige pas comment tu ne peux pas être scandalisé par l’arbitrage... entre les pénos sifflés pour rien (même quand tu mets le ralenti parfois, tu ne trouves pas la faute), les obstructions systématiques jamais sifflées et les fautes sifflées contre toi alors que c’est ton joueur qui se fait balancer, moi ça me gave au plus haut point.
Même quand je joue avec un pote et que je vois des pénos invisibles sifflés à mon avantage, je trouve ça chiant (d’ailleurs la dernière fois j’ai fait exprès de le rater, pour pas que mon pote ait une excuse après :D).

L’autre jour ça m’a fait marrer aussi. Pénalty pour moi (déjà la faute n’était franchement pas flagrante). Je m’élance, je tire et le gardien la sort. Bah l’arbitre siffle à nouveau péno, pour une main. Je mate le ralenti sous tous les angles, aucun joueur ne fait faute, ni ne touche le ballon sauf... le gardien ! Bref, l’arbitre me fait retirer le péno pour une main du gardien. ENORME !

Depuis, j’ai retiré les mains qui sont trop systématiques et souvent dans des situations stupides.

Fylodindon, le 6 novembre 2012 à 13h57
Avatar de Tsokoa

lol ah et j’ai oublié, mais surement le truc le plus chiant de cette édition 2013, c’est quand même les plans de coupe impossible à zapper de 5 minutes quand on fait des changements.

Sinon en truc marrant j’ai eu une grosse toile de Lloris avec Thomas, mais dommage j’ai foiré la prise du ralenti. D’ailleurs c’est abusé comme c’est lent à enregistrer les ralentis sur 360, c’est juste 10 fois moins bien geré que sur PES à l’époque PS2, un peu comme la modélisation du public en gros quoi.

Tsokoa, le 6 novembre 2012 à 15h04
Avatar de Fylodindon

Ouais, j’en parle moi des plans à chaque changement... c’est ultra pénible.

Comme le dit K.mi (je crois), c’est à croire qu’il n’y a personne chez EA qui joue à Fifa, tant certaines "erreurs" et coquilles auraient pu être évitées facilement.

Fylodindon, le 6 novembre 2012 à 15h26
Avatar de Toma021

C’est d’ailleurs le plus grand constat qui ressort de nos avis je trouve. En fait personne ne joue à FIFA chez EA c’est juste pas possible autrement.

Toma021, le 6 novembre 2012 à 15h35
Avatar de Toma021

Je vais me retenir sur les blagues douteuses mais la modélisation de la célébration Balloteli est pas terrible non ?

Toma021, le 6 novembre 2012 à 16h45
Avatar de Fylodindon

Sur le screenshot dans l’article, ça fait un peu singe ouais... en vrai j’en sais rien, je fais toujours le moonwalk ou la glissade sur les genoux.

D’ailleurs la célébration Balloteli faut la débloquer aussi. C’est débile.
Genre tu joues et marques avec Balloteli, mais tu ne peux pas célébrer à la Balloteli parce que tu ne l’as pas débloqué dans la boutique en ligne. :D

Fylodindon, le 6 novembre 2012 à 16h51
Avatar de Toma021

J’en parle dans la section les petits plus. Parce que t’as pas le Net t’as pas le droit de débloquer des maillots ou des célébrations. Fachos de développeurs.En en parlant de facho, je suis choqué par tes propos : "singe" t’as aucune limite ;-) et je pensais pas à ça !

Toma021, le 6 novembre 2012 à 17h16
Avatar de Frensoa

Je voulais dire que je soutiens activement Nachcar dans la catégorie des gens qui n’en ont rien à foutre. Et je voulais même ajouter que les jeux de foot donnent l’impression de pas avoir évolué techniquement depuis la génération PS2/Xbox, du moins quand on regarde pas les ralentis et les caméras qui servent à rien. Quand je vois un tel jeu, je suis incapable de dire si c’est sur PS2 ou PS3 (à part la résolution).

Voilà. J’ai trollé.

Frensoa, le 6 novembre 2012 à 21h21

Pages 1 | 2 | 3 | 4


Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.


Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>