Citation

1 million de 360 bannies du Xbox Live... au moins elles auront échappé à la mise à jour Twitter et Facebook

 

Daredevil, Netflix joue les comics

Profitons d'un mois gratos sur Netflix pour se relancer dans les séries, avec l'un des plus gros cartons de 2015.

36.15 Ma Vie

Comme bon nombre d’entre nous, j’ai eu ma grosse période séries US. Je ne me définirais pas comme un boulimique de séries, comme certains dans mon entourage, mais j’en regardais pas mal. Malheureusement (ou heureusement pour ma vie sociale… c’est selon), il y a eu Lost ! Je ne vais pas refaire le film, mais lorsque vous passez sept années de votre vie à regarder une série, à attendre avec impatience la diffusion d’un nouvel épisode, et qu’à la fin on vous sort une connerie aussi monumentale qu’une grande lumière blanche dans une église, sans répondre aux questions que vous vous posiez, sans résoudre les innombrables énigmes qui ont balisées la route de ces héros naufragés, vous avez les boules. Pire, vous vous sentez trahis. Par la suite, j’ai essayé d’accrocher à d’autres œuvres, mais dès que l’une d’entre elle commençait à m’intéresser, elle s’arrêtait brutalement faute d’audience (Chicago Code), ou finissaient par me lasser à force de tirer sur la corde, de saison en saison (Entourage, Weeds). Encore une fois, la frustration prenait le pas sur le plaisir, et du coup j’ai fini par complètement rejeter ce format, quitte à passer à côté de ces séries que tous encensaient (Dexter, Breaking Bad, etc.). Il n’y a guère que Game of Thrones qui a su me fidéliser, mais parait-il qu’il faut toujours une exception à la règle. Bref, un peu comme lorsqu’on rappelle son ex par acquis de conscience ou parce qu’on croit que les années passées ont altéré notre jugement, j’ai voulu retenter le coup et profité d’un mois gratuit offert par Netflix pour me plonger dans Daredevil, dont beaucoup disent le plus grand bien.

Bon déjà à la base, je ne suis pas, mais alors pas du tout fan de Comics. J’aime bien Walking Dead (la BD), les Watchmen et quelques rares œuvres du genre (le Surfer d’Argent de Moebius, quelques Punisher ou encore Slaine de Pat Mills). Je ne suis pas suffisamment connaisseur pour cracher sur le genre, mais disons que les X-Men et autres conneries du même style me donnent envie de vomir sur l’humanité, après lui avoir pissé dans la bouche. Bref, c’est quand même avec beaucoup d’appréhension que j’ai attaqué ce Daredevil, même si le côté super pouvoirs du pauvre et l’absence de « villains » mutants, atténue quelque peu mes réticences. Enfin bon, assez parlé de moi et commençons à parler de cette série. Le pitch pour commencer : C’est l’histoire d’un jeune gamin new-yorkais, qui voulant sauver un homme sur le point de se faire renverser par un camion, se retrouve lui-même le nez sur le bitume, des litres de produits toxiques transportés par le camion en question, se déversant dans ses yeux jusqu’à le rendre aveugle. Fort heureusement pour lui (et pour l’intérêt de la série), cette cécité nouvelle s’accompagne d’un développement exceptionnel de ses autres sens… enfin, surtout de son ouïe et de son odorat (le goût et le toucher, ils n’en parlent pas dans la première saison). C’est donc armé de ses nouvelles capacités hors du commun, que notre jeune héros va se muer en avocat fauché de jour, et justicier masqué la nuit, avec un goût marqué pour les coups de tatanes dans la gueule des méchants.

Kung-Fu Chaos

Côté scénario, on est loin du prix Nobel de littérature donc, même si Daredevil ayant été créé en 1964, on ne peut guère lui en tenir rigueur. Côté réalisation, c’est du classique également. Pas de plans ingénieux, de montage magistral ou d’effets spéciaux révolutionnaires, mais l’action reste claire à chaque instant, et notamment durant les innombrables bastons qui clairsement la saison. Car de la baston, vous allez en avoir. A ce point que j’aurai vu débarquer Van Damme, ça ne m’aurait pas surpris outre mesure. Au moins, ce qui est appréciable, c’est que les gangsters savent se battre. Même le plus minable des gardes, celui en station devant une porte qu’on se demande s’il n’existe pas juste pour s’en prendre plein la gueule, sait se battre et rend coup pour coup au héros. C’est plutôt appréciable, notamment au début, même si finalement ça freine la montée en puissance de ce justicier masqué, qui semble toujours incapable de déboîter un mec en un clin d’œil. Mais après tout, un Murdock (oui, car il s’appelle Murdock. Matthew Murdock… j’ai oublié de le préciser) sait encaisser et se relève toujours. C’est la maxime de son père boxeur. Du coup, ça colle plutôt bien au fait qu’il déguste sévère régulièrement. Et puis, c’est vendeur auprès des jeunes filles qui pourront régulièrement lorgner sur les abdos lacérés de l’acteur Charlie Cox et de sa moue torturée (au sens premier, comme au second degré d’ailleurs).

