Atlantide - Majestic

Après des siècles à chercher l’Atlantide au fond des océans, il semblerait que cette cité soit tout bêtement engloutie sous la seine, à Lutèce, enfin à Paris.

Atlantide, le premier Escape Game de Majestic à Paris

Majestic est une toute nouvelle enseigne parisienne d’Escape Games qui vient d’ouvrir et que nous attendions avec impatience. Nous voulions absolument nous confronter à ses aventures pour plusieurs raisons. La première venait du teasing des derniers mois, mettant en avant le travail de décorateurs de cinéma, les géniaux constructeurs de mécanismes que sont Labsterium ou encore les thèmes abordés. La seconde était une curiosité liée aux deux créateurs de l’enseigne, Rémi et Benjamin. Après des années d’évasions dans le monde entier et des centaines d’articles sur les autres enseignes sur leur propre blog, ils avaient osé franchir le cap. Passer de critique à réalisateur n’est jamais simple et nous voulions voir le résultat.

L’anniversaire des 10 ans de Polygamer tombant à la date de l’ouverture de Majestic, nous avions prévu de commencer notre soirée avec eux et de faire toutes les aventures possibles. C’est donc à huit joueurs que nous avons débarqués par une nuit de début novembre, sans savoir que de nombreuses surprises nous attendaient.

Nous retrouvons l’équipe de Majestic dans leurs locaux fraichement ouverts. La zone d’accueil est spacieuse mais les travaux ne sont visiblement pas terminés, ils ont logiquement privilégié les salles. Seule Atlantide est terminée, Titanic accuse un léger retard et Tchernobyl n’ouvrira qu’en début d’année prochaine. Nous commençons notre soirée par une longue discussion sur l’enseigne autour d’un apéro. Puis vient un mini brief et la première équipe peut partir vers la salle…

Atlantide

Nous sommes des explorateurs et découvrons après des années de recherche un tunnel qui pourrait mener à l’Atlantide. Un volcan en éruption est tout proche, nous devons récupérer un fragment d’un étrange métal avant que la cité ne soit figée sous la lave.

Notre équipe d’explorateurs (ou tunneliers) est visiblement composée de trouillards, nous entrons dans la grotte les yeux fermés. Notre chef de chantier nous accompagne sur quelques pas, puis nous laisse seuls à notre sort, il est pire que nous. Nous nous enfonçons dans le tunnel et découvrons une cavité suffisamment grande pour notre équipe. Le volcan gronde, des coulées de lave scintillent, la fumée est partout. Les décors sont très réussis, mais nous n’avons pas le temps d’en profiter, une première énigme saute aux yeux, puis une seconde. Nous saisissons assez vite ce qu’il faut faire, mais encore faut-il bien en comprendre la logique pour la réussir. La fouille est très réduite, ce qui correspond bien à nos capacités, même si nous aurions sans doute voulu un peu plus de difficulté sur ce point. Nous progressons et arrivons devant une construction Atlante superbe, je ne peux retenir un « Waouh ». C’est beau, poétique, magique.

Les énigmes sont toutes très High Tech et totalement intégrées, comme savent le faire Labsterium. Certains reprocheront peut-être une légère répétition dans les mécanismes, ou plutôt dans leurs thèmes, mais ça ne me dérange pas. L’observation est primordiale et remplace presque la fouille. Des épreuves nécessitent de la coopération, on court dans tous les sens, on communique, on manipule.

Les bruitages sont très présents et réussis, on en demanderait presque encore plus, comme à un concert où l’on voudrait que la musique ne s’arrête jamais. On aimerait presque devoir se boucher les oreilles pour supporter les grondements du volcan, avoir le corps qui tremble, mais ce n’est malheureusement pas réalisable avec les réglementations acoustiques des lieux ouverts au public.

Le chef de chantier/GM communique avec nous par une montre que porte l’un des joueurs. Il peut nous transmettre des informations, des plans, des schémas si nécessaire. Elle ne retentit que quelques fois pour nous remettre sur le bon chemin, et nous sortons en 38 minutes. C’est un peu la compétition avec l’autre équipe des Polygamer qui termine en 47 minutes, et tout le monde y va de sa mauvaise foi sur l’aide apportée. Avec tant d’avance, on ne cherche même pas à répondre...

De nombreuses améliorations sont déjà prévues et devraient arriver courant novembre, avec de la fouille supplémentaire et un final légèrement différent. Atlantide est une réussite, ses décors sont soignés, ses énigmes fluides et amusantes. Elle n’est pas difficile et c’est donc une merveilleuse salle pour débuter, mais elle conviendra aussi à tous les curieux. Elle se classe en "Excellente", il lui manque juste le petit truc qui la rendrait folle ou stressante et lui permettrait d’attendre la plus haute marche de notre classement.

Notre retour victorieux avec le métal Atlante convoité ne marque pas la fin de notre aventure pour autant. Nous remontons à l’accueil et découvrons un cocktail pour notre anniversaire. Petits fours, gâteau, champagne, nous ne sommes pas prêts de quitter les lieux...

L’avis de Fylodindon

L’intérêt des multiples avis, c’est d’avoir un large panel de joueurs différents, dont le ressenti diverge généralement avec les attentes personnelles. Or là, je ne vois guère ce que je peux apporter de plus à l’avis de Smy (de là à dire que le mien ne sert à rien...).

