Recherches à la con des internautesle gros guide de left 3 dead

Bill est mort ?

 

Batman Arkham Asylum, adaptation réussie

Rares sont les adaptations de comics, de films ou de séries de bonne qualité. Le studio Rocksteady tente malgré tout le coup avec son Batman AA et pour une fois les fans ne sont pas pris pour des cons.

Une histoire de fou

Le Joker après avoir kidnappé le maire de Gotham vient se livrer de lui même à Batman. Ça sent le traquenard à plein nez mais ce gland d’homme chauve-souris décide tout de même de se jeter dans la gueule du loup. Comme on pouvait s’en douter le super méchant avait un plan à la hauteur de sa folie, s’échappe et prend le contrôle de l’asile d’Arkham. C’est le début d’une très longue nuit de chasse pour le héros aux milles gadgets (non pas l’inspecteur gadget bande de glands... Batman). Ah bah fallait pas tomber dans le panneau Batou ! Le scénario part sur des bases simple mais propose de chouettes rebondissements et quelques rencontres inattendues. On peut d’ailleurs féliciter les développeurs pour le respect de la mythologie Batmanienne. Un bon paquet de super vilains bien connus barreront la route du justicier masqué. Les fans vont être contents (quoi que le fan n’est jamais vraiment content).

JPEGJPEGJPEG

JPEGSi le scénario est bien foutu, l’ambiance n’est pas en reste. Le studio ne nous inflige pas l’univers fluo et nawak des films de Joel Schumacher. Non, ici on baigne plutôt dans une ambiance sombre, gothique et adulte. Les ennemis sont dingues, l’asile est crasseux, l’architecture est imposante et inquiétante... On regrettera seulement que le héros masqué soit un poil trop sympathique. En effet, personne ne meurt de la main de l’homme chauve souris. Tuer c’est mal, même des fous furieux qui assassinent des agents de sécurité ou des médecins. Les combats n’en sont pas moins violents et superbement mis en scène. Par contre ils sont sacrément faciles ! Même face à une dizaine de taulards on s’en sort facilement.

Assistance à personne rarement en danger

La facilité ! C’est l’un des plus gros problèmes du jeu. On a tout le temps l’impression d’être pris par la main ; d’être assisté. Lors des combats par exemple, une "icône" indique quand un ennemi va frapper, hop une pression sur le bon bouton façon QTE et on esquive le coup. Ca se complexifie un peu avec l’arrivée des combos mais on peut largement finir le jeu sans même les utiliser. Ce ne sont pas non plus les divers boss (sublimes et géniaux pour certains) qui vous donneront du fil à retordre. Le coté infiltration quant à lui est complétement dénaturé à cause de la vision du prédateur qui permet de voir la position des vilains pas beaux à travers les murs. On perd donc tout stress et tout effet de surprise. D’ailleurs L’IA est un peu foireuse, il suffit de grimper sur une gargouille, un petit tour de passe-passe sur une autre, et voilà les ennemis qui abandonnent toute recherche. Enfin ils continuent de chercher mais comme ils ne lèvent que rarement la tête on est vite à l’abri. On peut également faire une victime à quinze centimètres d’un de ses potes, ce dernier ne réagira même pas. Conséquence directe de la facilité générale du jeu, la durée de vie est assez courte. Évidemment si on s’amuse à chercher tous les indices et énigmes de l’homme mystère ou qu’on aime passer du temps sur les challenges vite lassants on peut rallonger l’expérience de quelques heures.

JPEGJPEGJPEG

JPEGL’autre point noir est la répététivité de l’action. Même si le héros peut améliorer ses compétences et son attirail au fil de l’aventure, débloquer de nouveaux gadgets et que l’on évolue sur une carte relativement ouverte, on fait souvent la même chose. Le schéma est simple : On visite une partie de l’asile, on résout une ou deux énigmes, on tabasse les méchants, on affronte un boss, on débloque un nouveau gadget, on peut donc accéder à un lieu précédemment inaccessible. Bon c’est vrai je grossis un peu le truc... Le gameplay change de temps en temps. Par moment on est face à de vraies bonnes phases de plateforme ou les gadgets sont inutilisables et certains passages sont assez surprenants. Je ne peux pas en dire plus sous peine de gâcher la surprise aux rares joueurs n’ayant pas encore fini le jeu (bah ouais nous on reçoit bien souvent les jeux après leur sortie...). Bizarrement ces défauts n’entachent aucunement le plaisir de jeu. On est happé par cette ambiance sombre et par ce scénario dont on ne perd jamais le fil. Alors oui ce Batman Arkham Asylum est très bon, oui j’ai pris mon pied mais il ne mérite pas nécessairement toutes les éloges que l’on peut lire un peu partout à son sujet.

Malgré une aventure et une progression linéaires, malgré une IA bancale et une trop grande facilité, difficile de lâcher la manette. La réalisation soignée, la licence Batman traitée avec respect, l’ambiance et l’envie de connaitre le pourquoi du comment du plan du Joker y sont certainement pour beaucoup.

Par Nachcar, le 24 septembre 2009

 
Avatar de POPOFZ

J’avais adoré la démo, et je viens seulement de me mettre dessus, alors c’est vrai qu’on est pas mal assisté, mais comme le dit Nachcar, tout les petits défauts (pas si nombreux pour moi) n’entâchent en rien le plaisir de jeu tellement la réal est excelente !! Ah, enfin un vrai Batman !! :)

POPOFZ, le 24 septembre 2009 à 15h09
Avatar de D-Day’z

Ouai j’ai eu peur moi en voyant un batman de dispo, mais je l’ai essayé et j’ai été pas mal séduit aussi malgré quelques trucs un peu relou =)

=D j’aime batman <3

D-Day’z, le 25 septembre 2009 à 18h19
Avatar de Fylodindon

C’est le coté mec en collant qui te rend tout chose ?!

Fylodindon, le 25 septembre 2009 à 19h21
Avatar de D-Day’z

Plus le côté Sado-Maso =O

D-Day’z, le 27 septembre 2009 à 06h37
Avatar de K.mi

J’apporte ma pierre à l’édifice deux ans après, je l’ai enfin fait. Malgré un côté assez répétitif sur le dernier tiers du jeu et d’autres défauts moins conséquents j’ai vraiment apprécié, chouette ambiance, chouette gameplay, et pour moi qui n’aime pas du tout les comics de super héros c’était pas gagné d’avance. Le système de combat est vraiment bien pensé par ailleurs, en le poussant un peu plus certains devraient s’en inspirer pour faire un beat’em all pur. Et la VF avec les doubleurs du dessin animé est génial, le mec qui double le Joker est extraordinaire, il donne vraiment un côté fou au personnage, pas fou genre dessin animé pour gosses, fou genre déséquilibré mental pour de vrai. Bref, j’attends Arkham City du coup !

K.mi, le 22 avril 2011 à 17h14

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.

Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>