Cette première saison s’attardant sur la genèse du super-héros, c’est aussi normal qu’il tâtonne à ce point. Ses doutes, ses convictions et la naissance de cette galerie de personnages (alliés, ennemis, Némésis…) qui le suivront au fil des ans, font que l’histoire se suit sans déplaisir. Malheureusement, on n’échappe pas aux personnages et situations grotesques dont il me parait compliqué de parler sans spoiler. On passe même complètement au travers, avec le leitmotiv « Ne pas tuer » que le héros n’hésite pas à seriner à chaque fois qu’il le peut, alors qu’en réalité c’est bien lui qui tue l’un de ses ennemis… même si les épisodes suivants vont essayer de nous faire croire que le responsable est tout autre. C’est un peu dommage de faire des erreurs aussi grossières, de sombrer à ce point dans le ridicule lors des derniers épisodes, alors que la série s’en sortait plutôt pas mal jusqu’ici. Alors n’ayant pas lu le Comics, peut-être n’est-ce là qu’une retranscription fidèle de l’œuvre originelle. Mais avouez que ce serait quand même très con de s’en tenir à un récit datant d’un demi-siècle, sans le réadapter un minimum (au-delà de la réadaptation temporelle, type Internet, téléphone portable, etc.). Bref, j’étais plutôt réticent en amont, plutôt séduit lors des premiers épisodes, pour finir quelque peu déçu par la fin de saison (et ce costume, mon dieu… j’ai cru à une parodie). Je regarderai sans doute la suite, ne serait-ce que pour voir comment tout cela évolue (avec une certaine inquiétude concernant Elektra ou le Punisher, tous deux annoncés pour la deuxième saison). Mais il est clair que si la série s’entête à se ridiculiser comme elle l’a fait sur la fin, ce n’est pas encore demain que je replongerai dans le « binge watching ».

- La deuxième saison devrait débuter le 18 mars prochain.

- Après Game of Thrones, la série est la plus piratée de l’année.

Par Fylodindon, le 14 janvier 2016

 
Avatar de K.mizol

Vue aussi, j’aime pas les super héros non plus, mais j’ai pas détesté la saison. J’ai essayé Jessica Jones, je regarderais peut-être en entier un de ces quatre mais j’ai plus de mal à accrocher.

(Et je suis accro à Netflix aujourd’hui.)

PS : Pour Lost c’est pas plutôt 8 ans qu’on a gâché et pas 7 ! ? :D Remarque je garde quand même de très bons souvenirs de certaines saisons et des débriefings qu’on avait derrière. Et puis sans Lost on aurait pas d’aussi bonnes séries aujourd’hui.

K.mizol, le 13 janvier 2016 à 16h17
Avatar de sseb25

J’ai vraiment apprécié cette série et je l’explique là :

http://www.senscritique.com/serie/M...

Deux remarques pour Fylo :

Pas de référence au film ? Remarque, ce n’est pas plus mal
Et quand tu dis qu’il n’y a pas de fulgurance dans la réalisation, je ne suis pas d’accord : le plan séquence de la baston dans l’immeuble de l’épisode 2 m’a vraiment marqué !

sseb25, le 14 janvier 2016 à 09h53
Avatar de Fylodindon

Ah oui ? Je ne m’en souviens même plus... c’est dire comme ça m’a marqué.
C’est celle qui finit sous la pluie ?

Les bastons sous la pluie, c’est très graphique, mais depuis Le Pacte des Loups je ne trouve plus ça très original (c’était d’ailleurs le seul truc vraiment chouette du film de Gans).

Par contre je reconnais que les bastons sont lisibles... ce qui est de plus en plus rare avec la mode des montages épileptiques.

Sinon le film je ne l’ai pas vu, donc non, pas de référence au film. Surtout que de ce que j’en sais, c’était une grosse merde (et qu’il y avait eu des désaccords de montage entre producteurs et réalisateur si je me souviens bien).