Car comme lui, j’ai été émerveillé par le décor et les mécanismes hi-tech. Comme lui j’ai été séduit par les effets sonores, les effets de lumières et la fumée du volcan qui nous englobe peu à peu au fil des minutes. Mais aussi comme lui, j’aurai aimé davantage. Plus de fouille (seule la première pièce en propose, et c’est assez succinct), plus de difficulté et surtout plus de pression. Car en l’état (faut dire que nos chronos ne le permettent pas vraiment non plus), je n’ai ressenti quasiment aucune pression. Nous sommes pourtant censés nous trouver au beau milieu d’un volcan prêt à entrer en éruption. Or, être mis sous pression, c’est un peu ce que je préfère dans un Escape Game.

Du coup, je ressors de l’expérience plutôt séduit mais pas totalement rassasié (malgré les petits fours et les mignardises). Majestic n’a toutefois pas attendu nos retours (autre que verbaux) pour parfaire leur salle, car d’ores et déjà quelques changements sont en préparations, qui semblent aller dans ce sens (plus de fouille, plus de pression, quelques énigmes supplémentaires, etc.).

L’avis de Toma021

Les avis risquent vraiment d’être répétitif sur cette escape donc je vais faire très court. Excellent moment avec des décors, une ambiance et des mécanismes bluffants. Et les seuls points négatifs sont déjà en cours de modification chez Majestic (la fouille et le manque de pression).

Au final une excellente salle accessible pour les débutants qui pourrait atteindre les sommets si les modifications apportées comblent notre petite frustration liée à notre sortie (trop) rapide.

L’avis de K.Mizol

Paradoxalement, si je suis très client de la fouille dans les escape games (surtout dans des grottes où personne ne vous entend crier), sa quasi absence dans cette salle ne m’a pas dérangé. Ça change au contraire d’un grand nombre de salles et c’est plutôt rafraichissant. Ce qui est plus dérangeant c’est le manque de tension dont mes comparses ont parlé. Il est aussi important que vous sachiez où vous mettez les pieds avant d’aller dans l’Atlantide : si les décors et les mécanismes sont d’une grande qualité, de même que l’immersion proposée (belle idée que cette montre) vous êtes dans une grotte. Et qui dit grotte dit déco épurée. Vous trouverez vite quels sont les endroits où il faut interagir puisqu’ils ressortent tous de façon évidentes. Ce qui ne vous empêchera pas de vous tromper mais ne vous attendez pas à vous retrouver submergé et grisé par le nombre d’éléments/objets à utiliser. J’aurais peut-être aimé quelque chose de plus luxuriant et impressionnant pour un escape portant le nom d’Atlantide. Reste une salle soignée et qualitative, ce qui n’est pas donné à tout le monde. J’attends leur prochaine salle au tournant.

L’avis de Tsokoa

On le sent en entrant dans la salle et tout au long de l’aventure, Majestic a particulièrement soigné son Atlantide. Plus que la qualité des décors, la vraie qualité de cet escape game, c’est la cohérence de l’ensemble de l’expérience de jeu où l’on sent que tout a été bien pensé et réalisé avec par exemple aucune pastille rouge ou autre élément qui sortirait de l’ambiance. J’ai aussi particulièrement apprécié que les énigmes soient très collaboratives, ce qui fait qu’aucun membre du groupe se retrouve à rien faire à un moment, ce qui peut facilement arriver pendant un escape.

On est donc face à un escape game très bien calibré et peut être un poil trop car ce qu’il pourrait manquer à cet Atlantide c’est peut-être un petit grain de folie supplémentaire avec un peu plus d’ambiance, de stress et peut-être aussi un peu plus de variété au niveau des énigmes qui tournent beaucoup autour de la même thématique sur des associations de symboles.

La bonne nouvelle c’est que la peinture à peine fraîche, les créateurs du jeu ont déjà des idées dans la tête et les cartons pour encore améliorer et peaufiner cette salle et avec cette très bonne base, je ne doute pas que cet escape game déjà très bon à mon goût pourrait rapidement devenir vraiment excellent.

L’avis de Nachcar

15 fois le même avis c’est chiant alors je vous met un petit documentaire sur l’Atlantide.

Réservez votre séance pour l’Atlantide sur le site de Majestic Escape Game

Toutes les enseignes et salles : Escape Game : Les taux de réussite

Par smy, le 9 novembre 2017

 

Ajouter un commentaire
Qui êtes-vous ? (optionnel)

Vous pouvez également vous inscrire sur le site pour vous connecter plus facilement.


Liste des raccourcis de mise en forme
Gras : <b>Texte</b>
Italique : <i>Texte</i>
Souligné : <u>Texte</u>
Barré : <strike>Texte</strike>
Code : <code>du code</code>
Image : <photo|lien=url de l'image>
Spoiler : <spoiler|texte=Kaiser Soze c'est Kevin Spacey>
Lien : <lien|lien=url de la page|texte=texte du lien> ou collez juste l'url
Recherche de tags ou mots-clés : <tags|texte=#nomdestags ou des mots à chercher sur le site>
Citation : <quote|auteur=nom de l'auteur cité|texte= texte de la citation>