Recherches à la con des internauteschiasse

Et ça t’évoque quel jeu, là ?

 

C’est quoi ce site ?

Vous vous demandez quel est cet étrange site web qui balance des gros mots et des articles débiles sur tout et n'importe quoi ? C'est normal, mais restez calme, on va vous expliquer.

Polygamer.com est né suite au licenciement abusif et à la démission honorable d’une petite poignée de rédacteurs qui travaillaient avec amour sur un site internet de jeux vidéo dont nous allons taire le nom à cause de son attitude…

Bien décidés à continuer à assouvir leur passion et à avoir des jeux gratuits, les quatre irréductibles rédacteurs ont tout de suite décidé de fonder ensemble un site merveilleux et magnifique, original, pas prise de tête, qui parlerait de jeux vidéo comme ils veulent et en plus juste des jeux qui les intéressent et pas des autres parce que sinon quand même on va pas faire comme tout le monde, non plus, quand même. La première étape fut de trouver un nom de domaine à la fois hilarant et explicite, étonnant, magique, passionnant, admirable et même aussi qui sent bon.

Après quelques derniers détails à régler avec notre passé…

…nous étions enfin prêt à bosser sur le développement de Polygamer (oui j’ai remarqué que j’alterne la troisième personne du pluriel et la première personne du pluriel, mais je ne suis qu’un rédacteur en jeux vidéo, faut m’excuser, j’ai pas eu le BAC.). Bref, on a commencé par énumérer ce qu’on voulait faire sans se poser de questions.

Et puis on a bossé aussi un peu, enfin Tsokoa surtout parce que les autres y savent pas développer des sites. (Moi je sais me toucher l’omoplate gauche avec ma main gauche par contre, mais on m’a dit que ça servait à rien alors j’suis rentré chez moi.) Tsokoa c’est un type un peu bizarre qui a toujours des réflexions métaphysiques démentes, alors quand il a dit qu’il allait s’occuper de faire le logo du site on a un peu flippé...

Voici ci-dessous le fameux logo (authentique) créé par Tsokoa, que j’ai gardé précieusement comme on garderait le dessin pourri de sa petite nièce de 5 ans pour lui ressortir des années après pour lui foutre la honte.

Puis est venue cette mémorable discussion quant au choix de la mascotte qui orne aujourd’hui le logo de Polygamer, le vrai, le beau (pour des raisons de conflits bien connu entre dessinateurs, l’illustrateur de cette histoire n’a pas dessiné le créateur de la mascotte - Baba nous te saluons - qui participait pourtant au débat, mais ceci est une autre histoire…).

Le développement s’est poursuivit dans la joie et la bonne humeur, avec juste quelques minuscules difficultés de temps en temps, trois fois rien.

Puis pour se souvenir de tout ça quand on sera vieux (sauf Fylo qui l’est déjà), on a décidé de faire un "C’est quoi ce site ?" du site dedans le notre de le web, avec des textes et du dessin.

Et voilà, le 2 novembre 2007, Polygamer.com a vu le jour et puis la v2 qui déchire est arrivée en juillet 2008.

Depuis le 8 Février 2012, dans un souci de divertissement encore plus prononcé, d’envies de bordel encore plus conséquent et de nécessité de redémarrer une nouvelle aventure, Polygamer.com ne parle plus que de jeux vidéo. Non. Ce n’est plus un site de jeux vidéo sélectif et idiot, terminé. Dorénavant il s’agit d’un site bordélique où on parle de tout ce dont on a envie. De jeux vidéo bien sûr (parce qu’on reste passionné, on ne se refait pas), mais aussi de films, de séries TV, de BD, de livres, de musiques, de jeux de société et sûrement même d’autres trucs selon l’humeur du moment. Le fil rouge c’est notre état d’esprit libre et crétin. On a envie de vous faire partager nos trouvailles sur tout ce à quoi on s’intéresse et surtout envie de faire ce qu’on veut, quand on veut, sur ce qu’on veut, sans aucune limite ni rythme imposé. On ne s’impose plus de réagir à l’actu, de balancer des médias, on ne s’empêche pas de le faire non plus si on en a envie ceci dit, en gros vous l’aurez compris : le mot d’ordre c’est la liberté (et la passion, et le sexe, les putes, la drogue, le colza etc).

PS : Du coup on a du dire à Baba de changer notre logo entre le passage de site de jeux vidéo à site de n’importe quoi. Celui-là c’était avant :

Et puis celui-ci c’est l’actuel. La classe non ?

On est assez contents, surtout moi parce tout est grâce à moi, évidemment.

Textes : K.mi (avec l’assistance du reste de la rédac’).