Ah, et pour ceux qui ont vu la série et qui se demanderaient. Ce que j’ai trouvé abusé, voire ridicule c’est : 1- La nana du caïd (Fisk), qui au départ est un peu perturbée, voire réfractaire, et après devient limite plus salope que lui. 2 - La mort débile de Wesley. Le mec c'est le bras droit d'un putain de mafieux, et il se fait buter par une pauvre secrétaire parce qu'il a répondu à un coup de téléphone. De qui se moque-t-on ? 3- La mort de Nobu, buté par Murdock, qui passe complètement à la trappe (vu qu'il prétend n'avoir jamais tué quand il s'engueule avec Foggy). 4 - Le gamin dans le container. Ça vient foutre quoi là ? 5 - La course poursuite avec la bagnole, sur les toits (quand il va au repaire de la chinoise). Le mec fait des cabrioles débiles et inutiles à tout bout de champs. J'avais l'impression de voir un film de Luc Besson.

Après, c’était pas une mauvaise série non plus, mais rien d’exceptionnel qui justifie le succès qu’elle a eu (ou alors c’est qu’il ne doit pas y avoir grand chose de bien en ce moment en séries).

Fylodindon, le 14 janvier 2016 à 11h13
Avatar de Tsokoa

J’ai dû voir les 2-3 premiers épisodes et je n’ai pas accroché. J’ai pas détesté non plus, mais rien dans les personages, l’histoire ou l’univers ne m’ont vraiment plus au point de vouloir y revenir.

C’est un eu le même sentiment qu’avec Flash ou Gotham, je les trouve trop gentilletes et pas assez fortes pour me donner envie de revenir.

En plus je ne sais pas si c’est vraiment me cas là vu qu’il doit y avoir un fil rouge au bout d’un moment, mais je n’aime pas les séries avec un côté "procedural" (1 épisode, 1 enquête) que je trouvent vite répétitives surtout quand la trame de base est pas super originale (une demoiselle en détresse qui fait appel à leur cabinet d’avocat).

Et du coup areil je capte pas trop le succès de cette série (ou de Arrow).

Tsokoa, le 14 janvier 2016 à 11h19
Avatar de Fylodindon

Non, c’est plutôt une saison, une enquête là.

Et oui, j’ai vu plus noire comme série. J’espère d’ailleurs beaucoup de l’arrivée du Punisher sur ce point. En espérant que le traitement qui lui sera infligé sera conforme à ses meilleures sorties en Comics.

Fylodindon, le 14 janvier 2016 à 11h27
Avatar de K.mizol

Oui je suis d’accord avec sseb25 sur le plan séquence de la baston du début de saison, il est pas mal. C’est pas The Raid non plus mais c’est pas mal.

K.mizol, le 14 janvier 2016 à 12h21
Avatar de K.mizol

PS : Et le succès s’explique assez simplement, en un mot : Marvel. Mais au-delà de ça c’est pas à chier. Avengers par exemple, je trouve ça à chier, la plupart des films dérivés aussi (Thor, Captain America et compagnie), mais là ben j’ai quand même bien aimé cette saison dans l’ensemble.

K.mizol, le 14 janvier 2016 à 12h24
Avatar de Claudia Gray

J’étais une grande fan de Marvel avant qu’il y est tout ces films et séries.
J’avais apprécié les premiers film spiderman et le premier iron man, c’est tout. Maintenant j’ai la gerbe rien qu’en évoquant le nom de Marvel. Je suis très déçus et pis voila quoi, j’ai envie de rager ! ! ! Et mon Dieu Avengers, putain quoi ! Va te faire mettre Marvel !

Mon enfance/adolescence violé.

Claudia Gray, le 15 janvier 2016 à 21h41
Avatar de POPOFZ

Je viens de me faire la 1ère saison, comme ça un peu au hasard, pour voir, et j’ai complétement adoré ! Du coup, j’attaque la 2ème saison direct !
Comme quoi c’est bien toujours affaire de goût, puisque moi, dès les 1ers épisodes, j’ai adhéré tout de suite, sans même trop pouvoir l’expliquer ?!!

Et sinon, j’ai pas pris le temps de vérifier, mais FISK, il vous a pas fait penser à grosse baleine de Full Métal Jacket ???

POPOFZ, le 19 avril 2016 à 11h49
Avatar de Fylodindon

Si, mais c’est sans doute parce que c’est lui. :D

Faut que je mate la saison 2 tiens, d’ailleurs... Je paie un abonnement Netflix juste pour ça, et je ne l’ai même pas vue (j’adore payer des abonnements qui ne me servent à rien... Netflix, Bein Sports, EA Access).

Fylodindon, le 19 avril 2016 à 12h03

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>