Dessins : Manu Delente (avec l’assistance de C’Noel qui colorie bien mieux que lui).

Logos : Baba

Histoire inspirée de faits réels. Toutes ressemblances avec des personnes réellement existantes n’est qu’un coup de chance de la part du dessinateur.

Tags : #Polygamer

Par La rédac’, le 7 février 2012

 

Pages 1 | 2

Avatar de POPOFZ

Allez, pour ceux qui ont de la mémoire, ça sera que la 3ème fois !Pour les autres, je le re-redis : Polygamer, c’est trop d’la boule !!!

POPOFZ, le 9 juillet 2008 à 17h03
Avatar de K.mi

Faudrait penser à remplir ce petit coin de commentaires tiens, ça ferait mieux :D (Promis ça ne crashera plus une quatrième fois... enfin j’espère.)

K.mi, le 23 février 2010 à 14h38
Avatar de Jules

Ouais Polybranleur ça balance sévère dans le bananier d’la bombe qui arrache plus qu’un carambar atomique.

Jules, le 23 février 2010 à 21h16
Avatar de Seak

Il est où le lien "On recrute" ??????
Première fois de ma vie que je tombe sur un site qui parle de ma passion (les jeux vidéo) mais aussi de ce qu’il se passe autour, le tout sur un ton décalé qui me parle (et ça sert à rien d’imaginer Arielle en train de me taper la causette). Ca dit des gros mots, ça raconte des conneries et ça m’fait bien du plaisir. Parce que mine de rien y’a du taf d’abattu et j’ai l’impression d’avoir une discussion avec mes potes quand je vous lis.
J’ai pas encore tout visité mais je compte le faire. C’est la première fois que j’ai un coup de coeur pareil ==> Dépucelage du coup de coeur web.
Félicitations.

Seak, le 23 mars 2012 à 20h05
Avatar de Fylodindon

Merci, ça fait plaisir...

Et merci également pour m’avoir fait remarquer que K.mi (j’imagine que c’est lui, je reconnais son style moisi) avait fait un addendum à cette section. :D

Sinon, si tu veux bosser avec nous, notre adresse est dans la section "c’est quoi ces gens" : http://polygamer.com/?C-est-quoi-ce...
Tu peux nous envoyer des articles et s’il y en a un qui est digne du prix Albert Londres (prix récompensant les meilleurs articles de presse écrite... pour faire style j’suis cultivé alors que j’suis allé voir sur Wikipédia comme tout le monde), on le publiera sous mon nom parce que faut pas déconner.

Fylodindon, le 23 mars 2012 à 22h14
Avatar de Frensoa

"Cette année, le prix Albert Londres a été décerné à Monsieur Fylodindon pour sa nalyse de Kid Icarus Uprising. C’est toujours un moment émouvant pour un président de jury de constater que le courage et l’innovation en matière journalistique sont plus présents que jamais. Un grand merci de la part de toute la profession."

Frensoa, le 23 mars 2012 à 23h14
Avatar de Fylodindon

Ouais, une critique rédigée au péril de ma vie, qui risque de m’attirer les foudres d’une société qui n’est sans doute pas prête à entendre toute les vérités sur ce jeu.

Mais bon, à chaque époque il faut un héros qui soit capable de faire fi de ses ambitions personnelles pour monter au front et imposer ses idées, afin de changer le monde et modifier l’ordre établi.

Et si je dois être ce héros, j’accomplirai ma tâche avec honneur et humilité, même si pour ça je devais tomber au combat... je suis certain que derrière les pleurs, mes enfants seront fiers de ce que j’ai accompli et qu’un jour, lorsque Jean Sarkozy sera au pouvoir, il instaurera la lecture de ma critique dans les écoles, comme son père avec la lettre de Guy Môquet.

Fylodindon, le 23 mars 2012 à 23h25
Avatar de Fylodindon

P’tain, maintenant j’ai intérêt à me déchirer sur ma critique de KIU...

Fylodindon, le 23 mars 2012 à 23h26
Avatar de Frensoa

"Scandale chez l’élite du journalisme 2.0 : la nalyse qui a permis à Fylodindon de gagner le prix Albert Londres 2012 aurait été écrite par un nègre !"

Frensoa, le 23 mars 2012 à 23h26
Avatar de POPOFZ

Il faudrait les avertir les nouveaux venus de ne pas trop faire de compliments, sans ça ça à vite fait de partir en couille ! :D
...Et après, les pauvres gars ne passent plus les portes et ne rentrent plus dans leurs godasses !!

POPOFZ, le 24 mars 2012 à 11h41

Pages 1 | 2


Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>